76
Magazine Dijon

automne 2018

 N°76
 
Accueil > Les numéros > N°76 > 08 > Les six glorieuses
08

Les six glorieuses fêtes bachiques en Bourgogne

Au départ, elles étaient 3. Trois fêtes bachiques « officielles » qui venaient réveiller une Bourgogne emmitouflée dans un épais manteau de brouillard, cachée derrière son écharpe tricotée et frileuse comme jamais.


Domaine Henri et Gilles Buisson, Saint-Romain.
Domaine Henri et Gilles Buisson, Saint-Romain. "Un repas vigneron, ça se passe comme ça au domaine Henri et Gilles Buisson. Après l’effort, le réconfort. Les vendangeurs du domaine Buisson lèvent leur verre et entament un ban bourguignon pour rendre hommage à cet incroyable millésime 2018.
© H&G Buisson
Les vins des frangins Buissons sont disponibles au Goût du Vin, rue d’Auxonne
et au bar, chez Monsieur Moutarde.

Alors que novembre flirtait avec les premiers soubresauts de l’hiver, la Bourgogne se réchauffait le cœur avec de jolis vins ! Le calendrier déroulait le tapis rouge à la grande bouffe et aux beaux canons : Foire Internationale et Gastronomique de Dijon dès le début du mois, Chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin dans la foulée, Vente des Vins des Hospices de Beaune, histoire d’en remettre une couche, Paulée de Meursault, Saint-Graal de la Bourgogne viticole. Petite trêve à Noël avant d’attaquer l’année du bon pied avec la Saint-Vincent Tournante en janvier.

Ça, c’était avant

Tout ça s’est fixé dans le calendrier dès le début du XXème siècle. La Foire de Dijon donne le tempo dès le mois de novembre 1921. Trois ans après, on décide d’une date fixe pour la Vente des Vins des Hospices de Beaune : elle devra succéder à lévénement dijonnais et tombera donc le 3ème week-end de novembre. En 1932, c’est Meursault qui s’incruste dans l’aventure et en 1938, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin relance les festivités de la Saint-Vincent et organise la première version « tournante » à Chambolle-Musigny. Depuis, les Bourguignons sont presque entièrement restés fidèles à ces grands rendez-vous. La preuve avec cet agenda 2018/2019 : de Meursault à Dijon en passant par Beaune évidemment, il nous invite à lever le coude… et le pied si on conduit, forcément.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.