62
Magazine Dijon

Printemps 2015

 N°62
 
Accueil > Les numéros > N°62 > 04 > La sélection coup de cœur de six cavistes
04

Émilie Chapulliot

La sélection coup de cœur de six cavistes des ’’vins de copains’’ à moins de 15 €

Ils sont au top, nos cavistes du centre-ville : toujours souriants, amoureux des terroirs, dénicheurs de pépites. Pour le printemps, je leur ai demandé de me dégoter un « vin de copains » à boire au fond du jardin, un vin qui fait du bien par où il passe ! Leur sélection est comme une belle journée ensoleillée : revigorante, réconfortante et surtout… à moins de 15 € !


Bourgogne blanc « Roche de Malpertuis » 2013, Domaine Gouffier – 13,90 €

Il y a encore des domaines qui montent en Bourgogne ! Et c’est tout bénef’ pour les amateurs de chardonnay. Ce Bourgogne blanc « Roche de Malpertuis », du domaine Gouffier est parfait pour l’apéro. Spontané, légèrement fou-fou avec un nez fruité qui part vers l’ananas Victoria. Ce vin blanc est un petit bonheur de fraîcheur minérale. En l’espace de quelques années, le domaine planqué à Fontaines s’est refait une santé, grâce à un boulot de dingue dans les vignes. Prenez les « Roche de Malpertuis », une parcelle de haut de coteau exposée plein Est et cajolée par le soleil de la côte chalonnaise, cachée du vent, sur un sol limoneux-sableux. Ce Bourgogne-là est une belle pioche parmi la sélection de bouteilles faciles à boire du Vieux Millésime.

1 - En rayon Aux Vieux Millésimes

Une boutique qui, comme son nom l’indique, n’est pas contre les flash-backs vineux. Mais Ludo, le bon vivant, aime aussi les « petits « vins à boire maintenant entre copains. Moralité, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.
80, rue Monge à Dijon - Tél. : 03 80 41 28 79

Cerdon millésimé 2014, Domaine Renardat Fache – 13,50 €

Non, le Cerdon n’est pas un gros pétillant lourdingue. Ce vin pétille, ses bulles sont espiègles et chatoyantes. D’abord provocantes, elles semblent s’autodétruire délicatement pour laisser la place, en fin de bouche, à un léger crépitement acidulé. Cru discret, ce Cerdon bio chouchouté par le domaine Renardat Fache est obtenu à base de gamay et de poulsard selon la méthode ancestrale (sans ajout de levures ou de sucres). Ce pétillant naturel est une gourmandise rosée très légèrement sucrée et peu alcoolisée (7,5 %), le complice digeste d’une fin de repas. On l’imagine flirtant avec une coupe de fraises, réveillant une tarte au citron ou caressant un délicat sorbet à la pêche. Ce Cerdon est un bonbon fruité qui colle parfaitement à la saison.

2 - À découvrir à La Route des Vins
Si Jean-Luc et Adrien ne cachent pas leur amour pour les grands bourguignons, ils ne s’interdisent pas d’aller voir ailleurs. Champagne, Vallée du Rhône, Languedoc, Savoie… Sans oublier une belle sélection de whiskies, de rhums, de cognacs et de bas-armagnac.
1, rue Musette à Dijon - Tél. : 03 80 30 45 01

Vin de Pays de l’Hérault 2012, Catherine Bernard – 15 €

L’habit ne fait pas le moine. Avant de se courber sur ses ceps de vigne, Catherine Bernard se penchait sur des sujets d’actu. En 2005, elle tire un trait sur sa vie de journaliste pour s’inventer une histoire viticole. Direction l’Hérault, au lieu dit « La Carbonelle « . Elle délaisse la plume au profit du sécateur et remplace son footing matinal par des séances de pioching : 1h30 tous les jours, pour faire revivre ses sols grâce à une conversion en bio. Son apparition en exclu dans les rayons de l’As du Vin date d’une rencontre inopinée sur un salon. Son vin de pays de l’Hérault a mis tout le monde d’accord : du fruit en veux-tu en voilà, de la finesse et de la fraîcheur, de l’énergie et des tanins soyeux. Catherine a le sens de l’équilibre. A la vigne comme à la cave, elle se fait plaisir et ça se voit. Un joli triptyque plaisir-convivialité-partage à déguster après un petit carafage de rigueur.

