54
Magazine Dijon

Printemps 2013

 N°54
 
Accueil > Les numéros > N°54 > 02 > Sophie Claudel
02

Ce mag dont elles sont les héroïnes
Le Bal des Princesses !

Sophie Claudel madame l’ambassadrice !


Sophie Claudel

Sophie Claudel est attachée culturelle et responsable du département des échanges artistiques de l’ambassade de France aux États-Unis.
Elle mène en ce moment, trois projets d’envergure, en art contemporain dans un grand nombre de musées et galeries new yorkais en avril 2014 (expositions, conférences), en danse contemporaine pour mai 2014 et un dernier avec une tribu d’Indiens dans le sud de la Louisiane. Sophie est née à Dijon. Entourée de personnes qui préfèrent le doute au jugement, elle s’imprègne de relativité et se pose des questions sur notre pays, nos manières de vivre, nos convictions, toujours en comparaison avec les autres… pays, us, etc.

C’est donc tout naturellement qu’elle part à 18 ans faire ses stages d’études universitaires, puis pour ses différents postes, à l’étranger. Son séjour à Tel Aviv sera un choc intégral. “Je suis rentrée et je n’ai plus jamais été la même. Israël était selon moi le pays dans lequel l’équilibre entre l’intérêt individuel et l’intérêt collectif était le plus parfait.”

Revenue à Dijon, son histoire avec le Consortium est déterminante dans sa construction intellectuelle. Xavier Douroux, qui était son prof d’histoire de l’art, lui offre son premier job. Depuis, elle codirige avec Franck Gautherot la collection Nouvelles Scènes aux Presses du Réel. Elle est aussi très investie dans le programme Nouveaux Commanditaires de la Fondation de France et convie régulièrement les acteurs du Consortium dans ses projets.
Ceux qu’elle mène là-bas, le sont avec une méthode unique : la fragilité. Elle les met à rude épreuve et teste pendant des mois s’ils font bien sens pour les Américains, les artistes, les curators, les musées, les galeries, les théâtres, les Indiens... Elle passe son temps à réfléchir avec tous ceux qu’elle rencontre, à discuter pendant des heures des éléments qui les lient, mais surtout de ceux qui les opposent. “Pas question de se rassurer en se disant que nous sommes au final similaires... Il faut que les projets soient justes. Car seule la fragilité du questionnement peut les rendre invincibles.”

FP

Voir ce nouvel article sur Sophie Claudel


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.