53
Magazine Dijon

hiver 2012 2013

 N°53
 
Accueil > Les numéros > N°53 > 02 > S’offrir le luxe d’une nouvelle vie !
02

« Fêtes » ce qui vous plait

S’offrir le luxe d’une nouvelle vie ! El Paso nouveau bar à tapas

S’offrir le luxe d’une nouvelle vie ? Certains en rêvent, d’autres vivent déjà cette réalité au quotidien.
Le tournant, c’est maintenant, qu’ils disaient. Et si le vrai luxe, en dehors de prendre du temps pour soi, était celui d’un choix de vie plus personnel ? Un choix pas forcément dicté par la crise que l’on subit au quotidien sur les ondes ou au travail. Une façon zen de « prendre la ville du bon côté. »


Recherche personnalisée

El Paso, bar à tapa - Dijon
Qui se cache derrière l’habit de Robocop ? La double vie d’un homme qui « enseigne » aux autres à se montrer… © Focaleinfo

Tapas… envie de sourire ? Plantons le décor. La scène se passe rue Vannerie, petite rue sinistrée, que des alignements de poubelles au quotidien et un va-et-vient incessant de voitures ne classeraient pas parmi les plus « glamour ». Il suffit pourtant de pousser la porte du El Paso, un nouveau bar à tapas, héritier de ce qui fut autrefois une pension de famille puis un repaire pour solitaires en quête d’âmes sœur, pour se sentir bien dans sa ville. On s’y retrouve pour une faim de nuit, plus que pour une soif d’aventure. Gilles Thibaut, le patron, a quitté le monde des beaux bars et des restos lounges pour ouvrir, l’âge venant, un lieu où où l’on se sent bien. Les habitués viennent en ami ou en voisin, comme Christophe Bouet, qui a transformé son propre coin de rue en « porte-enseignes » : il y vend de tout, de l’enseigne néon au totem en passant par les drapeaux, bandeaux lumineux, bâches, stores, etc… Bon, vous consulterez ses sites si ça vous intéresse (notamment www.dijonenseignes.com), nous, ce qui nous a fait flasher, c’est de le retrouver en habit de justicier de la nuit, en Robocop lumineux, venu faire un carton au El Paso avant d’aller jouer au DJ ailleurs, son second métier, sa vraie passion peut-être. Lui et Gilles méritaient bien d’inaugurer cette nouvelle série de portraits consacré à ceux qui changent de vie sans changer de ville, ce qui est plus méritoire que de tout larguer pour partir dans les îles.
Gérard Bouchu


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.