80
Magazine Dijon

Automne 2019

 N°80
 
Accueil > Les numéros > N°80 > 08 > Les Ducs, vous connaissez ?
08

Les Ducs, vous connaissez ?

Depuis un an, on leur fait la fête, dans ces pages, à tous ces ducs que l’on n’arrive jamais à mémoriser tout à fait. Normal, leur palais a été réouvert, métamorphosé qu’ils disaient.
Pile-poil pour fêter, en cet automne 2019, le premier grand fait divers sanglant que la Bourgogne ait connu : le meurtre de Jean-sans-Peur, et l’arrivée au pouvoir de Philippe le Bon.


Dijon au temps des ducs

On vous l’a dit, on vous l’a montré, surtout, à travers les dessins de Didier Bontemps et certaines gravures d’époque. Pour ceux qui ne pourraient plus nous voir en peinture, voilà des textes, écrits par des érudits d’ici, des gens sérieux qui savent quand même délirer. Edouard Bouyé, le directeur des Archives départementales, est capable de monter sur les planches pour nous faire revivre, en direct, la mort de JSP, zigouillé sur le pont de Montereau. Il propose une expo jusqu’en mars, avec crâne à l’appui, pour qui voudrait en savoir plus. Quant à Hervé Mouillebouche, qui livre cet automne les 3 tomes de sa recherche du palais perdu, c’est un enquêteur du passé, un Don Quichotte mâtiné d’Hercule Poirot, infatigable pourfendeur des imbéciles qui, au fil du temps, ont tout fait pour qu’on ne retrouve plus trace du premier palais des ducs. Avec lui, on revit le Dijon du XVème siècle, on imagine ce que ce palais aurait pu devenir, à l’heure où la gastronomie a nouveau droit de cité à Dijon. Si, à la place des tombeaux des ducs, on pouvait reconstituer les fasteS d’antan… Et d’abord, il faudrait arrêter de parler de tombeaux. Ce sont des cénotaphes, pour parler français ancien et pas moyen. Dedans, il n’y a rien. Les restes des ducs ? Un autre sujet de polémique qu’Edouard Bouyé remet d’actualité, car il serait temps de trouver à ces os une autre sépulture qu’une dalle anonyme à Saint-Bénigne. Car les Ducs et la Bourgogne sont d’actualité plus que jamais. Un ouvrage en flamand a fait couler pas mal d’encre ce printemps en faisant des « Burgunders » les créateurs des Pays Bas, sous la houlette de Philippe le Bon, deux siècles avant la date de fondation officielle. Quand vous êtes en Flandre, en temps que Bourguignon, vous serez considéré. En tant que Français, moins.

OBJECTIF… DUCS !

Du coup, on a décidé de vous offrir un cadeau de fin d’année original : un ouvrage tout en maux et en images réalisé par ceux qui nous ont aidés à faire revivre le temps des ducs, au fil des numéros.
Un ouvrage commandé par une éditrice qui crée, avec deux associés pas tristes, Z’EST Éditions, cet automne. Courageux, et téméraire, a rajouté le nôtre d’éditeur, qui pensait être débarrassé des ducs fin 2019. Mais ce sont des cartes postales, des posters, et un calendrier gratiné qui devraient entretenir la mémoire de ces ducs qui ne correspondent pas vraiment à l’image qu’on avait d’eux, en les voyant faire la gueule sur des tableaux officiels.
OBJECTIF… DUCS ! Un titre clin d’œil pour ce voyage dans un temps que les moins de 600 ans ne pouvaient pas connaître. Une virée en terre méconnue dans la Bourgogne du XVème siècle. Et en bonne compagnie puisque nous avions, pour nous cadrer, quelques érudits qui en avaient assez de lire tout et n’importe quoi sur les ducs. Quand ils verront le résultat, ils risquent quand même d’être surpris.
On vous rassure, ce livre, vous pourrez néanmoins l’offrir pour Noël à tous les jeunes de 7 à 77 ans qui ont envie de s’instruire, puisque même la balade dans le Dijon d’antan, réalisée par le philosophe-trekkeur Claude Lougnot, vous parle des étuves, où l’on trouvait parfois de drôles de choses dans l’eau du bain, avec beaucoup de délicatesse.
Bonne lecture, bonne balade… au temps des Ducs !

BD objectif Ducs


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.