65
Magazine Dijon

hiver 2015

 N°65
 
Accueil > Les numéros > N°65 > 05 > Vous n’êtes pas dans votre assiette ? Sortez !
05

Vous n’êtes pas dans votre assiette ? Sortez !

À la bonne franquette ! Certains pensent que cette expression est originaire de... Franche Comté. Pays de la simplicité dans l’assiette, de la sincérité dans le produit et de la joyeuseté dans l’accueil. Faut pas pousser, c’est pas parce qu’on se marie qu’on va vous laisser tirer la couverture du lit de votre côté, les Bisontins.


Restaurants rue Bersot - Besançon © DR

Restaurants rue Bersot - Besançon © DR

Déjà, pour éviter qu’il ne foire, ce mariage (vous avez noté, quand on parle de foirer quelque chose, on pense souvent à la gastronomie), dans les pages suivantes, vous aurez une sélection des restos de Besançon que Norredine-à-toute-heure, notre Mister Big Bang a choisi. Des restos qu’il nous a conseillé, à nous les Dijonnais bon teint qu’il a trouvé, un jour, errants comme des âmes en peine, dans une ville où ils n’avaient pas de bonne étoile pour les guider.

Norredine-à-toute-heure, c’est un pseudo d’une grande finesse, comme Gérard M’enfin, pour Mister Bing Bang, car il fallait bien désigner un champion, dans chacune de nos équipes, pour parler bouffe. Pas forcément grande bouffe, vous le verrez. Sommes-nous devenus trop snobs à Dijon, trop intermondialistes niveau bouffe ? Difficile de passer au rang de mégalopole régionale quand on est encore à l’ère de la Morteau et du poulet Gaston Gérard, diront les critiques !

Nous sommes pourtant des gens simples, nous, les Dijonnais, nous aimons le bon, la convivialité, les petits plats du midi qui ont du goût et les grands plats du soir servis dans des lieux qui ont de la vie. Les étoilés ? Pfff... Bien sûr que nous en avons, à Dijon, mais nous n’en faisons pas une référence absolue. La preuve, on a été bluffé par certaines adresses de Besançon. On aurait même trouvé notre chef de l’année, au fond d’un bistrot de la rue de la soif, si nous n’avions pas dégoté déjà notre coup de cœur en cours de route, à Genlis, dans un lieu improbable. Et comme nous, à Bing Bang, on est du genre partageurs, on a proposé à notre collègue bisontin de lui faire connaître nos adresses dijonnaises, celles dont on vous parle souvent, dans ces pages, et qu’on oublie parfois de vous redonner, parce qu’on n’aimerait pas qu’elles soient trop connues. Que tout le monde prenne la brasserie « L’Édito » pour un repaire de journaleux gastronomes nous fait marrer. Nous, on sait où entraîner le monde. Allez, on vous les redonne encore une fois, nos bonnes adresses, et on ajoute même dans ce numéro quelques-unes qu’on a dégotées à flanc de côteau, hors du temps, superbes.

Prenez la voiture, le tram, le TER, mais sortez, l’hiver sera long, faites aussi qu’il soit bon.

■ Gérard M’enfin

Sortir à Dijon ou Besançon


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.