62
Magazine Dijon

Printemps 2015

 N°62
 
Accueil > Les numéros > N°62 > 02 > La tramondaine N°62
02

par Karl Erik

La tramondaine N°62 Le vent de la rumeur souffle sur Dijon, mais pas que...


Hypothèse d'aménagement - © Magnitude - Thyssenkrupp

Darcy : le cube de glaces est dans la Place ! Une cabine de téléportation pour voir le côté sombre de Darcy ?

Big Buzz

Même en ayant tout refait, y a un truc qui cloche à Darcy non ? Non c’est pas l’Hôtel… Non c’est pas non plus les drôles d’éclairages bleus ou les lanternes percées (quoique, si, ça ça cloche aussi). Non, c’est surtout ce kiosque verruqueux qui mène au parking…
Allez hop, on gomme. Place maintenant à un élégant cube vitré (glacé donc) abritant les cabines de l’ascenseur. Un peu comme la pyramide du Louvre, sauf que ce n’est pas une pyramide et qu’on n’est pas au Louvre. Une cabine de téléportation entre les deux faces de la Place. A la descente, on s’enfonce dans la Dark Side of Darcy, temple de 500 places de stationnement couvert automobile ! A la remontée, on émerge à la lumière, avec vue panoramique sur la fourmilière urbaine, en plein centre vie. Pour tous les râleurs qui se plaignent que le centre est inaccessible, c’est quand même LA cabine qui fait le lien entre la voiture, l’artère piétonne et le tram…

Elles commençaient à dater ces horreurs La Ville de Dijon change tous ses horodateurs

Big Buzz

« Horreur ! Pas de monnaie pour l’horodateur ». On s’est tous retrouvés, fouillant frénétiquement le fond de sa poche, avec ce dilemme. « Je paye ou je paye pas ? ». Pressé par un rendez-vous, guettant la présence de l’agent verbalisateur dans le voisinage… Faire de la monnaie chez un commerçant ou… risquer de se faire choper ! Cette fois plus de perte de temps, ou d’argent. La Ville a décidé de changer dès l’été, petit à petit, ses 350 horodateurs. Bonne nouvelle, ils accepteront les cartes bleues, y compris les NFC (pour les nuls : des cartes sans contact) et offriront plus de souplesse commerciale dans l’exploitation du service (actions marketings ou tarifaires en fonction des zones, des jours, des publics, type « J’ai le ticket avec mon commerçant » mais étendu au stationnement de surface…)… Bref un stationnement « à la carte » qui ne donne plus d’hésitation pour aller faire son shopping en ville… sans se faire chopper !

Et le PV électronique, c’est pour des prunes ? Après l’horodateur new generation, la prune 2.0 !

Big Buzz

T’as badé ? T’es padé ! Depuis le 8 avril dernier, comme dans toutes les grandes villes, Dijon n’est en effet plus à l’amende en matière de progrès technologique… Et on est à peu près sûr que ça va faire resurgir les instincts les plus enfouis chez l’automobiliste qui sommeille en chacun de nous ! On appelle ça le PV électronique : le policier municipal, ou l’ASVP, dégaine désormais son tout nouveau PDA (son assistant personnel digital), enregistre ta plaque, et ton PV est déjà transmis au centre de traitement de Rennes pour envoi de la contravention par voie postale, exactement comme quand tu te fais flasher sur la route. Fini le carnet à souche sur le pare-brise, avec les mots doux enflammés de la pervenche ! Aujourd’hui la pervenche est perverse. La bataille avec elle prend des allures de Car War. Toi brandissant ton smartphone vers les (bientôt) nouveaux horodateur pour un paiement sans contact à la minute, elle flashant ta plaque sur sa tab. Ça va finir en selfie de folie !

La Cité de la Gastronomie fait la belle à Milan 2015 Dijon, seule ville gastronomique qui a « droit de cité » à l’Expo Universelle

Big Buzz

Milan 2015. Du 1er mai au 31 octobre, le monde entier – 25 millions de visiteurs - se retrouve dans les Alpes italiennes autour de la thématique « Nourrir la planète ». La France, et son « Repas gastronomique à la Française » classé à l’UNESCO depuis 2010, ne pouvait pas ne pas s’exposer au pays des pizzas, de la pasta et des escalopes panées… Et devinez quelle sera la seule cité de la gastronomie qui sera invitée à s’exposer deux semaines durant au cœur d’un Pavillon dédié à la France sur 1200 m2 ? Di-jon ! Dijon, avec grande maquette et film 3D, associée à Vitagora et ses éminentes entreprises incarnant le « bon goût » à la Dijonnaise ! Il ne manquerait plus qu’au milieu de tout ça, dès juin, arrive une bonne nouvelle venant de l’Unesco pour les Climats du vignoble de Bourgogne… Alors le monde entier ne serait pas loin d’avoir les papilles braquées sur Dijon.

La Lino à 2x2 voies pour un futur Grand Prix de F1 Out Prenois, l’ère est aux circuits en ville !

Big blague

La LINO mène directement à Prenois… Ou du moins nous en rapproche. Souvenez-vous quand Dijon faisait les beaux jours du Grand Prix de France (et même de Suisse !) de Formule 1, avec les exploits de Prost, Jabouille, Lauda ou… Rosberg (non, pas lui, son père !). Alors, la Lino circuit de F1, avec un tunnel digne de Monaco, et des ronds-points en guise de chicane ? Ben non, et c’est bien pour éviter les Fangio de la petite semaine que la LINO n’est pas à 4 voies. Pour éviter aussi qu’un gros flux de camion y trouvent un raccourci favorable entre l’A6 et le Nord Est, s’évitant le détour par Beaune. Sans parler de ce que cela coûterait au contribuable qui veut toujours plus de services (publics) mais sans que ses impôts augmentent d’autant… En tout cas ça marche bien pour la Lino. Après un an, elle capte le flux attendu. C’est autant de moins pour laisser respirer le centre ville.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.