34
Magazine Dijon

Avril 2008

 N°34
 
Accueil > Les numéros > N°34 > 06 > Zapping culturel…
06

Zapping culturel…


(Opéra)
> Pour les érotomanes lyriques !

Don Juan

Don Juan s’amuse de rien, du vide, il a besoin d’être aimé, pardonné, plaint... C’est un grand gosse qui refuse de grandir, c’est aussi comme ça que beaucoup voient Mozart : infidèle et fidèle, heureux et malheureux, enfant et jamais adulte ou bien adulte pour mourir ! Olivier Desbordes nous offre une vision à la fois triste et rassurante de ce Don Juan de Mozart auquel, comme tant d’autres, il a peut-être fini lui aussi par s’identifier, au point de le faire interpréter encore une fois par Christophe Lacassagne, son double lyrique, un des comédiens qu’on regrettera quand la troupe de Saint-Céré aura complètement quitté le paysage dijonnais…

24 avril, à 20h, 27 avril à 15h, 29 avril à 20h

Grand Théâtre - Résa Duo

> Pour les nostalgiques d’une armée d’opérette

La grande-duchesse de Gerolstein

La guerre en dentelles ! Mais la guerre quand même. Cette Grande Duchesse, lorsqu’elle était venue la première fois nous visiter (ce devait être à Beaune) m’avait emballé : je découvrais la mise en scène d’un drôle de bonhomme, Olivier Desbordes, que personne n’imaginait voir atterrir un jour à Dijon. Un pierrot lunaire entouré d’une famille mi drôle mi monstrueuse. C’était nouveau. D’où le plaisir mêlé de curiosité à l’idée de revoir cette sacrée bonne femme entourée de roitelets et d’une armée d’opérette, version Offenbach, bien sûr, à qui on doit cet opéra-bouffe complètement déjanté. Des airs géniaux, qui donnent à tous les personnages leur heure ou du moins leurs minutes de gloire.
16 mai, à 20h, 17 mai, à 20h, 18 mai à 15h

Grand Théâtre - Résa Duo

(Danse)

> Pas tous les jours à la noce !

Noces

Noces, œuvre remarquable chorégraphiée en 1923 par Bronislava Nijinska pour les Ballets Russes de Serge Diaghilev, tourne le dos au pittoresque qui faisait le succès d’œuvres comme Pétrouchka. C’est une vision austère et rudimentaire du folklore qui est choisie. C’est elle qui inspire le dispositif scénique, ainsi que le dépouillement des costumes. Pour cette soirée, le CCN - Ballet de Lorraine propose une double lecture de l’oeuvre, en interprétant d’une part la version originale de Nijinska, puis d’autre part, une création originale du chorégraphe finlandais Tero Saarinen, célèbre pour ses réinterprétations actuelles de la musique de Stravinsky.
23 avril, 20h - Auditorium/Duo Dijon

> Danse avec les fous

Impressing the Czar

Impressing the Czar, ballet en trois actes, fit la renommée mondiale de Forsythe à sa création. Dans cette pièce, il nous offre un persiflage enlevé et spirituel de la danse classique à la cour du Tsar autrement dit, du répertoire que la plupart des théâtres “officiels” continuent d’idéaliser. Cette belle traversée, ironique et brillante, de l’histoire de l’art et du ballet de la Renaissance à nos jours, mêle classique, burlesque, violence et humour surréaliste. Véritable choc esthétique, cette pièce emblématique de William Forsythe déstabilise le spectateur pour son plus grand bonheur. Une joyeuse soirée en compagnie du Ballet Royal de Flandre, seule compagnie de danse classique en Belgique.

20 et 21 mai, 20h - Auditorium - Résa Duo

> Théâtre de campagne (politique !)

Le prince travesti

La plus méconnue, la plus romanesque et la plus contemporaine des pièces de Marivaux. Oscillant entre vie privée et vie publique, désirs amoureux et intrigues politiques, Le Prince Travesti passe du rire aux larmes. Ne manquez cette Création du Centre Dramatique National de Bourgogne testée et approuvée cet hiver à Luzy dans la Nièvre. Le Parvis St-Jean a renoué magnifiquement avec ses origines lointaines (les comédiens de Jacques Copeau installés à Pernand Vergelesses) en transportant ses répétitions en zone rurale, où le théâtre peut retrouver sa fonction originelle. Ce n’est pas autrement que procédait Marivaux : il offrait ses pièces à la troupe des Comédiens Italiens plutôt qu’à l’institution sclérosée qu’était devenue alors la Comédie-Française parce qu’il savait que la tradition de la commedia dell’arte oblige à partir sur les routes, au devant du public, de tous les publics.

