70
Magazine Dijon

Printemps 2017

 N°70
 
Accueil > Les numéros > N°70 > 02 > Tintin, reviens…
02

Tintin, reviens… le monde est devenu fou !

On commençait à désespérer de tout. Ne sachant plus à quel saint homme se vouer, les politiciens de tous bords en appelaient au retour du général De Gaulle. Et pourquoi pas de Tante Yvonne, si l’on en était à chercher des épouses exemplaires pour le nouveau président de tous les Français de 7 à 77 ans (les tranches d’âge en dessous et au dessus s’en moquant comme de leur première culotte).


Tintin, reviens

Et la nouvelle est tombée : l’année 2017 sera toute entière placée en BFC sous le signe de Tintin, Milou, Haddock, Tournesol, la Castafiore, les Dupond(t)… Tout un petit monde que vous allez retrouver, ce printemps, à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, tel qu’il est né sous le crayon d’Hergé entre 1929 et… 1979, puisqu’on peut considérer que la main du maître arrêta de dessiner les aventures du héros à la houppe et aux idées fixes quelques années avant sa mort, en 1983. Repose en paix, grand Charles, le seul rival international que tu aies jamais eu, quand tu étais encore président de tous les Français, va nous sauver de la déprime pré (ou post, pour certains) électorale. Les tintinophiles de tous âges vont pouvoir découvrir des planches originales, des documents d’archives, mais aussi des documents inédits, des photos, des maquettes qui n’ont été que rarement présentées. On ne verra bien sûr qu’une partie des collections du musée Hergé, installé dans la banlieue de Bruxelles, à Louvain-la-Neuve, partenaire de cette exposition. Un bel espace contemporain perdu dans un campus universitaire par la suite de la décision irresponsable de ceux qui ont eu en charge l’héritage du maître de la ligne claire, à la fin du siècle dernier.
C’est à eux (grrr…) que je dois d’avoir attendu près de 40 ans pour découvrir un dimanche de février 2017, salle Devosge, à Dijon, à la fin d’un salon Vini BD où un iconoclaste fûté s’était glissé en toute impunité, la version complète et mal dessinée de « Tintin et l’Alph-Art ». Un album resté inédit sur la mort annoncée du héros de mon enfance, que la mort d’Hergé avait interrompu à la moitié du récit. 2017, une grande année pour les jeunes de 7 à 77 ans, qui vont pouvoir replonger dans un monde qui ne connaissait ni Trump, ni Poutine, ni Erdogan, où les méchants s’appelaient Rastapopoulos ou Müller, où les chiens étaient immortels, les couleurs printanières et les voyages des expéditions au bout du monde (et même dans l’expage) entre gens de bonne compagnie, les vilains finissant fous ou errant dans l’espace… Accrochez vos ceintures (ou desserez les si vous avez pris du ventre, ces dernières décennies), la machine à remonter le temps du professeur Tournesol tourne déjà à plein régime. ■ Gérard Bouchu

Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.