35
Magazine Dijon

Juin 2008

 N°35
 
Accueil > Les numéros > N°35 > 01 > Petites vacheries entre amis !
01

Petites vacheries entre amis !


Vache d’été ! Si vous croyez que c’est facile de vous parler de vie alanguie en terrasse, de spectacles se prolongeant tard dans la nuit, ou même de vacances au vert quand il pleut des cordes, et que vous êtes en retard pour taper un édito, juste quelques heures avant le bouclage d’un mag où l’on n’a pu glisser que quelques unes des vacheries prévues au départ.

Pourquoi les vaches ? Pour changer du bœuf bourguignon, pardi ! Une envie de campagne, peut-être. Pas d’une campagne municipale, cette fois, même si, au sens strict, on en rêverait : une « campagne en ville », avec des vaches qui regarderaient passer le tramway qu’on voit déjà traverser nos rues et nos places, ou qui descendraient la rue de la Liberté, maintenant que les commerçants eux-même sont d’accord pour piétonniser la plus belle de nos artères.

On a du mal à croire qu’il a fallu tant de temps pour en arriver là : des vélos pour faire les courses, un tramway pour remplacer ces bagnoles qui nous bouffent la vie depuis des décennies, des lieux de vie qui surgissent ici et là pour chasser l’ennui, le temps d’un festival.

Il nous manque quoi, alors, pour être heureux ? De l’eau. Pas celle qui tombe du ciel depuis quelques semaines, mais celle d’une rivière qu’on a eu la bêtise de chasser, comme le tramway, de notre environnement quotidien. Une rivière, un ru, quoi, c’est pas le bout du monde. Pas la mer, ça, quoique ce soit ce qui manque le plus à nos amis de l’Opéra de Dijon, qui l’ont utilisée pour afficher le monde nouveau qu’ils rêvent de nous offrir.

Sous les pavés, la plage, qu’ils disaient, il y a quarante ans. Et sous la plage, qu’est-ce qu’il y a, aujourd’hui ? Du béton ! Dur, dur… On vous souhaite quand même quelques beaux coups de soleil, et de grandes soirées sous la lune. Autour d’un barbecue, pour rester dans les vacheries. Mais on a plein d’autres idées pour vos sorties. Feuilletez Bing Bang, il vous aèrera la tête, comme dit un voisin, qui ne manque pas d’air. Si la canicule s’annonce, gardez-le : comme éventail, il n’est pas mal non plus. n

Gérard Bouchu


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.