59
Magazine Dijon

été 2014

 N°59
 
Accueil > Les numéros > N°59 > 02 > Les dix spots LOVE de l’été dijonnais
02

Les dix spots LOVE de l’été dijonnais


L'été on continue 2014
Pendant l’été, ni la vie ni la culture ne s’arrêtent. Dijon a rendez-vous avec deux de ses plus grands personnages historiques, mais on a déniché d’autres moments glamour à ne pas manquer. En toute subjectivité.

1. On célèbre cette année les 250 ans de la disparition d’un des plus brillants compositeurs français, natif de notre vieille cité. Découvrez l’homme qui se cache derrière le personnage statufié (et souvent couvert de fientes de pigeons) qui pose entre théâtre et musée. Venez entendre la musique de Jean-Philippe Rameau chaque mardi du mois d’août, gratuitement, sous les halles de Dijon !

2. Et puis Dijon commémore les 50 ans de l’inauguration du lac voulu par le chanoine Kir, qui fut maire de Dijon après la 2de Guerre mondiale. Avec un feu d’artifices d’exception, le lundi 14 juillet, et une performance improvisée « en live », depuis une barge flottant sur le lac, du violoniste Didier Lockwood, qui devrait faire des étincelles !

3.« Garçon la note ! » Ne manquez pas les apéros-concerts organisés tout l’été par l’office de tourisme. Toutes les musiques, tous les genres, et c’est gratuit. Plus convivial, tu meurs (de chaud, j’espère !).

4. Comme des bêtes ! Rien à voir avec les deux pages Dijon, sexe & love que vous découvrirez plus loin. La nouvelle expo du Museum s’accompagne de pièces pour les enfants, et oui. « Pas si QQ », c’est le nom du spectacle que proposent les Amulecteurs aux petits, les 19 et 20 juillet, à l’Orangerie du jardin de l’Arquebuse. Si c’est pas chou !!!

5. D’jazz au Jardin ou D’jazz à la plage ? En attendant la future ligne du tramway qui nous permettra peut-être un jour prochain de rejoindre le lac Kir (!) en toute tranquillité, vous pouvez très bien profiter de la douceur des soirs d’été pour vous offrir un petit moment de pur bonheur.

6. Pomme d’Api pour cloturer en beauté le festival Opéra d’été ! Un peu d’Offenbach et une première partie assez délirante pour concilier amateurs d’opérette et de grand(s) air(s). De quoi donner envie à certains de rouvrir enfin et pour de bon le vieux Grand Théâtre de Dijon, qui aura vu son parvis revenir à la vie, cet été. Après le Cyrano de Pitoiset, on attend la rentrée culturelle avec impatience. Place au théâtre, elle devrait s’appeler, cette toute nouvelle esplanade piétonne qui donne tous son sens, ce mois de juillet, à la rue... Rameau !
7. Et si, depuis des années, vous vous demandez ce qui a pu arriver à cette mythique Sainte-Chapelle qui se dressait autrefois à la place du Grand Théâtre, du temps où flamboyait encore la Toison d’Or, allez vite voir l’expo de l’été, au musée des Beaux-Arts. En 3D et en musique revit un espace qui continue de faire rêver tout un chacun.

8. Après avoir fait les beaux soirs d’Avignon, du 5 au 28 juillet, Violaine nous revient les 19 et 20 septembre, au Bistrot de la Scène, avec un spectacle d’amour très beau, très triste : « Lettres d’une inconnue », de Stefan Sweig. Sur une musique du délicieux Philippe Poisse, qui lui a toujours porté chance. Renseignements sur son site www.compagnieviolaine.biz

9. L’été se dégustera lentement jusqu’en septembre pour le « concert de rentrée », le vendredi 29 août, qui devrait se dérouler encore sur la place de la Libération, en espérant qu’un jour prochain il sera transplanté au port du Canal, dans un espace capable d’accueillir plus de monde, sous les étoiles ! À moins de le transporter jusqu’au plateau de la Cras, où aurait pu se dérouler très bien l’Oenofestival organisé cette année au Zénith, qui aurait trouvé là-bas suffisamment d’espace pour planter les tentes des campeurs. Pas d’eau courante, et alors ? L’important, quand on participe aux Festivals des Avinés d’ici ou d’ailleurs, c’est que le vin coule à flot. Vous pourrez vous rattraper en prenant votre sécateur et en allant assister aux premières vendanges médiatisées à la Cras ! De vraies fêtes de la vigne en perspective, et sans folklore (quoique !)

10. Et pour oublier la rentrée, on se retrouve tous fin septembre pour découvrir le nouveau Bing Bang d’octobre, qui sera sorti... si nous sommes tous rentrés d’ici-là, et faire la Fête de la Gastronomie, au jardin de l’Arquebuse et dans tout Dijon. « Fantastic Picnic » organisé les 26, 27 et 28 dans toute la Bourgogne, petits plats préparés par les chefs ou tirés du sac.Renseignements sur le site www.bourgogne-tourisme.com

Vous pourrez retrouver en attendant tous les rendez-vous de l’été dans le guide « Dijon en continu, l’été on continue » et sur www.dijon.fr

■ Gérard Bouchu


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.