56
Magazine Dijon

Automne 2013

 N°56
 
Accueil > Les numéros > N°56 > 09 > Tartin’art - Une nouvelle enseigne
09

Boulangerie Dijon

Tartin’art - Une nouvelle enseigne qui se croque en libre-service !


 Tartin'art boulangerie Dijon

Damien Troussière, Dijonnais, a habité près de 10 ans à Los Angeles où il a notamment dirigé une enseigne du « Pain Quotidien ». Il a formé une équipe « à l’américaine ».Focale.Info

Tartin’art est le premier concept store du nom ayant ouvert ses portes mi-octobre rue Musette à Dijon. Forcément, il y est question de tartines côté cuisine. Mais pas que. Rencontre avec Damien Troussière, le manager de Tartin’art, l’enseigne qui se croque en libre-service.

D’abord, une question : on a vu Einstein sur une palissade pendant les travaux. C’est quoi le rapport avec le pain et les tartines ?

Einstein, c’est l’intelligence, le calcul, et il a fallu bien calculer les choses pour que ce chantier se déroule bien et rapidement. Nous avons un fournil intégré au millimètre près dans ces murs historiques, nous avons notre propre silo de farine à la cave. Tartin’art au cœur de Dijon, c’est d’abord une prouesse technique.

Alors Tartin’art, c’est quoi au juste ? Une tartinerie ?

C’est un concept store autour du pain, conçu par des amoureux du pain, pour les amoureux du pain. Et notamment de sa déclinaison la plus connue, la plus quotidienne : la tartine. Sucrée, salée, chaude ou froide, elle revient au cœur des modes de consommation. Tartin’art a choisi, guidé par David Zuddas qui a imaginé les recettes, de les rendre gourmandes et créatives. Nous proposons également des sandwichs, des tartes, des salades, des soupes...

Mais ça ressemble aussi à une boulangerie ?

Le cœur du concept, c’est le pain. Nous proposons toute une gamme de pains selon des recettes qui nous sont propres, et très spécifiques. Mais nous proposons aussi tout ce qui peut accompagner un pain, tout ce qui peut vous permettre, ici ou à la maison, de le transformer en tartine : des pâtes à tartiner, du miel…

Et visiblement, vous voyez bien plus loin que Dijon pour Tartin’art. Dites-nous tout…

Après Dijon, il y aura certainement un second Tartin’art à Paris. Mais Tartin’art est avant tout un projet dédié à l’international, dédié à exporter le savoir-faire français et bourguignon dans le domaine de la cuisine et de l’agroalimentaire. Tartin’art à Dijon fonctionne comme une vraie boutique pilote d’un projet qui veut voir grand et s’implanter à travers le monde.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.