46
Magazine Dijon

Printemps 2011

 N°46
 
Accueil > Les numéros > N°46 > 08 > Printemps clair, soulier léger
08

Texte : Céline Colle
Photos : DR

Printemps clair, soulier léger partons découvrir les nouveautés !

À défaut de beaucoup d’exotisme, voici des nouveautés qui devraient vous combler : bien-être, douceur, gourmandise, mode, déco… Tout ce qu’il faut pour un printemps un brin dépaysant. Juste un coup de gueule au passage, que vous êtes nombreuses à partager, il me semble.
Surpopulation, pollution et manque de moyens des pays en voie de développement, l’insalubrité s’explique. Mais là, ne plus pouvoir flâner dans Dijon le nez en l’air par peur de mettre mal le pied par terre, c’est dur à admettre… Alors je peste contre l’incivilité des gens qui laissent en trophée ce que leur clebs a déposé (un grand merci en revanche à tous ceux qui ramassent), l’implication de ceux qui décorent les trottoirs de leurs miasmes et la non-ingérence de ceux, au-dessus, qui ne font rien.
Elles sont passées où les motocrottes, hein ? Et les chariottes qui roulaient à 15 km/h et faisaient hurler les automobilistes ? Qu’il me manque, ce ballet de balais brosses qui passaient et repassaient, vidangeaient et javellisaient nos rues… On ne demande pas la Suisse, mais quand même un minimum, avant que Dijon n’essuie une critique assassine dans un guide touristique et qu’on soit obligé, cet été, de troquer nos tongs contre des Crocs !


illustration nouveautés à Dijon


NOYA, temple du bien-être

Noya soins du corps Dijon

Gros, gros coup de cœur pour NOYA, ouvert il y a 3 mois par Fanny, très belle personne, grand cœur et belle âme. De l’exotisme, elle nous en offre à travers des massages au savoir-faire indiscutable. Noya est née de la passion de cette jeune femme pour le bien-être et de sa volonté d’apporter calme, paix, douceur, détente du corps et de l’esprit, qui manquent trop souvent dans nos vies à 100km/h. Tout, absolument tout ce qu’on recherche est là. Fanny nous reçoit dans un cocon. La pièce n’a rien d’une cabine. La déco hyper soignée et la chaleur enveloppante sont d’ores et déjà une invitation au voyage. Allongée sur un matelas chauffant, simplement se laisser aller. Rien de plus simple car Fanny connaît les règles essentielles pour nous mener au délassement le plus total. Votre pudeur est respectée, le contact avec le corps jamais interrompu, aucun bruit extérieur, pas de téléphone, juste vous au centre de l’attention, des mains qui donnent… soins, énergie, douceur et une musique qui vous emmène loin et rythme les gestes. Pas de gommage ni d’enveloppement, 1h30 de massage pur et d’évasion qui vous laisseront un souvenir impérissable, l’envie irrépressible de revenir et celle aussi d’en parler autour de vous.

NOYA
Soins du corps, soins du visage, onglerie
14-16 rue Lamonnoye – Dijon
03 80 46 52 12

Paula Coste ouvre son espace déco

Paula Coste décoration Dijon

La boutique de prêt-à-porter qui sait créer l’événement avait reçu lors d’une de ses soirées à thème, Brigitte Durieux, auteur(e) de l’ouvrage « Le mobilier industriel »
pour une séance de dédicaces. Afin d’illustrer la thématique, des pièces vintage avaient été chinées et exposées. Un peu plus tard, l’opportunité d’un local supplémentaire a fait le reste. Installée au premier étage, la collection s’est élargie depuis et propose aujourd’hui un large choix de mobilier urbain et industriel des années 50, mélangé à des rééditions revisitées par de jeunes designers comme les lampes Gras et Serge Mouille. Vaisselle et petits objets viennent compléter une sélection déco de bon goût. La volonté reste de mettre en avant l’artisanat, le fait main et l’esthétisme.

Paula Coste,
5 rue Jean Renaud – Dijon
03 80 49 93 04

DiviaVélo, louez… et roulez jeunesse !

Devant le succès du Vélodi, le Grand Dijon poursuit et renforce sa politique en faveur de l’usage du vélo. Ainsi 800 arceaux de stationnements supplémentaires sont en cours d’implantation et dans quelques mois 40 km de pistes cyclables longeront les nouvelles lignes de tramway. Pour accompagner et soutenir cette volonté, Keolis Dijon, exploitant du réseau Divia, a créé un nouveau projet : la location de vélo longue durée qui s’étend de 1 mois pour 15€ à 1 an pour 80€ (tarifs pleins), avec des tarifs préférentiels pour les abonnés (-50%) et les moins de 26 ans (-25%). Une idée originale qui a pu voir le jour grâce à divers partenaires : l’association « La Bécane à Jules » en charge de la location et de l’entretien des DiviaVélos, le CROUS et Effia Synergie qui participent à l’implantation de nouvelles stations (résidence Mansart et gare de Dijon) et enfin L’Université de Bourgogne qui aide à la promotion et à la communication du projet. Quant au nouveau deux-roues proposé par DiviaVélo, il est issu de la collection « SitandGo » des Cycles Lapierre. Pratique, propre, sûr, fiable, solide et léger, son look noir et rose risque de ne pas passer inaperçu.
Agence Divia, place Grangier et Espace de vente Divia en Gare SNCF

www.divia.com

Diviavelo

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.