56
Magazine Dijon

Automne 2013

 N°56
 
Accueil > Les numéros > N°56 > 02 > L’INTERVIEW : Michaël Llodra
02

L’INTERVIEW : Michaël Llodra


Michael-Llodra Michaël Llodra

1 - T’as fait une grosse connerie, t’avais le choix entre Kaboul et Dijon, et comme d’habitude, t’as demandé l’un et t’as eu l’autre ?
Ah, ah… Non pour une fois, j’ai eu ce que je voulais !

2-1 - Tu es passionné de vins et tu t’es lancé dans une aventure vino-amicale, le Doctor Wine, alors où mieux qu’à Dijon ?
C’est parti en effet d’une amitié. Antoine Prudent m’a fait découvrir le vignoble bourguignon… et surtout les vignerons bourguignons ! J’ai donc tout de suite dit « banco » au projet de créer un bar/restaurant à vin à Dijon. J’ai aussi beaucoup aimé le cadre et le projet d’aménagement et la déco de Clarisse Prudent, dont ma femme est proche aussi.

3-1 – C’est quand, la première fois que tu es venu à Dijon de ton plein gré, et ta première impression a été … ?
Je dirais il y a 6 ans environ. Mais j’ai d’abord passé du temps sur la Côte de Nuits et Beaune, car je venais pour le vin et il y avait peu d’activité autour du vin à Dijon. C’est d’ailleurs de ce constat qu’est né le projet Dr Wine : on adorait aller Chez Bruno… Mais on s’est dit que ce serait plus rentable de boire chez nous ;-)

4-1 – As-tu déjà joué au tennis à Dijon, as-tu gagné le Master 1000 Moutarde et service-volée, ou tu ne viens vraiment pas pour ça ?
Il n’y a malheureusement pas une grosse activité tennistique à Dijon. Cela va peut-être changer maintenant que le Tennis Club Dijonnais est en 1ère division. Nous sommes restés proches de Jérôme Golmard et on essaie de se retrouver de temps en temps autour de bonnes bouteilles. Sinon j’aime bien aller à Norges.

5-1 – Une rencontre de coupe Davis à Dijon, au Doctor Wine, c’est imaginable ou ça reste une rumeur ?
J’en rêve ! On va demander à M. Rebsamen de nous faire un cours de tennis sous les halles ;-)

6-1 – Après le tennis, à part sélectionneur qui gagne 11 coupes Davis d’affilée, on fait quoi ?
Je vais clairement m’investir dans le vin ! Mais c’est encore un peu tôt pour y penser. J’envisage de jouer au moins jusqu’à fin 2014 !

7-1 – Tu préfères un quart de finale en grand chelem ou un carton de bouteilles en grand cru ?
Ben disons qu’un quart de finale me permettrait de m’acheter quelques cartons… Faudrait juste avoir les allocations, c’est ça le challenge en Bourgogne !
Pour l’anecdote, un de mes amis vignerons bourguignons m’avait parié une bouteille par tour passé à Roland Garros cette année. Il avait juste oublié de préciser si ce n’était qu’en simple ou aussi en double… Il a joué le jeu et m’a offert un jéroboam pour ma finale en double !

NDLR : après menaces, tentatives d’intimidation, de corruption, promesses intenables … Il a consenti à nous avouer qu’il s’agissait d’un jéroboam de Clos de Béze de son année de naissance, somptueux cadeau !


8-1 – Tu vas où quand tu es à Dijon, pour manger, dormir, boire un coup, acheter un caleçon, … ?
Je commence toujours chez Dr Wine ;-) Sinon, j’aime La Maison des Cariatides, Chez Bruno juste en face, DZ’envies, Le Chapeau Rouge… Et bien sûr mon ami Guillaume Bortolussi au Café Gourmand, ou encore Chez Copains et Café Cosi sur le marché.

9-1 – Tu parcours le monde depuis des années, pas souvent dans les pires endroits, tu vois Dijon comment ?
Comme une ville en pleine transformation ! On peut dire ce qu’on veut, mais c’est incroyable comme la ville s’est développée en quelques années… Et ce n’est pas fini, a priori, avec le projet « Cité de la gastronomie »…

10-1 - Pour ce qui est du vin, ton préféré, celui que tu pourrais boire avec des corn-flakes comme en fin de soirée ce serait quoi ?
Trop dur de n’en citer qu’un ! Ma plus grande émotion restera la visite du Domaine de la Romanée Conti avec Aubert de Villaine, quel homme extraordinaire ! Il m’a donné envie de mieux connaître la Bourgogne… Mais je rêve la nuit aussi des vins d’Eric Rousseau, Arnaud Mortet, Dujac, Arlaud, Perrot-Minot, Méo, pour n’en citer que quelques-uns en Côte de Nuits. Et je suis de plus en plus fan des blancs aussi… Mais je dois faire attention, car je crampe très souvent le lendemain si j’en abuse !

11-1 - Ta femme, elle en dit quoi de ces discussions sans fin sur les 76 qui n’en finissent pas de vieillir, et les 2004 qui ne vaudront jamais les 2003 et de ces milliers d’euros qui vont directement chez les vignerons sans passer par la case shopping, et ces travaux élyséens faits juste pour ranger des bouteilles dans de bonnes conditions ?
J’ai une femme extraordinaire ;-)

12-1 - « Les vins Clément, c’est bon tout le temps », « Les vins Llodra ça déconne pas », on pourrait vous trouver un jour sur une étiquette ?
Oui ! J’ai atteint un de mes objectifs dans la vie : je suis désormais propriétaire de vignes à Gevrey Chambertin avec mes amis bourguignons.

13-1 – Outre vos rapports « professionnels », vous réussissez à avoir des rapports amicaux, les deux domaines restent bien cloisonnés ? Si demain le sélectionneur Clément ne sélectionne pas le joueur Llodra, est-ce que les poteaux Arnaud et Mika vont se faire la gueule ?
Il y a deux relations entre nous : celle du capitaine/joueur et notre relation amicale. Nous avons vécu beaucoup de bonnes choses ensemble et nous partageons plusieurs passions communes, dont le vin.

14–1 – Qui vous fait rire en ce moment (interdiction de citer des hommes politiques Français) ?
Pour rester dans le vin, je rigole beaucoup avec Eric Rousseau et « Lolo » Rousseau…

15–1 – Pas marre de répondre à des interviews (même des interviews de ce niveau) ?
Je dois dire que cela fait justement du bien de faire des interviews décalées comme celles-ci, bravo !


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.