80
Magazine Dijon

Automne 2019

 N°80
 
Accueil > Les numéros > N°80 > 06 > Le thé, le vrai, vous connaissez ?
06

Le thé, le vrai, vous connaissez ? Le Paï-Sho

Amaury Nars nous ouvre les portes de son jardin secret : le Paï-Sho, une expérience inédite à Dijon

Si vous buvez le thé avec un nuage de lait et collectionnez les sachets jaunes ou verts dans les hôtels, si vous croyez que les grands hommes qui ont leur tête sur les paquets sont toujours vivants, vous êtes bons pour une séance de révision. Au Paï-Sho, Amaury n’aura pas toujours le temps de vous raconter l’histoire des jardins de thé, mais il réussira probablement à faire de vous un adepte.


Le Paï-Sho

Le Paï-Sho c’est avant tout une aventure humaine et l’histoire d’une passion. Amaury a fait un doctorat en biologie. Un travail pendant 5 ans dans une grosse entreprise, l’arrivée de ses deux enfants et les déplacements permanents l’ont conduit à repenser sa vie. Grâce à sa mère, il est tombé tout petit dans le thé. Sa potion magique à lui, c’est le thé Pu-Er Tuocha, apprécié dans l’herboristerie chinoise pour ses bienfaits. « Petit à petit j’ai commencé à explorer le monde du thé, les marques de supermarché, les grandes enseignes… Puis à force de goûter et comparer, j’ai découvert des produits plus qualitatifs. Lorsque j’ai décidé de prendre un grand virage dans ma vie, le thé est rapidement devenu comme une évidence. »

"Toujours à la recherche de l’authentique et des arômes véritables"

En ouvrant ce comptoir – salon de thé rue des Godrans, il a souhaité « partager cette passion et faire découvrir des thés de très grande qualité, qu’ils soient parfumés avec subtilité ou nature en provenance des jardins de thé les plus prestigieux. »
Tous ses thés sont authentiques et sélectionnés directement dans les jardins de production par les maisons de thé THEODOR et CAMELLIA SINENSIS. Leur choix « se fait tant sur la qualité des récoltes et le savoir-faire des producteurs, que sur la propreté des cultures et le respect des employés. Toutes les aromatisations sont faites uniquement avec des produits naturels. »

Amaury est sincère, il « aime ce moment de partage où, expliquant l’histoire d’un thé et le développement de sa liqueur, la personne face à moi a les yeux qui brillent de curiosité et d’impatience de le goûter. »

Il applique cette même démarche avec les objets qui s’associent au thé, qui sont de véritables œuvres artistiques réalisées par des artisans réputés. À découvrir sur place, comme les gâteaux pour accompagner, créés par pâtissiers bien choisis. Comme le reste.

Le Paï-Sho :

Ouverture Mardi au Samedi 10h-19h
09 73 50 78 86 - 54 rue des Godrans, Dijon
lepaisho@gmail.com


Quelques idées reçues sur le thé, à méditer en attendant que ça infuse.

● Le thé ne contient pas de caféine ?

Préférer le thé au café pour être moins énervé ? Le thé doit son effet excitant à la même molécule de base : la caféine, rebaptisée théine. Par contre le thé libère des tanins qui retardent l’assimilation de la théine. De plus le thé est riche en théanine, dont les effets relaxants sont bien connus.

● le thé vert est moins riche en théine que le thé noir et le thé blanc est pauvre en théine. Vrai ou faux ?

Les bourgeons sont les parties les plus riches en théines. Les thés noirs et les thés verts peuvent contenir plus ou moins de bourgeons en fonction du type de thé. Quant aux thés blancs, ce ne sont que des bourgeons. Je pense que cette idée vient du fait que le thé noir présente des textures plus denses que les thés verts.

● le thé vert est-il toujours très amer ?

Correctement infusé le thé vert ne présente que peu ou pas d’amertume. Cela dépend bien évidemment du goût de chacun et aussi de certains thés. Par exemple, nous avons pu constater que les chinois aiment le thé vert assez infusé.

● Le thé rouge serait sans théine, vrai ou faux ?

Certaines tisanes sont appelées thé alors qu’elles ne contiennent pas du tout de feuilles de théier, telles que le rooïbos. Il provient de la plante que l’on appelle Honeybush, dont l’exploitation dans la région de Cederberg en Afrique du Sud donne l’appellation Rooïbos, et ne présente pas de théine.
Jardins de thé


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.