54
Magazine Dijon

Printemps 2013

 N°54
 
Accueil > Les numéros > N°54 > 02 > Marion Chobert
02

Ce mag dont elles sont les héroïnes
Le Bal des Princesses !

Marion Chobert Une princesse au petit pois


Marion Chobert

On n’ira pas jusqu’à dire que la vie de Marion est un conte de fée, parce qu’on sait bien que vivre de sa passion pour le théâtre n’est pas rose tous les jours, mais c’est quand même une vraie princesse, Marion...

C’est lorsqu’elle découvre « Yvonne, princesse de Bourgogne » de Gombrowicz, montée par Christian Duchange, que Marion Chobert décide de faire de la mise en scène son métier. Elle est en première. Six ans après, elle rencontre « en vrai » le directeur de la Compagnie l’Artifice. C’était juste après une représentation de sa toute première création adressée aux adolescents, « l’éveil du printemps » avec sa jeune Compagnie Esquimots. Il lui propose une collaboration appelée « Terrain de jeu », dispositif d’accompagnement de jeunes metteurs en scène, autour de La Dispute de Marivaux. La magie opère, il reconnaît en elle le jeune homme qu’il était, amoureux des mêmes textes. Ça tourne au remake de la princesse au petit pois, une sensibilité exacerbée qui la désigne comme sa filleule. Les voici inséparables, complices. S’ensuit un compagnonnage de la Cie l’Artifice, parcours de 18 mois en deux étapes. La première partie concerne la création d’une pièce : « La chambre rouge » d’après le roman de l’autrichien Robert Musil, écrit en 1906 (Les désarrois de l’élève Törless). L’écriture se fait à la fois dans l’intimité d’un bureau et en même temps sur le plateau avec les comédiens. Roman sur une jeunesse en internat, une histoire sombre d’adolescent. Elle est sanctionnée par une représentation devant les professionnels bourguignons, une maquette, dans le jargon théâtral.

La seconde étape est évidente puiqu’elle va assister Christian Duchange, qui crée Peter Pan...

La création de La chambre rouge ne s’arrête pas pour autant. L’idée est de partir en résidence avec les acteurs pour continuer à travailler en symbiose. Mais où, avec quels mécènes ? Avis aux amateurs...

FP

www.compagniesquimots.com


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.