46
Magazine Dijon

Printemps 2011

 N°46
 
Accueil > Les numéros > N°46 > 02 > Vis ta vie…
02

Textes : Fred, O.M. & V.W.
Photos : Vincent Arbelet
& Jean-Daniel Claux

Vis ta vie…

Vis ta vie… musicale. C’dans l’R du temps : Vitalic est plus (reconnu) en Asie ou aux USA que dans les rues de Dijon, où il vécut l’Anfer plus jeune. C’est un autre Dj bien connu des noctambules qui vous le présente, tandis qu’Olivier lève le voile sur le mystérieux groupe masqué Elektrisk GØnner. Véronique, elle, nous parle du SALM, rien à voir avec le Slam, dont vous savez tout, depuis la dernière Nuit du Slam dijonnaise et ses affichettes collées jusque sur les poubelles…


Elektrisk GØnner :

la banane élec-trique
vis-ta-vie
Dijon abrite des formations musicales improbables qui font enfin danser la ville, telles Britt Hortefunk, étrange groupe franco-moldave en résidence, aux apparitions ultra-rarissimes, qui balance du mix jerk-disco à fond de bar ou de cale de Péniche. Le top du top est atteint avec le mystérieux groupe masqué Elektrisk GØnner. Vêtus de veste de sport orange à capuches et masqués comme Fantômette, ces extraterrestres bondissants pourraient sortir de l’ovni de Roswell. Surgi de nulle part, révélation des Eurockéennes 2010, le jeune crew dijonnais enchaîne les dates prestigieuses : Concert de Rentrée de Dijon, Noumatrouff Mulhouse, festival One Of A Million à Baden chez nos voisins Suisses… et l’on parle de dates intercontinentales. Leur rock-hip-hop déménage sur scène. Ca chatouille la plante des pieds, ça secoue nos gambettes, et ça réveille la belle endormie ! Ils viennent de Dijon, Paris, Copenhagen et même du Canada (!) mais personne ne connaît le visage des musiciens d’Elektrisk GØnner. Certains ont cru reconnaître aux platines Elvis Press Play, sosie dijonnais filiforme du King de presque deux mètres. De Benjamin GØnner, on sait seulement qu’abandonné à Toronto il fut élevé en France par un père guitariste punk et une mère écossaise, jouant « du ukulélé dans le célèbre groupe folk psychédélique Incredible String Band ». Quant à la fantasmatique hôtesse de l’air, masquée elle aussi, brandissant sur scène des pancartes marquées « let’s dance » et « show your boobs », on kiffe grave, et on va les montrer, nos seins ! Attention : le cd sort bientôt ! OM

www.facebook.com/elektriskgonner
www.elektriskgonner.com
Album : http://www.youtube.com/watch?v=kRAL2u9RcGo

SALM n’est pas du Slam

Vous aimez l’électro mais avez une aversion pour la musique symphonique ?! Ou vous pensez que tous ces sons sortis d’un Mac ou autre PC ne ressemblent en rien à la création de grands compositeurs classiques ?! SALM (Something A La Mode) réconcilie tout le monde. Qui se cache derrière ce nom franco-anglo-bourguignon ? Deux jeunes dijonnais, à la vingtaine à peine entamée, Thomas Roussel (violon) et Yannick Grandjean (violoncelle) qui se connaissent depuis toujours et qui ont affuté leurs archets au Conservatoire de Dijon. Les 2 compères revisitent les morceaux classiques mais surtout en composent de nouveaux, avec un savant mélange d’électro. Depuis 2 ans environ, ils créent l’évènement dans tous les endroits branchés européens, après avoir été repérés par Bob Sinclar et un contrat signé dans la foulée chez Yellow Productions. Karl Lagerfeld himself a donné de sa personne dans leur clip « Rondo Parisiano » ! Et si vous avez prêté l’oreille lors du défilé Chanel hiver 2011/12 pendant la toute récente Fashion Week, vous avez pu reconnaître la SALM touch’. Applaudissements !!!... VW
« SomethingALaMode » SomethingALaMode, Yellow Productions
« 5.A.M » SomethingALaMode, Yellow Productions
salm Something A La Mode


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.