80
Magazine Dijon

Automne 2019

 N°80
 
Accueil > Les numéros > N°80 > 07 > Pelléas & Mélisande
07

Opéra

Pelléas & Mélisande L’Auditorium, Dijon

L’Auditorium, qui fête ses 20 ans, débute sa nouvelle saison en proposant une œuvre singulière, interprétée par deux futurs monstres sacrés.


Pelléas & Mélisande

Pelléas & Mélisande opéra de Debussy
L’Opéra de Dijon ouvre sa saison lyrique avec l’un des sommets des opéras français : Pelléas & Mélisande de Debussy. Récompensée en 2017 par le Grand Prix du syndicat de la critique, cette coproduction mise en scène par Eric Ruf, directeur de la Comédie Française, s’inscrit dans les rendez-vous marquants de cette nouvelle saison. Notons que Siobhan Stagg, interprète de Mélisande, a été reconnue comme meilleur premier rôle au Green Room Awards en 2019 pour son interprétation de Mélisande au Victorian Opera à Melbourne “Ce n’est pas souvent qu’une soprano arrive à interpréter avec justesse l’émotion d’un frisson, alliée à une sérénité absolue... L’interprétation de Siobhan Stagg dans le rôle de Mélisande était transcendante.” Concernant Pelléas, il sera interprété par Guillaume Andrieux, nommé en 2016 dans la catégorie « Révélation artiste lyrique » aux Victoires de la musique classique : un début de carrière digne de celle de Stéphane Degout. Fluide, sobre, claire et respectueuse du texte, à la fois incarnée et surnaturelle, la mise en scène d’Éric Ruf amenuise les archaïsmes du texte de Maeterlinck, joue avec subtilité de l’imagerie médiévale. Le jeu d’acteur, réglé au cordeau (non, ce n’est pas Patricia Petibon que vous verrez et entendrez à Dijon !), fait l’éloge de la lenteur : chaque geste est lourd, mûri, dense. ■

Les costumes de Christian Lacroix, loin de la référence moyenâgeuse, rappellent un royaume déchu : grandeur passée, broderies sur costumes sombres, cols en astrakan, et d’autre part, un côté pêcheur irlandais, avec des éléments pratiques (pulls, casquettes...). Seul le costume de Mélisande comporte des rayons de lumière et de couleur : dorée, comme sur certains tableaux de Gustav Klimt, elle illumine ce royaume sombre de sa présence.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.