61
Magazine Dijon

Hiver 2014 2015

 N°61
 
Accueil > Les numéros > N°61 > 02 > les 15 projets retenus pour 2015 !
02

les 15 projets retenus pour 2015 ! Nos meilleurs vœux aux Dijonnais

Retenus par qui ? Pourquoi ? On s’explique dans les pages suivantes. Mais là, on voulait être les premiers à vous en souhaiter une bien bonne, pour 2015. Que ceux qui ne voient pas ici leurs vœux affichés se rassurent, ils peuvent toujours écrire au Père Noël, qui transmettra.


Tram place Grangier à Dijon

Une 3ème ligne de tram, enfin !

Le cadeau de Noël tant attendu des Dijonnais :
filant derrière la Poste Centrale et rue des Godrans, traversant la rue de la Liberté, empruntant les rues Bossuet et Monge, la nouvelle ligne de tram pourrait permettre de rejoindre en quelques minutes la future Cité de la Gastronomie avant de filer vers le lac Kir... à l’horizon 2020 !

► La troisième ligne de tram est sur les rails, on vous la dévoile en avant-première. Elle reprend en partie celle de l’ancien tramway disparu dans les années 60. Surtout, elle traverse le centre ancien, donnant la primeur au commerce en ville, et non plus à la périphérie. Bravo !

► La ligne 3 va permettre à la rue de la Liberté de revivre. Certaines enseignes sont tentées de partir rejoindre la Toison d’Or, mais il ne faut pas désespérer. Les propriétaires de la rue auraient promis de diminuer les loyers, prouvant qu’ils n’étaient pas si bêtes.

► Les Galeries Lafayette pourraient redevenir un centre (commercial) incontournable de la ville. Les Nouvelles Galeries de Valence, après avoir fermé, se sont bien reconverties pour accueillir un resto et une brasserie lounge avec vue, au dernier étage.

► Si la place Grangier disparaît pour permettre à la ligne 3 du tram de passer, on va créer tout autour du futur arrêt un vrai lieu de vie : un terrain de boules, des platanes, des jeux d’enfants... enfin !

► Marché dominical des producteurs : autre réalisation très attendue en 2015, avec l’Escargoton (dégustation d’escargots sous les Halles). Un marché qui pourrait devenir, une fois par mois, LE rendez-vous dijonnais incontournable. Comme à Bruxelles, le marché bio du Châtelain, dans le quartier d’Ixelles

► Kir, reviens, on a besoin de toi. De ton nom, du moins. Déjà, à la place de Lejay-Lagoute, on a construit un ensemble de béton où l’on ne risque plus désormais de humer les parfums de cassis. Mais, 50 ans après, ce sont les guinguettes qui pourraient enfin donner vie à ton lac, l’été.

► En attendant l’ouverture de la Maison du Chanoine, à la place de la Lib de l’U, musée, boutique et vente de produits dérivés bourguignons en tous genres.

► À Dijon, on étudie de près l’exemple de Strasbourg, où
« la nouvelle Douane » accueille un regroupement de fermiers–producteurs régionaux. La Poste, selon certaines rumeurs, pourrait devenir ce lieu de rendez-vous.

► Une place du Bareuzai avec un manège tournant au fil des saisons : et si on déplaçait le manège pour dégager la vue jusqu’aux Halles et la place pour les terrasses, et qu’on le posait place de la Lib pour l’animer ? Ou vers le mur peint des Halles ?

► Le mur de la Banque de France va sauter, rue des Godrans !
Merci la municipalité et continuez, chers édiles, de rendre des espaces verts à la vieille ville. Même si l’on aimerait voir certain adjoint moins tendre envers ceux qui en prennent à leur aise avec les règles d’urbanisme.

► Un parc avec vignes, piscine pour enfants, jardins familiaux façon aéroport de Tempelhof à Berlin à la place de l’aéroport de Longvic, on en rêve ! (voir pages suivantes)

► Calèches les samedis et mercredis rue de la Liberté pour apporter des odeurs de campagnes au bitume… Une animation que vous ne verrez jamais à la Toison d’Or !

► Place du Théâtre : après le succès de l’expo prolongée au Musée d’art moderne de Strasbourg, projet fou en 2015 avec une œuvre de Daniel Buren (voir pages suivantes)

► Le quartier Jean-Jacques avec des terrasses, des voies semi-piétonnes, des stationnements libérés des voitures ventouses qui l’étouffent aux alentours.

► Un concert du Nouvel An avec l’Orchestre Dijon-Bourgogne au grand complet, pour fêter les retrouvailles avec l’Auditorium, le 31 décembre 2015. Pour que la joie revienne enfin !


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.