51
Magazine Dijon

été 2012

 N°51
 
Accueil > Les numéros > N°51 > 02 > Revue de Blogs
02

Revue de Blogs Carla Garfield


a-girl-called-george

A Girl Called George

Tenu par une mystérieuse jeune femme à la plume fine, parfois fulminante et toujours politiquement incorrecte, ce blog détonne et rafraîchit. Des phrases et sujets qui touchent au coeur, de jolis moments de pure écriture et une identité qui reste un secret bien gardé, ce blog est une jolie pépite à savourer.
“Gâcher du papier, c’est objectivement plus cool que de gâcher des minutes. On peut être un piètre vivant et un parfait cadavre. Tu sais, ce que j’aimerais, c’est exactement le contraire.”
http://agirlcalledgeorges.blogspot.fr/ George sévit aussi sur Twitter sous le doux nom de Girl_Georges. Attention, elle râle quand on ne lui rend pas les #FF, les twittos comprendront !

Bourgogne Live

31 janvier 2010, à la St-Vincent tournante de Chassagne-Montrachet, François Desperriers et Aurélien Ibanez, deux passionnés de vin et d’Internet, en parlant avec les vignerons et les amateurs de vins, ont l’idée de proposer des informations pointues et accessibles sur le vin dans les réseaux sociaux. Bourgogne Live nait dans la foulée, d’abord via Facebook et Twitter, puis sur un site dédié. Depuis, Bourgogne Live, au ton décomplexé et extrêmement bien renseigné, est devenu un site de référence sur le vin en Bourgogne et ailleurs. Nos deux aventuriers, qui ont quitté leurs jobs pour vivre de leur passion, restent modestes malgré leur influence et nous promettent plein de surprises pour la rentrée
A suivre ici : www.bourgogne-live.com – Twitter et Facebook : BourgogneLive


campus-google

Un campus à la Google

On l’a vu jaillir des ruines de l’ancienne usine Amora, se couvrir de signes cabalistiques. Le projet a été bien monté, les instances locales se sont impliquées, ce qui a un peu énervé d’autres chefs d’entreprise moins aventureux. Et maintenant, il est là, le Campus Teletech que le monde nous envie.
Vous avez tous été confrontés à un moment ou à un autre à une plate-forme téléphonique, vous savez tous peu ou prou que les conditions de travail y sont parfois à la limite de l’esclavage et d’ailleurs, vous le ressentez au bout du fil. Pas chez Teletech, groupe spécialisé dans la "relation client" qui depuis de nombreuses années, se focalise sur l’humain, c’est à dire ses salariés – ses forces vives, quoi – pour une meilleure efficacité. Et il semble que ça marche. Des bureaux en bambou écolo montés au CAT de Quetigny, des coussins ou des fauteuils ergonomiques pour travailler où on veut, des parasols parce que c’est joli, de belles matières, plein de lumière et une qualité sonore impec, sans oublier les zones de détente et de convivialité. Non content de les former à leur métier dans des conditions enviables, Télétech leur proposera plus tard une zone et des moyens pour monter des projets associatifs ou artistiques. Pour le moment, ces petits veinards sont 50, à moyenne échéance, ils seront 600, ce qui est un gros plus pour la région. www.teletech-int.com


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.