64
Magazine Dijon

automne 2015

 N°64
 
Accueil > Les numéros > N°64 > 02 > Nathalie Koenders, the first adjointe
02

3 femmes pour Dijon !

Nathalie Koenders, the first adjointe

Une femme à qui on peut parler, avec qui on peut plaisanter, quoiqu’il ne faille pas pousser le bouchon trop loin.


Nathalie Koenders
Première adjointe de François Rebsamen à la mairie de Dijon, c’est à elle que revient la charge de l’administration générale de la ville, du dialogue social avec le personnel et les organisations syndicales, de l’autorisation des manifestations sur le domaine public etc. Parmi ses différentes délégations, la Démocratie Locale fait partie de celles qui nous parlent le plus, forcément. Très attachée à la démocratie participative, Nathalie Koenders pense que « c’est un moyen de reconquérir des hommes et des femmes qui s’estiment loin de la politique et de leur redonner confiance dans l’action publique. Je crois en l’expertise d’usage des citoyens. Pour que ça marche, il faut avoir l’honnêteté de dire ce que l’on met en débat ou non. Le cap et les valeurs, par exemple, on ne les met pas en débat car ils sont fixés au moment des élections. Mais je suis convaincue qu’une fois que l’on a posé ce cadre là, qui nous protège de la démagogie et du populisme, on doit bien travailler ensemble. Je crois en l’intelligence collective car le citoyen ne pense pas comme le technicien qui lui même ne pense pas comme le politique. Les citoyens ont des expertises pratiques dont nous devons savoir profiter »... Très sérieux, tout ça, mais essentiel pour comprendre les enjeux d’aujourd’hui.


Questionnaire au féminin (singulier)

1. Le moment où vous avez regretté d’être une femme ?  

Jamais, même si certains s’évertuent à faire des procès en crédibilité aux femmes

2. Avez-vous un jour rêvé d’être un homme ?  

Oui, en écoutant Mozart...

3. La femme que vous auriez pu épouser ?  

Simone de Beauvoir, grande figure du combat féministe qui a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 70

4. Si j’avais été un gros dur, un homme, un vrai ...

Marlon Brando, star hollywoodienne de « légende » qui a influencé de nombreux acteurs de la génération suivante. Connu aussi pour son implication dans le combat pour les droits civiques aux Etats-Unis 

5. Le moment où vous avez profité d’être une femme ?

Quand j’ai eu le bonheur de pouvoir vivre deux grossesses. 

6. Demain, quel sera le rôle dévolu aux femmes dans votre secteur d’activité ?  

J’espère qu’elles auront la place qu’elles méritent en temps que personne, en fonction de leur compétence et de leur qualité, et pas en fonction de leur sexe !

Voir aussi :

Nathalie Koenders sportive aux côtés des commerçants

Les bancs « Conversations »

Les bancs « Conversations », réalisés par le collectif dijonnais A4 designers, sont implantés en plein cœur du centre historique et touristique (rue de la Chouette).

Ce projet, initié par les habitants de la commission de quartier centre-ville a pu voir le jour grâce aux budgets participatifs mis en place par la ville de Dijon.

C’est un bel exemple de démocratie participative : un projet fait avec et pour les habitants et qui contribue au bien vivre ensemble dans la ville. Pour Nathalie Koenders, l’évolution des pratiques politiques amène forcément à travailler en grande proximité avec les habitants.
Comme toute œuvre d’art, ces structures portent un nom, « Conversations », reflétant le lien entre le côté contemporain et le patrimoine, mais aussi la dimension humaine présente dans l’échange qu’elles peuvent permettre.

Les bancs « Conversations »

(http://a4designers.com/projets/conversations/)


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.