60
Magazine Dijon

Automne 2014

 N°60
 
Accueil > Les numéros > N°60 > 11 > L’Histoire de Kabouli Pilao
11

L’Histoire de Kabouli Pilao Amour et grippe aviaire

Avec « L’Histoire de Kabouli Pilao », le Dijonnais Gilles Pitoiset vient de signer son premier roman.


Les lecteurs qui généralement adorent voyager sans quitter leur fauteuil – c’est plus pratique pour tourner les pages – apprécieront sans nul doute cette « Histoire » là qui, de Dijon à Bichkek en passant par Istanbul et Peshawar, nous conte une aventure très contemporaine, à l’heure où le Moyen-Orient et l’Asie sont à une aile d’avion seulement.
Nous faisons la connaissance d’Alexandre Girardot, qui partage son temps entre les voyages et le commerce. Alors que le monde est confronté à une épidémie de grippe aviaire, et que la course au vaccin se transforme en conflit d’intérêt, il fait la rencontre d’une jeune femme Kirghise. Ce qui devait arriver advint, et ils tombèrent amoureux… Mais l’amour, comme chacun sait, n’est pas un long fleuve tranquille.
Pour connaître la suite, il vous faudra vous procurer ce roman bien mené, qui nous prouve une chose : si le sentiment amoureux n’a pas changé depuis l’aube des temps, il n’en est pas de même du vécu de nos frères les hommes, confrontés qu’ils sont aux ambiguïtés des nouvelles technologies et à la rapacité de certains dirigeants que l’argent rend presque intouchables.
L’amour au temps de la mondialisation, c’est quelque chose !

« L’Histoire de Kabouli Pilao », de Gilles Pitoiset,

éditions du Cochon vert,
310 pages, 18 €.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.