53
Magazine Dijon

hiver 2012 2013

 N°53
 
Accueil > Les numéros > N°53 > 02 > L’aventure continue pour l’inoxydable Brigitte Durieux
02

L’aventure continue pour l’inoxydable Brigitte Durieux L’Indiana Jones dijonnaise de l’Indus !

Brigitte Durieux, on vous l’a souvent présentée dans ces pages, elle sort chaque année un best-seller, et notre Dijonnaise à la voix rocailleuse a d’autant plus de mérite qu’il ne s’agit ni de polar ni de la vie d’un homme illustre. Brigitte, on l’a connue journaliste speedée, puis communicante tout aussi speedée, et on la retrouve avec bonheur (comme dirait sœur Thérèse) dans le rôle de fouille-grenier des temps modernes, d’Indiana Jones à la dijonnaise, heureuse de réaliser son rêve : écrire uniquement sur ce (et ceux) qu’elle aime.


Recherche personnalisée

50 objets cultes du mobilier industriel

Pour ceux qui ont jeté à la poubelle leurs vieilles chaises de bistrot, pour les non-chineurs qui croient encore que la nostalgie s’arrête à Louis XVIII, cette femme est une provocation vivante : non seulement elle a remis au goût du jour le mobilier industriel et fait connaître les chaises Tolix aux Parisiens, mais elle continue de sévir à travers le monde en trouvant partout des objets qui prennent leur revanche grâce à elle. Après Inoxydable Tolix et Le Mobilier industriel, cette chineuse invétérée nous a déniché, après parfois de longues enquêtes, 50 objets cultes du mobilier industriel. Un des meilleurs photographes de natures mortes au monde, Laziz Hamani, en a fait de véritables oeuvres d’art. On découvre ainsi l’histoire croisée d’un objet et d’une entreprise ou de son fondateur, et cela se lit comme un roman, avec une précision, une richesse de détails époustouflants. Ce sont des objets oubliés, usuels ou luxueux, de l’entre-deux-guerres, créés par des entrepreneurs qui n’avaient pas peur du risque, puis furent balayés par les « 30 glorieuses ». Des prototypes, parfois, ou même adaptés, customisés à l’usage, comme la lampe anglaise Angelpoise, dont le pied a été gainé de cuir pour ne pas griffer les peaux que son utilisateur travaillait dans les ateliers Hermès. Dans un monde qui devient de plus en plus virtuel, ce livre nous permet de nous rattacher à notre propre histoire : le style industriel est né en France avant d’être décliné un peu partout. Nos industries sont parties, mais il nous reste ces objets des générations précédentes, qui perdurent, et nous permettent de revenir à de vraies valeurs... Prochaine étape : et si on en faisait une expo ? À suivre !

■ Carla Garfield


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.