37
Magazine Dijon

Décembre 2008

 N°37
 
Accueil > Les numéros > N°37 > 03 > Un hiver au show : avec l’Opéra-Dijon
03

Un hiver au show : avec l’Opéra-Dijon


Le Voyage de Pinocchio

Un retour aux sources du mythe, qui plaira aux amoureux de Carlo Collodi. Un voyage musical et féérique, un poil initiatique, aux côtés des enfants de la Maîtrise de Paris et du choeur d’enfants du Conservatoire de Dijon. On est loin de l’univers de Walt Disney. Mais bon, rien ne vous empêche de revoir le film, si vous avez envie de retomber en enfance. Là, il s’agit simplement d’apprendre à devenir un homme. Une mise en scène signée Sandrine Anglade. Et une coproduction avec le TDB qui s’arrose !
Mar 16 déc, 20h ; mer 17 déc, 18h ; jeu 18 déc 14h30 et 20h, Grand Théâtre

Concert de Noël

« Réjouissez-vous ! » qu’ils disaient, ou plutôt qu’ils chantaient. Un message qui tombe pile-poil. Les amateurs de baroque (allemand, faut-il préciser) seront à la fête. Deux grands ensembles pour cet Oratorio de Noël BWV 248 qui ravira les fans de J-S Bach : l’Akademie für Alte Musik Berlin et le Rias Kammerchor Berlin. Si vous demandez d’où ils viennent, c’est que vraiment vous le faites exprès !
Mer 17 déc 20h, Auditorium

Casse-Noisette

Un chorégraphe qui se nomme Millepied (Benjamin de son prénom) pour une œuvre qui est un pied-de-nez à la traditionnelle opérette de fin d’année, c’est déjà étonnant ! Les Dijonnais devraient adorer cette vision acidulée que le Ballet du Grand Théâtre de Genève nous propose en cette fin d’année. Et puis, Tchaïkovski, c’est toujours Tchaïkovski, comme dirait une Castafiore locale…

Dim 28 déc, 15h ; mar 30 déc, 20h ; mer 31 déc 21h, Auditorium

(After) - The Fairy Queen

Vous prenez le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, vous imaginez la musique de Purcell en point de départ de cette nouvelle production mise en scène par Wouter Van Looy, dont l’univers onirique sera une des grandes découvertes de la saison, et vous confiez la direction musicale à Emmanuelle Haïm qui nous arrive avec son Orchestre et Ensemble vocal du Concert d’Astrée. Après il ne vous reste plus qu’à vous laisser entraîner dans cette danse des fées…
Sam 10 janv, 20h et dim 11 janv, 15h
Grand Théâtre

Blanche Neige

Blanche Neige
Un dernier conte avant de retomber sur terre. Une féérie mystérieuse, attendue avec impatience par tous les grands enfants qui vénèrent le chorégraphe Angelin Preljocaj et par tous les vieux admirateurs de Bruno Bettelheim et de sa Psychologie des contes de fées, qui nous a foutu les foies. Pour le reste, rien que du beau monde au programme. Pour la musique, Gustav Mahler. Pour les costumes, Jean-Paul Gaultier. Pour les décors, non, pas Roger Hart, mais Thierry Leproust. Une coproduction Biennale de la Danse de Lyon / Théâtre National de Chaillot / Grand Théâtre de Provence / Opéra de Dijon / Staatsballet Berlin / Théâtre Reggio Emilia, excusez du peu.
Jeu15 janv, 20h et ven 16 janv, 20h - Auditorium

Carolyn Carlson

Hommage à la grande dame de la danse contemporaine, avec la reprise, le premier soir, de Blue Lady, solo légendaire transmis aujourd’hui à un des danseurs de sa troupe, Jacky Berger. Le lendemain, on traverse un quart de siècle pour découvrir une création contemporaine, Hidden. Deux soirées initiées par Art Danse CDC Dijon Bourgogne, de plus en plus intégrée à l’Opéra de Dijon. Les vieux messieurs qui couraient naguères derrière les tutus dans les coulisses du Grand Théâtre vont se retourner dans leur tombe.
Blue Lady, mar 27 janv, 20h ; Hidden, mer 28 janv, 20h - Auditorium

Hydrogen Jukebox

Sexe, drogue et opéra… on vous a prévenu, la féérie, ça ne dure qu’un temps. Avec février, retour à la réalité. Quoique… Inspiré du poème d’Allan Ginsberg, le pape de la Beat Génération, cet opéra de Philip Glass, chanté en anglais, est une création. Espérons qu’il ne fera pas trop froid, car ça va fumer sec, durant l’entracte. Une production Angers Nantes Opéra. L’Ensemble Ars Nova sera sous la direction de Philippe Nahon.
Dim 1er fév,15h, Grand Théâtre


inferno

Inferno

Bienvenue dans l’enfer d’un drôle de Romeo (Castellucci pour les habitués du festival d’Avignon) qui signe la mise en scène, les décors, les lumières et costumes d’un projet qui mobilise sur scène et en coulisses plus de cinquante comédiens. Grandiose, forcément grandiose…
Ven 6 fév, 20h et sam 7 fév, 20h - Auditorium


lady-in-the-dark

Lady in the Dark

Une sacrée belle création, dans une mise en scène de Jean Lacornerie, à qui l’on doit la création en France de cet ode aux années 40 en Amérique, autour des déboires et des fantasmes d’une rédactrice en chef de magazine de mode. Musique de Kurt Weill, autant le préciser tout de suite, et grand succès outre-atlantique. Vous pouvez même télécharger le film avec Ginger Rogers, si vous y arrivez, pour réviser sur le divan. Orchestre de l’Opéra de Dijon.
Ven13 fév, 20h ; sam 14 fév, 20h ; dim 15 fév, 15h
Grand Théâtre


altre stelle

L’Altre Stelle

On prend un peu d’avance pour vous annoncer ce spectacle, mais c’est vraiment une belle chose, et il ne faudrait pas que le froid vous empêche d’aller applaudir une des plus grandes sopranes italiennes, Anna Caterina Antonacci, mise en scène, on peut le dire, car ça n’a rien à voir avec un récital basique, par Juliette Deschamps.
Mer 18 fév, 20h -Auditorium

Résa sur place, au Grand Théâtre, à la Fnac ou par tél : 03-80-48-82-82. Pour en savoir plus : www.opera-dijon.fr


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.