81
Magazine Dijon

Hiver 2019/20

 N°81
 
Accueil > Les numéros > N°81 > 07 > Le rouge & le blanc
07

par Emilie Chapulliot

Le rouge & le blanc Dégustation Bourgogne Côte-d’Or

Morey-Saint-Denis. 26 novembre 2019. 9h32.

On se réchauffe au coin du feu pour oublier un instant le brouillard glacial. Au Castel de Très Girard, quelques cavistes et sommeliers rôdent. Ils se regardent du coin de l’oeil, se reniflent, d’abord de loin, puis d’un peu plus près. L’arrivée de l’homme au gilet jaune - j’ai nommé Philippe Charlopin himself - suffira à délier les langues. Au programme ce matin, une dégustation à l’aveugle (bouteilles cachées) de 14 rouges et 6 blancs. Leur point commun ? Ce sont tous des Bourgogne Côte d’Or.


Dégustation Bourgogne

Bourgogne Côte d’Or, c’est quoi ce truc ?

C’est le petit dernier de la famille Bourgogne. En fait ça fait environ 20 piges que des parcelles de Bourgogne aux caractéristiques bien spécifiques ont été identifiées par les vignerons. Comme d’hab, il a fallu un peu batailler avec l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine et de la Qualité) pour voir débarquer cette nouvelle appellation. Son aire de production s’étend à travers tous les villages de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits, depuis le sud de Dijon jusqu’aux Maranges. Au total ça concerne à peu près 1 000 ha plantés de Pinot Noir pour les vins rouges et de Chardonnay pour les blancs (en 2018 seuls 232 hectares de blancs et 109 hectares de rouges sont pour l’instant revendiqués ce qui correspond, pour le millésime 2018, à un peu plus d’1,6 million de bouteilles en rouge, et 924 000 bouteilles en blanc). Comme pour les appellations Village, la densité de plantation est fixée à 9 000 pieds/ha (contre 5 000 pieds/ha au minimum pour les Bourgogne), les rendements objectifs sont de 66 hl/ha en blanc et 58 hl/ha en rouge et le degré minimum est également calqué sur celui des AOC Village, à 11° pour les blancs et 10,5° pour les rouges.
En vrai, et c’est là que ça se complique (un peu), Bourgogne Côte d’Or n’est pas, à proprement parler, une nouvelle AOC. Intégrée au cahier des charges de l’AOC Régionale Bourgogne, elle bénéficie d’une Désignation Géographique Complémentaire (DGC), au même titre, par exemple, qu’un Bourgogne Côte Chalonnaise ou un Bourgogne Côte d’Auxerre. Il existe donc désormais 14 DGC pour l’appellation Bourgogne. En fait, ces dénominations permettent notamment de différencier les vignobles de production de Bourgogne. C’est vrai qu’un Bourgogne Côte d’Or n’a pas franchement grand chose à voir avec un Bourgogne Epineuil (mais on s’est quand même amusé à en planquer un dans la dégust’, parce qu’on est joueur).

SCOOP du JOUR ! Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Bourgogne Côte d’Or ne doit pas son nom au département. D’après nos amis du BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne), c’est en référence à l’orientation de la Côte viticole que les vignerons ont baptisé l’appellation Bourgogne. La Côte d’Or est ici le diminutif de Côte d’Orient, c’est-à-dire « orientée à l’est ». Du coup, vous ne verrez pas de traits d’union sur les étiquettes ! (Vous allez pouvoir frimer à Noël avec cette anecdote de compet’).

Qui est qui ?

Didier Petitcolas Didier Petitcolas
le maître des lieux, Grands Bourgognes & Castel de Très Girard
Kim Gagné Kim Gagné
une Américaine en Bourgogne Connexion Gagné
Marc Stievemart Marc Stievemart
caviste / Le Goût du Vin
Gabriel sommelier Gabriel
sommelier électron libre / Anciennement chez Derbord


Adrien Tirelli Adrien Tirelli caviste on the road La Route des Vins
Théo Duverger Théo Duverger
sommelier Castel de Très Girard
Mathilde Barbier
Grands Bourgognes
Benjamin Delage Benjamin Delage
le tôlier La Cave se Rebiffe


Guillaume Sausseret Guillaume Sausseret
sommelier pressé La Rôtisserie du Chambertin
Maxime Brunet
sommelier deux étoiles Restaurant William Frachot
Julius, Mister Cocktail Julius
Mister Cocktail La Cave se Rebiffe
Philippe Charlopin Philippe Charlopin
Mister Côte d’Or, domaine Charlopin (notes non prises en compte)


● Ce qu’on leur a demandé :

De goûter tous les blancs et tous les rouges sélectionnés ce jour-là et de leur attribuer une note sur 10.

● Ce qu’ils ont fait :

Ils ont goûté tous les blancs et tous les rouges sélectionnés ce jour-là et ils leur ont attribué une note sur 10. Ils sont disciplinés nos invités !

● Ce qu’on ne leur a pas demandé :

De trouver l’intrus.

● Ce qu’ils ont fait quand même :

Ils ont écarté un vin avec suspicion de goût de bouchon et Mister Charlopin avec son palais ultra affûté a détecté notre Bourgogne Epineuil planqué dans la sélection. Il est fort ce Filou (mais bon, il ne participait pas officiellement à la dégust’, car il y avait un de ses vins cachés sous nos chaussettes)


Dégustation de rouges et de blancs Bourgogne

● Sélection blancs 2017

test dégustation des vins blancs

● Sélection rouges 2017

test dégustation des vins rouges

● Impression globale :

Les 6 blancs présentent plus de nuances que les 14 rouges. Dans les deux couleurs, les notes moyennes oscillent entre 4 (1 seul vin en dessous de la moyenne à chaque fois) et 6,9 (pas mal de vins au coude à coude entre 5 et 6,5). Il n’y a donc pas de grosses déceptions, ni de grosses surprises ! On peut donc dire que le Bourgogne Côte d’Or est une valeur sûre.

Classement blancs

1er. Domaine Fabien COCHE 6,8/10

Belle longueur, belle minéralité, belle finesse. Bref, c’est un beau vin !

2ème. Domaine CHARLOPIN 6,6/10

Du caractère, de la générosité et de l’énergie : pas de doute on a bien affaire à un Charlopin

3ème. Domaine GERMAIN 5,8/10

Chez Germain, c’est l’équilibre qui prime : délicat et avec juste ce qu’il faut de fraîcheur et de tension pour lui faire tenir la distance encore quelques années.

Classement rouges

1er. Domaine FERNANDEZ 6,8/10

Du fruit, du fruit et encore du fruit (notamment petits fruits noirs et griottes), c’est ce qui ressort des fiches de dégustation.

2ème. Domaine FOURNIER 6,4/10

Les avis sont plus nuancés, si pour la majorité de nos invités, c’est l’équilibre et la finesse qui font légèrement sortir ce vin du lot, pour d’autres, il manque encore un poil de maturité.

3ème. Domaine MARECHAL 6/10

Le domaine Marechal est sans doute le vin qui a le plus fait débat. Gourmand, équilibré avec un beau potentiel de garde pour certains, il est carrément jugé à côté de la plaque pour d’autres.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.