3 - Dispo à l’As du Vin

François-Xavier et Nicolas sont du genre à parcourir les salons vineux en long en large et en travers pour dégoter des jolies bouteilles. Entre coups de cœur atypiques et sélection de vins prestiges, le duo vous donnera des tuyaux pour faire le bon choix.
100, Avenue du Drapeau à Dijon - Tél. : 03 80 28 78 77

La Dernière Goutte, 15 €

Bertrand dégote toujours des canons improbables. Avec cette « Dernière Goutte », il mise sur un domaine riquiqui d’1,6 hectares cultivé sans herbicides ni insecticides et protégé avec des produits de contact. Cyril Vuillod, néo-vigneron encore incognito, est allé à bonne école. Ancien de chez Lapalu (une référence en Beaujolais), il nous offre aujourd’hui un 100 % gamay loin des clichés du beaujo et des vins nature : légèrement gazeux mais sans que cela ne lui porte préjudice, fruité et affriolant, facile à boire, rarement réduit et loin des effluves d’étables. Bref, un canon confidentiel, alternatif et détendu qui se boit comme du petit-lait. Par contre, un conseil : bougez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde !

4 - À choper O gré du Vin

Un caviste indépendant et nature qui vend des vins propres ! Tous les jours ou presque, la boutique s se transforme en bar à vins. Sélection de canons au verre en fonction de l’humeur de Bertrand, et bouteille à prix boutique sans droit de bouchon.
106, rue Monge - Tél. : 03 80 65 90 62

Pinot Chio, Mas du Chêne, 2014, 9,90 €

Les gens du coin n’en croient pas leurs yeux. Eux, les rois du pinot, voir leur cépage favori se la couler douce sous le soleil de Nîmes ? De mémoire de Bourguignons, on a rarement vu ça. Légèrement provoc’, ce Pinot Chio prend du bon temps sur le sable et les galets roulés à 450 km de la Côte de Nuits. Normal, il est chouchouté par un amoureux de la Bourgogne : Luc Vignal. Cultivé sur un terroir bien vivant, vinifié en raisins entiers avec peu de soufre, le petit hectare de pinot du domaine en a sous le pied. Après sept mois en cuve, le résultat est déroutant : ça croque dans le fruit, ça glisse dans le gosier, ça se savoure sans broncher. Le pinot se redécouvre, réconfortant, malicieux et insouciant. En deux temps trois mouvements de goulots, le joli pinot disparaît. Attention, vin dangereusement glouglou.

5 - À retrouver chez Dingovino

François et Lydia sont tombés dedans il y a plus de 30 ans. Fous de vins, gourmands sur les bords et amoureux des gens du cru, ils se font plaisir avec une sélection éclectique, riche en bonnes surprises.
29, Rue Jeannin à Dijon - Tél. : 03 80 28 50 88
www.Dingovino.com

Barbera d’Asti « La Vigna Vecchia » 2011 DOCG, Cosseti – 14,70 €

Direction l’Italie et plus précisément le Piémont avec ce vin typique du Barbera. L’air de rien, ce rouge nous appâte d’abord subtilement avec un nez légèrement épicé avant de tout donner, en bouche, pour nous séduire et nous inviter à prolonger le voyage : finesse, rondeur, élégance, le tout avec une tension maîtrisée et rassurante. Un vin gracieux et tout en souplesse, issu des vieilles vignes de la maison Cossetti. Si les rendements sont limités, pour ne pas dire capricieux, la qualité des raisins est au rendez-vous et ça se voit. Du plaisir, rien que du plaisir. Inutile de patienter et de le planquer dans votre cave, faites-lui sa fête dès aujourd’hui, ce Barbera d’Asti n’attend que vous pour donner le meilleur de lui-même.

6 - À s’offrir au Goût du Vin

Une boutique qui fait la part belle aux vins d’ici et d’ailleurs (Italie, Chili, États-Unis, Afrique du Sud, Espagne…). Pour acheter sans se planter, 16 vins sont en permanence en dégustation. Et c’est gratuit.
37 Rue Auxonne, 21000 Dijon - Tél. : 03 80 47 46 43


 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.