Du lun 21 au mer 30 avril - Parvis Saint-Jean

A 19h30 sauf exception.

(Musique classique)

> Aimez-vous Brahms ?

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Sous la direction de Marek Janoswski, avec, au piano, le grand Boris Berezowsky. D’abord
Brahms, et sa troisième symphonie : un mélange de sentiments complexe. Puis, le troisième concerto pour piano de Prokofiev, son plus célèbre. Très attendu, Till Eulenspiegel est un poème symphonique que Strauss composa autour de ce personnage de conte. Eulenspiegel donnera en français « espiègle », (du moyen bas-allemand : « Je t’emm... » !) La partition narquoise et irrévérencieuse de Strauss ne dément pas cette étymologie.

2 avril - 20h - Auditorium -Résa Duo Dijon

> Poulenc - Gounod - Ravel

Plasson et Tacchino

À la tête des forces du duo dijon et de la Camerata de Bourgogne, Michel Plasson retrouve ce répertoire français qu’il aime tant, en compagnie de Sandrine et Gabriel Tacchino. C’est toute une filiation de l’école française de piano qui s’exprime à travers les doigts de ce dernier. Au programme, le Concerto pour deux pianos, de Poulenc, bien sûr. Moins connue, la Symphonie n° 2 de Gounod s’inscrit dans le droit fil de la tradition beethovenienne. Le Tombeau de Couperin est quant à lui un hommage à la musique française composé par Ravel en pleine Première Guerre Mondiale.

mar 27 mai 20h - Auditorium/résa Duo Dijon> En attendant le jour du Jugement Dernier

Les Folies Françoises

A sa création en 1987, le Centre de Musique Baroque de Versailles s’est doté d’un chœur, Les Pages & les Chantres, dont l’effectif correspond au chœur de la Chapelle Royale sous le règne de Louis XIV. En compagnie des Folies Françoises, autre formation célèbre, ils redonnent vie à un chefs-d’œuvre du baroque allemand, Le Jugement dernier, de Buxtehude. Inspiré des drames religieux allemands et des oratorios italiens, alliant dans de forts contrastes dramaturgiques chœurs, airs et chorales, ce Jugement dernier est un véritable opéra sacré. Il rend compte de l’audace et de la perfection formelle qui caractérisent ce représentant majeur de la sensibilité baroque allemande du XVIIe siècle.

25 avril - 20h - Auditorium - Résa Duo Dijon

(Chanson française)

Juliette Gréco

Muse existentialiste, femme fatale et sophistiquée, héroïne masquée de Belphégor et interprète incontournable des plus grands poètes. Juliette Gréco est un mythe. Le rideau s’ouvre, deux mains s’avancent dans le noir, puis un visage pâle et une robe longue, noire. Juliette Gréco présente un spectacle déshabillé des orchestrations de son disque enregistré à New York. Au piano, Gérard Jouanneau et à l’accordéon Jean-Louis Matinier et ça suffit ! La chanteuse, en revisitant le répertoire de Trénet, Le Forestier, Gainsbourg, Ferré ou Piaf, livre une performance d’anthologie. Un récital d’exception pour les amoureux de la chanson.

26 avril, 20h - Auditorium - le Duo Dijon+ABC

Le prince travesti - V. Arbelet

Juliette Gréco

(Jazz)

Omar Sosa Afreecanos Quartet

Dans le cadre du 10e anniversaire de Tribu Festival, dont Omar Sosa est un habitué. Originaire de Cuba, parfait inconnu à la fin des années 90, c’est aujourd’hui un artiste d’exception, un concepteur inspiré d’orchestres hybrides et expérimentaux. Sa musique est un mélange unique de jazz et de sonorités afro-cubaines. Alors qu’elle puise dans les traditions de la diaspora africaine, sa musique réellement inspirée et terriblement sensuelle, emmène l’auditeur vers des contrées hors de tout clivage stylistique.

29 mai - Auditorium/résa Duo Dijon

Omar Sosa

Plasson entouré de Sandrine et Gabriel Tacchino

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Les Folies Françoises

Réservations

ABC

4, passage Darcy Tél : 03 80 50 18 08

www.abcdijon.org

Bistrot de La Scène

203 Rue d’Auxonne Tél : 03 80 67 87 39

bdelascene@hotmail.com

Duo Dijon

Billetterie Grand Théâtre

Tél : 03-80-48-82-82

www.leduodijon.com

Euromuses

17 rue Amiral Roussin - Tél : 03 80 30 61 00

Email : euromuses@wanadoo.fr

Théâtre Dijon-Bourgogne

Parvis Saint-Jean - Tél : 03 80 30 12 12

www.tdb-cdn.com


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.