77
Magazine Dijon

Hiver 2018-2019

 N°77
 
Accueil > Les numéros > N°77 > 05 > Les calissons entrent au patrimoine gastronomique bourguignon (...)
05

Les calissons entrent au patrimoine gastronomique bourguignon !

Quel rapport entre le calisson d’Aix, les 600 ans d’arrivée au pouvoir de Philippe le Bon, la tour de Bar et le Roy René ? Si vous voulez avoir droit à une dégustation gratuite, révisez vos classiques.


La Dame aux Calissons © RP
C° Henry ELY Aix © DR

Fallait oser implanter une boutique tout à l’honneur des calissons, des fruits confits et autres douceurs provençales au cœur du vieux Dijon, terre de pains d’épiciers !
On ne va pas s’en plaindre, on adore ça. Les calissons, ça vaut toutes les madeleines de Proust, ça rappelle les premières vacances en Provence, les 13 desserts de Noël, le léger craquant de glace royale avant d’avaler ce mélange d’amandes finement broyées, de melon et d’écorces d’orange confits qui sont à la base de ces confiseries devenues l’emblême d’Aix-en-Provence. Mais ça n’aurait pas suffi à nous rendre accro, d’autant plus que les calissons, depuis 20 ans, avaient un peu perdu de leur attrait. Même les Chinois s’étaient mis à en fabriquer, mais où allait-on ?

Mini-quizz bourguignon

Pour rassurer les fidèles du Roy René, précisons que les nouveaux calissons au cassis noir de Bourgogne ne sont pas fabriqués ici par un fou du local.
Le projet d’ouverture de la boutique au 33, rue des Godrans, à Dijon « s’accompagne d’une forte volonté de trouver, développer des alliances entre les terroirs provençaux et bourguignon ».
Karine Basset a l’art de communiquer, ce qui n’est jamais mauvais quand le produit est bon. Ce mini-quizz, c’est elle qui en a été à l’initiative, nous posant des questions par mail pour nous intriguer.
« Vous vous demandez s’il ne faut pas être folle pour passer d’un doctorat en physico-chimie des matériaux à une boutique Le Roy René !? Et si c’est la 1ère fois que Le Roy René pose ses valises à Dijon ? Ou vous avez simplement envie de découvrir l’univers gourmand et raffiné de la Confiserie Le Roy René ? »
Sans préjuger des réponses, voilà ce qu’on peut vous souffler dans l’oreillette.

De l’or en… Bar !

Cette recette de calisson au cassis noir de Bourgogne (avec un soupçon de poivre timut) a été mise au point dans les laboratoires d’Aix-en-Provence avec des baies de cassis en provenance de la Ferme Fruits Rouges dans l’Arrière-Côte.
Ce nouveau produit, initiative de Dame Karine, « marque clairement la volonté de la Confiserie Le Roy René d’innover dans leur offre en s’appuyant sur la tradition, le savoir-faire et les ingrédients de qualité issus des terroirs français qui l’accueillent ».
Le clin d’œil historique avec la Tour de Bar ? Un rappel du « passage par la case prison de ce bon Roy René 1er d’Anjou, Duc de Bar, emprisonné par Philippe Le Bon de 1431 à 1437 suite à la bataille de Bulgnéville, bataille de succession du Duché de Lorraine qui opposa le Duché de Bar au Duché de Bourgogne ». Et pour terminer ce rappel historique et gourmand, petit clin d’œil à un autre produit de la boutique : les fameuses navettes provençales, dont la forme symbolise la barque qui amena Marie sur les côtes provençales. C’est pourquoi on dit que ce biscuit porte chance à celui qui le déguste. » Il ne manque plus qu’à un de nos pâtissiers de faire preuve d’imagination en créant un four à navettes comme celui devant lequel on fait la queue, à Marseille, à la Chandeleur, le 2 février (40 jours après Noël). ■ GB


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.