76
Magazine Dijon

automne 2018

 N°76
 
Accueil > Les numéros > N°76 > 09 > Vol au-dessus d’un nid de Gaulois
09

Vol au-dessus d’un nid de Gaulois France Montgolfières


France Montgolfières - vol archéo Alésia
France Montgolfières - vol archéo Alésia
@E.Barra

brûleur de Montgolfières
France Montgolfières a ses bureaux à Semur, au bord de l’eau, tout à côté de l’imprimerie la plus déjantée qu’on connaisse. Personne ne pourrait soupçonner que c’est ici que se trouve le siège d’une entreprise devenue leader français du transport de passagers en montgolfière. Mark Dworski, l’expert technique, gallois d’origine, et David La Beaume, Bourguignon de longue date, forment depuis plus de 30 ans un duo de passionnés, qui a su démocratiser un rêve de voyage naguère réservé à une élite.
vol de Montgolfière en Bourgogne
Ce voyage au dessus d’un nid de Gaulois, en deux montgolfières, au dessus d’Alésia devait permettre de voir d’un autre œil un site devenu célèbre depuis que le grand Jules a cru bon de raconter à sa façon comment il avait su mettre la pâtée aux cousins d’Astérix. Manque de chance, par un caprice de l’histoire, Alésia est devenu le symbole même de la France qui gagne.
Impossible de vous dire si oui ou non les spécialistes embarqués avec nous ont eu devant les yeux la preuve qu’on survolait bien le site historique, la combustion du gaz empêchant d’entendre les explications. Qu’importe, l’air était doux, la campagne était belle, les villageois faisaient des signes, les vaches nous regardaient passer en remuant la queue. Vercingétorix était vert, mais il l’était déjà avant le départ, pendant qu’on nous expliquait comment se préparer pour le décollage, et surtout pour l’atterrissage. Impossible de savoir où Michel Rouger, le directeur du MuseoParc Alésia, avait déniché ce Vercingétorix en plastique qui s’est retrouvé sur toutes les photos des passagers de ce vol test, organisé pour étudier l’archéologie vue du ciel. Un vol qui vous sera proposé l’été prochain, si tout va bien, lors de l’année « bling bling » organisée par le site (voir plus loin).
La Côte d’Or prenant toute sa signification à l’automne, lorsque le vignoble conserve, pour quelques temps encore, sa couleur dorée, libre à vous de tenter votre chance pour un voyage sponsorisé par l’Unesco au dessus de la route des vins, ou même autour de Vézelay, village qui accueillera d’ailleurs en janvier la future Saint-Vincent tournante. Pour en savoir plus, inutile de taper à la porte des bureaux semurois, consulter plutôt le site francemontgolfieres.com

■ Gérard Bouchu

David La Beaume


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.