64
Magazine Dijon

automne 2015

 N°64
 
Accueil > Les numéros > N°64 > 11 > Marie-Line Duparc
11

Je vous salue Marie !

Marie-Line Duparc maire de Saint-Jean de Losne

Marie-Line est arrivée à Saint-Jean-de-Losne il y a six ans. Par amour, elle quitte tout, le boulot, la ville, les sorties… Le premier hiver est dur mais elle s’accroche.


Marie-Line Duparc

Saint-Jean-de-Losne est une petite ville chargée d’histoire au bord de l’eau, si charmante. Son challenge devient : « J’arrête de me plaindre et je m’investis dans ma ville. » Branle-bas de combat autour d’une élection qui tourne en eau de boudin ; tout le conseil démissionne et s’engage dans une nouvelle campagne, avec cette fois Marie-Line à sa tête. Un travail à plein temps, un vrai sacerdoce et un gros investissement, mais elle comblée par ce qu’elle fait : être au service des habitants, les écouter et répondre au mieux à leurs besoins. Reste à redonner une « pêche » à Saint-Jean-de-Losne pour que les Dijonnais ne la snobent plus. C’est quand même le deuxième plus gros port après Valence et le plus gros port fluvial de France ! On a compté jusqu’à dix sept nationalités de passage chaque année, avec leurs propres bateaux ou sur des péniches hôtel. Pour se vider la tête, elle s’est amusée à répondre à notre questionnaire au féminin, qu’on avait prévu au départ d’adresser à toutes les femmes ayant ravi la vedette aux mecs.


1- Le moment, le jour où vous avez regretté d’être une femme ?

Il n’y en a pas et surtout pas au moment de la campagne électorale, je n’y ai pas pensé une seconde.

2- Le moment, le jour où vous auriez rêvé d’être un homme ?

L’évolution et l’avenir des femmes dans votre secteur d’activité ?Je n’ai jamais rêvé d’être un homme mais peut-être plus grande, plus forte dans certaines occasions.

3- La femme que vous auriez pu épouser ?

Frida Kahlo pour sa liberté et ses convictions.

4- Votre idée d’un homme, un vrai…

L’idée d’un gros dur pour moi serait Lino Ventura, donc un homme avec un cœur gros comme ça…

5- Le moment, le jour où vous avez « profité » du fait d’être une femme ?

Quand on se fait arrêter par la police ou les gendarmes, on fait son plus beau sourire !

6- L’évolution et l’avenir des femmes dans votre secteur d’activité ?

En dessous de 40 ans, on les cherche, les femmes en politique. La parité est là, mais l’obligation d’avoir exactement l’égalité en nombre d’hommes et de femmes me gêne un peu.

■ FP


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.