43
Magazine Dijon

Juillet Août Septembre 2010

 N°43
 
Accueil > Les numéros > N°43 > 03 > Lebas blesse
03

Texte : Patrick Lebas
Photo : DR

Lebas blesse


Dégustation

Crozes-Hermitage 2007 Yann Chave

Le sourire. Un sourire. Midi bien passé, les dijonnais sont lâchés dans le centre-ville… avec tout ce ramdam, on hésite encore davantage à sortir de la ville… Nous voilà donc tous « intra muros » à chercher où casser notre graine… vite fait, éventuellement bien fait, car la demi-journée, mine de rien, a été laborieuse. Onze heures, la bonne heure pour jeter notre dévolu… où s’attabler ce midi, s’interroge le peuple ? Les images défilent : de quoi ai-je envie, un plat, une ambiance, un prix… ? Les critères se succèdent. Mais c’est d’un sourire dont j’ai besoin ce midi, pas d’un tartare. Face à cet argument massue, les autres établissements ne peuvent pas lutter. Même avec leur joli mobilier coloré et leur terrasse toute bien apprêtée. Aujourd’hui, je commande des petites choses, un croque-salade, quelques haricots verts froids, éventuellement une crêpe au dessert, un sourire et un verre de Crozes Hermitage de chez Yann Chave… cette jolie syrah ensoleillée par les Côtes du Rhône, sur le fruit, comme on dit dans le jargon, ira à merveille avec mon sourire.
Le mayence : 30, rue des Forges 21000 Dijon – Tél. :03 80 30 42 21

Humeur !

Reste encore des places à prendre

Sus aux banques, aux cabinets d’assurance et agences immobilières de tout poil, non pas que l’on veuille du mal à nos chers courtiers. Mais Dijon commence à ressembler un peu plus à un cœur de ville avec des commerces qui font vraiment du commerce : place du Bareuzai, place de la Libération surtout… reste encore des places à prendre : République et surtout Darcy. Pendant ce temps, la ville au cent clochers « qui souffre pour être belle », me fait remarquer un proche du Tram, retrouve ses quartiers d’été et d’antant. Dans ce Bistrot République, tout à la gloire de ce Dijon d’autrefois, on repense à l’espace que l’urbanisation d’aujourd’hui ne nous laisse plus. On s’imagine alors dans quelques années, une fois débarrassés des pelleteuses et des nuisances, arpenter ces nouvelles rues piétonnes, certainement à la solde des échoppes en tout genre… c’est beau une ville sans bruit.

La bonne idée dans le coin

La balade gourmande de Ladoix

Le premier qui demande où est Ladoix sera privé de dessert… Ladoix enfin… Ladoix-Serrigny, non, toujours ? C’est pas très loin en plus, allez à 20 minutes à peine de Dijon, sur la Côte de Beaune, entre Nuits-Saint-Georges et Savigny-lès-Beaune. Pour la peine, vous irez voir Ladoix le premier dimanche de juillet. Plus de 3500 se sont inscrits cette année à la 15ème Balade gourmande. Ca se passe donc à Ladoix et c’est organisé par les vignerons du cru, histoire de découvrir « in situ » les fameux coteaux de Corton, un grand cru s’il vous plaît. Et puisqu’on est à Ladoix, on en profitera pour découvrir un endroit resté hors du temps, l’auberge de la Miotte. Ambiance terroir, table en bois et vieux posters de Saint-Vincent au mur avec vue sur le jardin). Dans l’assiette, du traditionnel bien de chez nous (terrine de lapin, œufs meurette…), une belle carte des vins et des menus de 13 à 26 euros… bref, c’est tout sauf un attrape-touristes.
Plus d’infos : auberge de la Miotte, 4, rue de la Miotte 21550 Ladoix-Serrigny ; tél. : 03 80 26 40 75


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.