77
Magazine Dijon

Hiver 2018-2019

 N°77
 
Accueil > Les numéros > N°77 > 02 > L’art du cochon
02

L’art du cochon Adieu veaux, vaches, cochons, Dijon...

Non pas cochons !

À l’image de Roger, comte de Rabutin, pas forcément apprécié des Grands de son temps car trop brocardeur, je choisis l’exil sur mes terres. Donc à Dieu Dijon ! Retour en haute Côte-d’Or, à Ménétreux-le-Pitois, sur des terres porcines où suidés (porcins, quoi !) et amateurs d’art et de bon goût / mots vivent en harmonie.


Développons et nourrissons la Porcherie afin que l’art soit une fête et que ceux qui le font s’y retrouvent. Tissons des liens avec des lieux qui ont vu passer certains illustres et érudits personnages comme le château de Bussy-Rabutin. Proposons des expositions effusives telles ERGUSS qui, jusqu’au 14 avril, proposera différents paysages nés dans l’esprit de l’artiste Benjamin Bichard, garçon discret voire timoré mais avec une générosité et une passion démesurées. L’on pourra voyager d’une salle à l’autre dans des univers différents mais tous liés par cette même envie de porter ailleurs les visiteurs en utilisant des éléments que l’on pourrait qualifier du quotidien. Que ce soient les ballons de baudruche, les pailles et j’en passe, tout nous ramène à la fête chez ce faiseur niçois. A contrario, frottons-nous aux monuments nationaux et toquons à la porte de ce bon Roger pour savoir si, en écho à ses écrits, il lui plairait d’avoir des faiseurs d’images. Pour achever les célébrations de son anniversaire, la Porcherie se déplacera avec des artistes amis afin de faire la fête à Bussy. Que ce soit de nouveau Benjamin Bichard, ou Clara Perreaut, ou même cet ami disparu si tôt Jacques Perreaut ou encore le trublion qui écrit ces lignes, nous allons tous scander l’espace du château avec l’aide de l’équipe du Monument, le conseil Régional de Bourgogne Franche Comté et le FRAC Bourgogne (pour le prêt d’une œuvre de Jacques Perreaut). Si les Dijonnais ont peine à s’éloigner de leur tour Philippe le Bon, je les enjoins à le faire car, en Haute Côte d’Or on sait se faire plaisir et faire plaisir. Et que l’on vienne de Marseille, Nice, Paris, Bruxelles ou ailleurs, on le sait. Si pourtant : « Les sots qui pleurent à propos sont préférés aux diseurs de bons mots. » (Roger de Rabutin) Ces derniers s’activent et font, à La Porcherie et ailleurs (avec un esprit sain dans un porc sain), de bien rafraîchissantes choses. Durant mon exil, je renouerai avec mes amours belges, helvètes, londonniens, berlinois où j’ai fêté de l’art tout en en faisant avec plaisir et passion. Dijonnais, savez-vous que Dijon n’est pas la gare de Perpignan et que Salvador Dali n’a jamais dit :« J’ai eu à Dijon une espèce d’extase cosmogonique plus forte que les précédentes. J’ai eu une vision exacte de la constitution de l’univers. » ■ Rémi Tamain
erguss-benjamin-bichard

■ Expo ERGUSS, à la Porcherie, du vendredi au dimanche inclus ou sur rdv, de 14 à 19h.jusqu’au 14 avril 2019. Finissage avec repas porcipautaire.
■ Expo Correspondance(s) à Bussy, jusqu’au 10 mars 2019. Tous les premiers dimanches de chaque mois ainsi que le 27 décembre et le 21 février, médiation faite par René Petit, membre illustre de la Porcipauté et de la Porcherie, sur des lectures de correspondances entretenues par Bussy et aussi des fakes, pour le fun.

Rémi Tamain - Artiste plasticien

Créateur et délégué général de La Porcherie, lieu d’art contemporain - La Porcherie., lieu d’art contemporain, 22 rte de Montbard, 21150 Ménétreux-le-Pitois, 0380969223, 0634336991, site : www.laporcherie.com


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.