39
Magazine Dijon

Juin 2009

 N°39
 
Accueil > Les numéros > N°39 > 04 > Vous n’iriez pas sans nous...
04

Vous n’iriez pas sans nous...

Galeries, restos, salons de thé, café-théâtres, tables et chambres d’hôtes :
Trente lieux décalés qu’on adore dans toute la bourgogne…


Vous n'iriez pas sans nous...
Au Café Papillon, il n’y a pas que les coléoptères qui ont un coup dans l’aîle. À Louhans, allez déjeuner chez Luigi (photo du milieu) avant de passer la soirée chez les Thébert, à la Ferme des Fourneaux, dans la chambre d’hôte la plus délirante qu’on connaisse (à droite)


Sur la côte chalonnaise, 3 lieux « show » : à Givry, notre Cadole préférée (à gauche), la Graineterie, chez Dame Christine, à Buxy (salon de thé et chambres d’hôtes) et le bar Au Bon Coin, entre Buxy et Chalon, tenu par un Marseillais fou de Bretagne qui comme tant d’autres s’est arrêté un jour en Bourgogne… et n’est pas reparti !

Entre Saône-et-Loire, Yonne et Côte d'Or
Entre Saône-et-Loire, Yonne et Côte d’Or, des adresses cachées comme on les aime : le Café des Tilleuls à Autun,
« Il était une fois… un jardin » au pied du château de Saint-Fargeau, et nos Poulettes préférées à Clomot, près de Pouilly-en-Auxoisbla

lieux sauvés de l'oubli
Des lieux sauvés de l’oubli, qu’on aime retrouver pour se rassurer : une fausse guinguette aux allures de chalet suisse, à Velars-sur-Ouche, un Café Parisien, à Saulieu, où l’on rencontre des habituées adorables, comme Marie-Madeleine Leroy, qu’on salue !

Entre Auxois et Morvan
Entre Auxois et Morvan, chez les Largy, à Rouvray : mère et fils sont plus têtus que leurs anesses, mais on les aime comme ça (à gauche). Bibracte, évidemment, c’est autre chose. Le château de Vaulx (à droite), à l’autre bout de la Bourgogne, côté Beaujolais, aussi, mais c’est sa diversité qui fait la richesse de ce pays !

Chambres d'hôtes cachées
Des chambres d’hôtes cachées comme on les aime : le Clos de l’Argolay, à Charolles (à gauche) tout comme le Clos de l’Abbaye, à Cluny (à droite) cultivent leur folie douce à deux pas d’un monument historique qui n’a pas d’autre choix que de se prendre au sérieux

Mise en bouche...

Envie d’escargots, d’oeufs en meurette, de jambon persillé, de tourte morvandelle, de fromage d’Epoisses ? Ou simple souci de quitter la ville pour découvrir des lieux hauts en couleurs, où l’on s’arrête pour boire un verre et plus si affinités, des lieux un peu barges, voire en marge, qui vous donneront une image du pays que vous n’imaginiez même pas ? En marge des devoirs de vacances qu’il faut bien s’imposer (voir : Revisitez vos classiques), prenez les chemins de traverse qui des forêts du Morvan à la vallée du Cousin en passant par l’Auxois et la Puisaye vous donneront envie de mordre la Bourgogne à pleines dents. Si vous partez de Dijon, évitez la nationale, et prenez la « route des grands crus » qui sillonne les coteaux, revisitez Beaune, passez Chagny, et filez vers le sud en prenant la route du vin et des châteaux ! Givry, Buxy, Cormatin, Cluny, on vous en parle par ailleurs. Tout invite ici à emprunter les chemins de traverse : à pied ou à vélo, le regard s’attarde là sur une croix ou un lavoir ancien, ici sur une maison paysanne ou un manoir ayant connu des jours meilleurs. Voilà quelques adresses pas tristes pour faire une pause. S’arrêter pour se restaurer face à la Roche de Solutré et la vision des Monts du Maconnais. Vous voilà attablés, loin des foules, au calme d’un bistrot de village, goûtant à ce qui fait tout l’art de vivre de la Bourgogne. Jouez les touristes, vous allez adorer !


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.