58
Magazine Dijon

Pintemps 2014

 N°58
 
Accueil > Les numéros > N°58 > 02 > La tramondaine
02

La tramondaine Le vent de la rumeur souffle sur Dijon, mais pas que...


tram-dijon place de la libération

Big Buzz

Ne m’appelez plus Jamait !

Dijon change sa musique d’attente :
pour avoir la paix, mets du Rameau
« Je te salue ma belle Dijon ». Bon au début c’est sympa, on répond « Ouais salut ». Mais au bout du 4ème interlocuteur qui vous met en attente : « Je te salue... » Rhââââ ! Il parait qu’il y a des gens qui n’osaient même plus appeler ! 10 ans de Jamait, et il était peut être temps de changer un peu. La Ville a donc choisi un jeune talent dijonnais : DjiBi « Ram Djam » Rameau vous murmure son « Dardanus » d’attente à l’oreille. Ce bon Jean-Baptiste ne souffle pas que dans votre oreille, on souffle aussi les bougies de son dernier souffle, il y a 250 ans. Hommage oblige, ses œuvres seront jouées le 30 mai à l’Opéra de Dijon, puis à la rentrée. En attendant si vous voulez redécouvrir ce fleuron de la musique du XVIIIè, appelez la Ville !

Big Buzz

L’apérolac : pour les 50 berges, on pose une gerbe ?

50 ans du Kir, 110 ans du blanc cass’ : on ne sait plus trop si on fête le lac ou l’apéro !
Le Kir fait rire, et pas seulement au bout de quelques verres. Dès le début, quand il a voulu institutionnaliser le blanc-cass’, pour écouler des mauvais vins blancs, soit dit en passant, on l’a pris pour un fou, voire un filou. Le Kir est aujourd’hui la star de l’apéro.
Et quand il a voulu mettre de l’eau dans son vin… C’est-à-dire arracher les vignes de la Fontaine d’Ouche pour faire pousser des immeubles… et installer un lac, là c’était le pompon (pas François, l’autre !)
ça fait 50 ans, et ça se fête. Donc cet été, toutes les anims au lac auront l’esprit Kir. Un feu d’artifice kir, Dijon Plage kir, jusqu’au grand déj kir. Et si le Lac lui-même prend vraiment la couleur cassis, c’est que les baigneurs auront vraiment abusé !


Big Blague

Le TélEiffelectrique :

le grand projet secret
auquel vous avez échappé !
Imaginez, les listes Houpert et Lanaud du Gray ont fusionné !
Politique fiction ! Nous sommes juste après le premier tour des élections municipales… Logiquement, leurs logiques se croisent et ils se rejoignent dans une même liste, avec un grand projet phare. Vous arrivez à Dijon, plus besoin de LINO ni de tram. La voiture doit arriver jusqu’au centre ville. Au Lac un grand parc avec un téleiffelectrique (téléphérique électrique type Eiffel) pique directement votre bagnole et vous mène tout droit aux Halles où l’on a ramené la Tour Eiffel. Dans l’avenir on imagine une extension pour… Beaune, là où sera implantée la cité de la Gastronomie…

Big Blague

Le vin de la Cras sera de couleur tram

Le Grand Dijon invente le vin caméléon, qui colle à la com du territoire
C’est décidé, le domaine de la Cras sera résolument une expérience de la biodiversité. Alors on essaie tout, vin bio, vin naturel, vin suprabionaturel, toussa… Alors pourquoi pas un vin totalement caméléon, un vin 100% couleur du terroir ! Du coup le vin de la Cras irait puiser dans les profondeurs du territoire du Grand Dijon. Et il trouverait quoi ? La couleur Tram évidemment ! De la couleur cassis, des arômes cassis ! On aurait tout… Un vin qui va bien au teint, un vin qui va bien au tram ! Bon un vin couleur cassis, ça aurait pu être pire. On aurait pu avoir un tram Bleu-Besançon !

Big Buzz

Dijon refait de la place

Après la Place du Théâtre,
le centre ville « empiète » sur Grangier…
Un cœur de ville gros comme ça ! Et qui s’élargit de plus en plus. Dans la continuité de la grande artère de la Gare à la Place de la Lib, la Place du Théâtre va se donner un peu d’air. ça c’est fait, les travaux commencent mi- avril et seront livrés cet été. Mais le centre aura aussi bientôt son poumon, place Grangier, qui promet d’être verte, avec des arbres, des vrais. Les facteurs vont rester à leur Poste, c’est signé, mais la moitié du bâtiment côté tram sera consacrée au commerce. Par contre on espère un lifting radical du bâtiment béton qui héberge shop-in-Dijon. Bertrand Lavier, artiste contemporain en charge du réaménagement a promis plutôt du vert que du gris. Avant Grangier c’était surtout un parking et un ciné pour adultes. Bientôt ce sera de la verdure. De belles plantes en culture, plutôt que du cul et des voitures !!

Big Buzz

And the winner is…

Patinoire, piscine du Parc, Grand Stade ou piste BMX ? Quel sport sera servi en premier ? On parie ?
Bon allez ! Nous on mise sur la piscine du Carrousel avec son beau bassin de 50 m en plein air, et ce n’est pas parce qu’il y a maintenant un champion olympique au Conseil Municipal (tu parles Charles !). Ensuite, disonnnnns, le Grand Stade. La tribune Est est déjà programmée, mais bon, ce n’est pas encore l’an prochain qu’on remontera en Ligue 1... Donc c’est pas pressé. Puiiis, le palais de la glisse, ardemment réclamé par notre équipe de Hockey qui fait régulièrement de bonnes saisons en haut du classement de l’élite. La piste de BMX ? Discipline où on a quand même eu une championne olympique dijonnaise (Anne-Caroline Chausson). Le projet est là ! La piste de la Fontaine d’Ouche est déjà détruite, le projet de la nouvelle (au Lac Kir) est prêt, mais la décision semble avancer à la vitesse de l’escargot. Quant à un nouveau Palais des Sports, avec notre équipe la plus performante du moment, la JDA ? Ben elle attendra. Pas de projets en vue, ni dans les tiroirs, ni dans les paniers.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.