79
Magazine Dijon

Été 2019

 N°79
 
Accueil > Les numéros > N°79 > 07 > Zola-Monge : cosmopolite, qu’ils disaient
07

Zola-Monge : cosmopolite, qu’ils disaient


◄ Passeport pour l’Inde

Plus que pour les tapisseries, portraits et bougies, on vient ici s’offrir un périple en Inde teinté d’épices, de couleurs et de saveurs singulières. Si on a un faible pour la formule végétarienne à 16 euros, cet aller-retour en Inde peut également prendre l’allure d’un poulet tandoori ou d’un agneau tikka.
Maharajah : 44, rue Monge – Tél. : 03 80 27 46 02

■ Burgondy folie

Ce restaurant-buvette à l’ancienne fait voyager dans le temps. Sur les murs, de vieilles affiches font en clin d’œil aux plats, aux vins et aux partenaires régionaux qu’on retrouve dans les assiettes, de l’andouillette de Chablis au soufflé glacé aux anis de Flavigny ou au tiramisu au pain d’épices Mulot&Petit-Jean. Les touristes prennent autant de plaisir que les locaux à repérer les produits sur les étagères, partager une bouteille de bourgogne en lorgeant sur la gamelle de l’ouvrier des voisins, Zola oblige (de la joue de boeuf en bourguignon !).
L’Épicerie and co : 5, pl. Emile Zola – Tél. : 03 80 30 70 69

■ Gastro voyageur

Chern, chef trentenaire malin (et malais par ailleurs) n’a gardé que le meilleur des grandes maisons où il est passé. Discret mais bien dans ses baskets, le chef revisite sans complexe les classiques locaux en version amuse-bouche. Sur la carte, les intitulés minimalistes renvoient à un max de saveurs, de gourmandises et de bon-sens dans des assiettes colorées et locales. En salle, Charles a un don pour choisir les flacons qui collent à cette cuisine libérée, venue d’ailleurs et à la fois bien ancrée dans le terroir. Parapluie : 74, rue Monge - Tél : 03 80 28 79 94. Fermé mercredi et dimanche■ Gastro voyageur
Chern, chef trentenaire malin (et malais par ailleurs) n’a gardé que le meilleur des grandes maisons où il est passé. Discret mais bien dans ses baskets, le chef revisite sans complexe les classiques locaux en version amuse-bouche. Sur la carte, les intitulés minimalistes renvoient à un max de saveurs, de gourmandises et de bon-sens dans des assiettes colorées et locales. En salle, Charles a un don pour choisir les flacons qui collent à cette cuisine libérée, venue d’ailleurs et à la fois bien ancrée dans le terroir. Parapluie : 74, rue Monge - Tél : 03 80 28 79 94. Fermé mercredi et dimanche

Ça sent la bière, de Monge à Berbiz

Quelques adresses pour étancher la soif. Les Berthom la fameuse franchise montée à Nancy par les fameux Bertrand et Thomas (d’où BER-THOM haha) a débarqué rue Monge en 2012, depuis, elle a été sacrée meilleure happy hour de la ville. Plus de 10 bières pressions à MOITIÉ PRIX. Le Barbarian’s se situe quelque part entre le pub anglais, le bar à jeux et le bar à bières. Un paquet d’habitués squattent le looooong comptoir. Sur un autre des flancs de la place Emile Zola, Le Blue Dog a trouvé sa clientèle à l’heure de l’apéro. Assiettes de frites, de fromages ou de charcuterie vous permettront de prendre la vie sans se prendre la tête sous les arbres de la place.
Rue Berbisey, The Aléphant reste le repère de ceux (et celles) qui aiment la mousse sans faux-semblant. Possibilité de commander un plateau de galopins de mousses locales pour faire le tour du coin sans bouger de son siège. Grignottes de qualité (morteau / fameuses tartines d’Epoisses). Et enfin, hors norme, Le Deep Inside Club. Sombre, sol poisseux, caveau étouffant, musique assourdissante, habitués un peu effrayants : le Deep Inside Klub est LE bar du Rock’n’Roll. Nombre des gens qui passent devant n’osent pas pousser la porte. Comme quoi, les apparences… Mais tous ceux qui l’ont essayé savent que le Deep’ est un endroit accueillant à l’ambiance détente tenu et fréquenté par des passionnés. Un peu excentré : 16, rue Victor Dumay.

▲ Welsh alors !

Alors que la bière et le whisky coulent à flot, la carte du resto place la barre très haut outre-manche : welsh (le fameux pain complet à la bière), steak and kidney (tourte à la viande et aux rognons), fish and chips, scotch egg. On tape dans les spécialités irlandaises, écossaises ou anglaises pour se remplir la panse. Supporters surchauds, étudiants, touristes, habitués au comptoir et british nostalgiques : l’ambiance est presque aussi cosmopolite qu’à Londres. Cuisine ouverte de midi à minuit le week-end.
King’s Tavern : 22/24, place Émile Zola – Tél. : 03 80 42 84 88

■ Viandard mais pas que…

Un intérieur décoré avec goût, à base de bois, de panneaux de signalisation et de fauteuils des années 70, entre autres. Carte courte de burgers avec des produits au maximum locaux et bio. Belles viandes, car Damien a créé ce resto pour rendre hommage à son grand-père, Alfred Troussière, le créateur dijonnais du libre service pour la viande sous barquette. Mais la version végétarienne n’est pas mal non plus avec son steak style falafel, d’herbes fraiches et d’épices. Jus de fruits frais, bières artisanales au bar où on vient passer commande.
Alfred Burger : 36, rue Monge – Tél. : 03 45 18 51 16 Ouvert du mardi au samedi

■ Végétarien mais pas que

Une cantine bien dans son quartier. Avec son sourire, sa cuisine colorée et ses recettes végétariennes, Stéphanie Cordelier a su apporter une vague de fraîcheur à la place Zola. Le midi, il y a toujours le buffet (froid et chaud) en libre service, et un plat du jour pour les amateurs de viande ou de poisson. Le soir, ambiance zen, et plats de saison : soupe « autour du monde », burger végétarien, carré de porc laqué au miel, et potée russe. Un voyage au gré des envies et de l’humeur.
Treize Lucioles : 13 place Émile Zola – Tél. : 03 80 50 06 66
Fermé dimanche et lundi


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.