69
Magazine Dijon

Hiver 2016/2017

 N°69
 
Accueil > Les numéros > N°69 > 05 > Moi Donald ’Duc’ Méga-Mégalo
05

par JG Dufour

Moi Donald ’Duc’ Méga-Mégalo le retour !

C’était plus tenable, 5 à 6000 lettres par jour, sans compter les menaces, les chantages, j’étais bien forcé de revenir, on mettait la ville en danger, pis mes finances, pis en plus pendant tout ce temps, j’ai bien observé le monde, et j’ai vraiment eu le sentiment que je lui manquais au monde.


Moi Donald ’Duc’

Il y a bien eu cette tentative timide de me remplacer par un genre de grand blond-à-mèche-folle, mais voyez bien ces américains quand ils essaient de copier, ils sont pas bons, ils sont pas dans le ton, ils sont en dedans. Je l’entends encore vouloir construire un mur sur la frontière mexicaine, mais c’est tout petit ça, il a pas vu qu’il y a aussi une frontière canadienne, sur laquelle le nombre de grizzlis qui entrent en fraude est énorme, et là on fait rien ? Manque d’envergure ce gars, pas de vraie grande vision, juste un boutiquier, un petit commerçant, un douanier.

Moi président (le retour)

Non le vrai mégalo, c’était l’autre, la Hillary, ça c’est du vrai de vrai, mouillée jusqu’aux oreilles dans les scandales, malade, froide comme un cul de bobsleigheur, ex-ministre, femme de politique, sérieuse à en crever, cornue comme un cervidé, elle est allée d’échecs en échecs tout au long de sa carrière ce qui ne l’a jamais empêchée de la mener cette carrière, et la voilà qui pense qu’elle va être élue parce que les gens intelligents votent pour elle, ou plutôt parce que les cons votent pour l’autre !
On est presque dans le comique, un peu comme si Mme Balkany se voyait à l’Elysée, là crois moi, c’est un expert qui parle, il faut une dose de mégalomanie que j’ai pas toujours sur moi. Faut faire appel à un transporteur habilité matières dangereuses, c’est un peu comme si Napoléon voulait être roi d’Angleterre, Lénine à la tête de Wall Street, Ribéry académicien, Jack Lang Prix Nobel de ce que tu veux, Estrosi titulaire du BEPC.
Elle est sévère celle-là quand même, tiens c’est bien simple cette femme on dirait un homme politique français, par exemple un qui aurait eu 40 ans de politique derrière lui, des scandales, des casseroles, des condamnations, plus de 70 ans et qui croyait que réfuter tout populisme tiendrait lieu de programme suffisant pour être élu.
Ou un autre qui aurait déjà été Président avec une petitesse et une approximation telles dans la fonction qu’il n’a pas été réélu du tout bien qu’opposé à un minus, ou encore un qui serait un vrai punk, un fou furieux, un marginal, énarque, banquier, puis conseiller du Président puis ministre des finances, autant dire un vrai nihiliste, un hard-rockeur, qui viendrait nous dire qu’il est contre le système ! Tout cet inventaire ça s’appelle en langage journalistique des grands serviteurs de l’Etat, ou des ténors de la politique, dans la rue, on appelle ça autrement.

Apocalypse tomorrow

Vont finir par nous en trouver un de blondinet ici aussi si ça continue à ignorer la rue quand la rue n’est pas favorable. Ce sera plus le moment de faire des confidences dans des livres, faudra faire des autocritiques devant des tribunaux révolutionnaires ou populaires, pas populistes, populaires (quand vous avez gagné les élections, ou pris le pouvoir, vous passez de populiste à populaire), et là y’en a un paquet qui va se rendre compte des vrais risques du métier…
Ce sera pas faute d’avoir prévenu, et pis faites quand même gaffe, y s’pourrait bien que ce soit moi que la foule porte au pouvoir par une nuit de liesse populaire et d’ivresse politique. Tiens par exemple une nuit de fête de la musique, ou un soir de victoire footballistique, tout ce monde dans la rue, relativement aviné, assez excité, un groupe de FDMM (Fanatiques De Moi-Même) force le maigre barrage des vigiles, on entre dans la mairie, on proclame l’état d’urgence, directement et sans attendre, on prend d’assaut les locaux de France Bleu d’FR3, une fois les grands média tenus, on bloque la gare, on arraisonne un TGV, on le vide de ses voyageurs que l’on retient en otages-boucliers humains, on monte sur Paris nuitamment avec mes FFDMM (Factions Fanatiques De Moi-Même), on ne s’arrête même pas à Montbard, on fonce sur la capitale, trois heures plus tard c’est fait, il suffit de se présenter à l’Elysée en annonçant que l’on a un moyen de faire baisser le chômage de moitié en 3 semaines, les portes s’ouvrent en grand, on investit les lieux et l’affaire est dans le sac, tout en souplesse, on travaille dans le suave mais on n’oublie pas l’efficacité.

Un programme simple

Faudra pas venir chouiner, faudra plus se plaindre sur son sort, faudra arrêter de causer politique, y’en aura plus de la politique, plus d’élections, plus de tracas de ce côté-là, la sérénité que j’vous apporte, suffit que vous soyez d’accord avec moi, c’est quand même simple comme programme.
Et ça aura une autre gueule que l’Américan way, nous au moins on sera pas dans la disneyisation de la vie politique, on voit bien qui a soutenu le nouveau Président et c’est un grand coup des spin doctors et lobbyistes de Disney, remplacer l’oncle Sam par l’oncle Donald, c’est très fort !
J’vais t’la relancer moi la France, réforme administrative n°1, une seule grande région pour tout le territoire qui s’appellera la Bourgogne, annexion de la Wallonie et de la région de Bruxelles, marre des frites sèches qu’on trouve en général au sud d’Arras, je me rebaptise Monsieur le Duc, c’est plus pimpant que Monsieur le Président de la République Française, et c’est reparti comme avant 1477 ! Je me demande même en réfléchissant aux divers scénarii politiques possibles si ce n’est pas ce qui pourrait arriver de mieux à la France…


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.