57
Magazine Dijon

Hiver 2013-2014

 N°57
 
Accueil > Les numéros > N°57 > 03 > Meilleurs souvenirs de la LINO
03

Lino Dijon

Meilleurs souvenirs de la LINO

Une LINO pour NOËL ? On en avait rêvé ! En attendant de pouvoir étrenner le contournement de Dijon, en février, partez sur les pas des bâtisseurs d’un rêve vieux de trente ans, aux côtés de Jacques Revon, reporter aux idées fixes et aux images (é)mouvantes !


chantier-lino-dijon
travailleurs-lino
Jacques Revon, c’est une grande gueule de la télé d’hier, sur France 3, qui n’allait pas arrêter le combat pour cause de retraite. On est ravi de le retrouver le temps d’un ouvrage qui lui a demandé des mois de travail, sinon des années.

Pas de titre accrocheur du genre : « Bons baisers de la Lino » même si ceux et celles qu’il a photographiés par centaines en quatre ans pourraient demain envoyer son bouquin pour les fêtes au reste de la famille, comme d’autres envoyaient des cartes postales de leurs vacances à la montagne !
En 1983, il avait réalisé un premier ouvrage photographique en noir et blanc, un témoignage des derniers mineurs de charbon de la Loire. « Le cœur au fond des yeux » aux éditions Marge ou Rêve. Ce document se voulait « un hommage à ces hommes qui, par leur dur labeur, ont vécu dans un royaume de nuit. Leur regard demeure toujours pour moi synonyme de chaleur, de solidarité et d’espoir dans un monde où la réalité m’apparaissait déjà différente ». Depuis, cet ouvrage est devenu le témoignage d’une époque.
Trente années plus tard, les éditions l’Harmattan sortent son troisième livre, qui raconte l’histoire d’hommes et de femmes qui oeuvrent en plein air dans les travaux publics, « les TP ». Une concordance de vie, de rencontres et de temps lui ont permis de réaliser ce projet.

Le travail d’un journaliste de fond

« Journalistes, nous sommes nombreux à rêver de pouvoir un jour, peut être, réaliser une expérience de ce type : pouvoir prendre tout le temps nécessaire pour témoigner d’un fait, d’une activité, d’avoir les moyens en temps pour réaliser une longue investigation. »

Pendant près de cinq années, par tous les temps, en toute saison, de jour comme de nuit, il a pu « rencontrer, observer, investiguer, photographier, interviewer et vivre avec celles et ceux qui ont participé à cette longue construction : la LINO (liaison intercommunale sud-ouest de la région dijonnaise) »
Une voie autoroutière de plus de six kilomètres, un tracé jalonné d’une quinzaine d’ouvrages de différents types.

 « De cette investigation au cœur d’un secteur d’activité, à mon sens très mal connu, j’ai pu grâce à un accueil chaleureux de compagnons, ouvriers, techniciens, ingénieurs, concevoir un livre et raconter je l’espère un peu « leur » histoire professionnelle ». Dire, surtout, « leur fierté de construire une œuvre qui reste ! »

■ GB

Le quotidien des bâtisseurs ou l’histoire humaine d’une construction

Jacques Revon - éditions l’Harmattan.
Impression quadri 264 pages, 546 photos et 80 pages de texte.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.