66
Magazine Dijon

Printemps 2016

 N°66
 
Accueil > Les numéros > N°66 > 10 > Le rendez-vous d’onze heures
10

Le rendez-vous d’onze heures d’André Houot

une biographie de Gustave Courbet

L’auteur déroule, chronologiquement, les principaux épisodes de la vie du peintre franc-comtois, de son enfance à sa mort en Suisse, obèse, ruiné et malade.


Le rendez-vous d'onze heures, livre d'André Houot
Le personnage est bien brossé et, par-delà son talent, qui a fait sa fortune, l’on comprend que c’est la politique qui a causé la chute de Courbet. Partisan des idées de son compatriote Pierre-Joseph Proud’hon, né en 1809 à Besançon et mort à Paris 66 ans plus tard, le chef de file du socialisme utopique, proche des anarchistes lui-même, Courbet participa activement à la Commune de Paris, en 1871. Les idées de son compatriote influencèrent le peintre, et il fut à l’origine du mouvement dit « réaliste », qui visait à déconstruire les valeurs conservatrices qui formaient la base de la société de son époque.
Choisi pour représenter les peintres parisiens, Gustave Courbet commit une erreur qui lui fut fatale : ayant de son propre chef fait abattre la colonne Vendôme, symbole d’un pouvoir qu’il haïssait, il fut condamné à la relever, et cela à ses propres frais. D’où son départ – sa fuite – en Suisse, et sa ruine.
La BD d’André Houot ne fait que survoler le sujet, c’est un peu dommage ; on aurait aimé plus de précisions historiques.

Le Rendez-vous d’onze heures,

une biographie de Gustave Courbet
par André Houot, éditions du Long Bec.


 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.