54
Magazine Dijon

Printemps 2013

 N°54
 
Accueil > Les numéros > N°54 > 10 > Lili Petrol
10

Lili Petrol Caroline Souclier et Nathalie Turpin

Quoi de plus gai et coloré que les petites bonnes femmes de Lili Petrol pour ouvrir ce cahier tendance ?


Caroline Souclier et Nathalie Turpin - Lili-Petrol
Caroline Souclier et Nathalie Turpin - Lili Petrol

Imaginées par deux jeunes femmes dynamiques se rappelant les poupées de carton de leurs tendre jeunesse qu’elles habillaient de vêtements de papier avec des encoches, neuf mois de gestation ont suffit pour que ces figurines esquissées deviennent magnétiques et s’accrochent sur le frigo. Tous les jours, elles peuvent changer de tenues vestimentaires, leur garde-robe est immense. De jolis joujoux qu’elles avaient très envie de partager. Un agent les contacte et c’est le début du conte de fées...

Les deux belles, Caroline Souclier, graphiste et Nathalie Turpin, illustratrice, ont des goûts en commun. Elles aiment le vintage et le réactualisent, l’une découvre et l’autre suit, ou vice versa. Leur travail se fait en commun d’abord, recherches personnelles, ensuite chacune chez soi, puis remise en commun pour un résultat hybride, l’imagerie de la marque. Un soir, elles écrivent plein de mots, les mélangent pour chercher un nom. Li c’est la syllabe commune de leurs prénoms, Petrol en souvenir des deux personnages du film les pétroleuses. Ça pose le caractère !

Le jour ou Clairefontaine signe pour les Paperdoll mais aussi pour toute une gamme de papeterie, les filles pleurent, rient, ne savent plus bien mais s’en rappelleront toujours. Les poupées se transforment ensuite peu à peu pour se coller sur des cahiers, carnets puis envahir votre salle de bain, devenir bagagerie, boîtes de bijoux... Cent-cinquante produits distribués dans toute la France à partir d’avril, Exacompta en demande aussi, la réussite est au bout.

lili-petrol
Ces dames rêvent maintenant de linge de maison, de bijoux et pourquoi pas de la lingerie ou de décliner les vêtements de poupée qui plaisent tellement en vrai prêt-à-porter ? Mais attention, elles gardent les pieds sur terre : pas de grosse tête. Elles aiment se comparer à des petites souris de bibliothèque travaillant dans l’ombre. Déterminées à continuer sur ce si bon chemin, en gravissant doucement les marches de cette succes story : « L’important est de garder son intégrité, de pouvoir en vivre et puis voilà. Pas question de changer quoi que ce soit ! »

Déjà le nez dans le guidon pour la prochaine collection, elles attendent les résultats de vente. Cela va-t’il plaire ? L’aventure commence maintenant...

LaFP


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.