56
Magazine Dijon

Automne 2013

 N°56
 
Accueil > Les numéros > N°56 > 09 > L’Édito de Wonder Wine
09

L’Édito de Wonder Wine

■ Wonder Wine, mère de famille mais pas ménagère pour un sou,
la trentaine voyageuse et curieuse. Un rien excessive en tout. Mais je me soigne.


wonder-wine

Vous savez comment ils appellent ça, aux Etats-Unis, ce moment de l’année où il se remet à pleuvoir, où on recommence à se geler, où on revient à notre bonne vieille routine ? Et bien figurez-vous que, chez eux, ça s’appelle, tout sourire : « THE START OF A NEW YEAR ». Alors de retour de NYC, quelque peu dopée à la positive attitude bien de chez eux, j’ai eu envie de vous dire : Let’s start a new year in Dijon ! Bon ok, une fois qu’on a dit ça, c’est un premier pas, mais on n’a pas gagné la guerre, me direz-vous. Là encore, tout est question de perception, les amis ! Franchement, écoutez-vous à vous plaindre de la pluie, du temps pourri…et STOP HERE, comme ils disent outre-atlantique. Pour mieux regarder autour de vous. On a : un nouveau musée au top de sa fréquentation et de sa nouvelle réputation, (je vous jure qu’on m’a déjà arrêtée 3 fois en voiture pour me demander où c’était), et un centre-ville qui bouge, qui bouge… On a même une enseigne de Frozen Yogurts rue Berbisey, à ne pas confondre avec notre bonne vieille yaourterie des alpages quand même. Bon, je vous l’accorde, on se serait bien passé de quelques restos un peu trop « American touch » qui, du Parc Valmy au quartier de la gare, font clignoter leur façade à grands renforts de leds et de couleurs criardes, ambiance Las Vegas / le Bronx.
Mais restons POSITIFS on a dit. Moi, ce que je retiens des Etats-Unis, c’est la POSITIVE attitude et le goût de se promener en regardant en l’air, en fouillant à droite, à gauche, dans les concept-stores qui poussent comme des champignons. Regardez, émerveillez-vous, on en a à foison, dans notre vieux Dijon ! Moi je ne sais pas vous, mais entre les tartines et les pains qui sentent bons de Tartin’art, les vins délirants et très bien choisis de Dr Wine Shop, je me dis qu’il y a de quoi sourire ! Baladez-vous rue verrerie, dans le quartier des Antiquaires qui n’a rien d’antique mais qui est devenu, en quelques mois, plus que branché. Toutes les adresses sont pointues, des fringues aux bijoux en passant par le design. Et puis il y a la rue Chaudronnerie, qui a un petit goût de dessin animé, un je ne sais quoi de Gargamel ou du Chaudron magique de Taram. Hasard ou pas, elle est devenue le paradis des bambins et des parents fan de vintage et de mobilier indus’, avec des antiquaires pointus dans le domaine, la sublimissime – pas donnée mais sublimisssime - boutique Rosewood, un peu plus loin, au 3 rue Auguste Comte, l’atelier créatif « Les petites graines », ou encore la Cuisine de Madeleine, où vous pouvez laisser vos monstres deux heures de temps pour apprendre à faire un moelleux au chocolat… Voyez, pas besoin de faire cette tête d’enterrement, cette tête de rentrée qui rentre en dedans. On pense HAPPY NEW YEAR, on pense WE LOVE DIJON. Parce que oui, Dijon, c’est quand même sympa, et qu’on se le dise : on est quand même sacrément de chez sacrément bien chez nous.

MON WONDERWINE : la rentrée sera Guigal Côte-Rôtie ou ne sera pas…
Oui, je sais, ce n’est pas bourguignon et alors ?

MY WONDER EXPO : Richard Hawkins au Consortium à Dijon.
Un américain, forcément…

MY WONDER ADRESSE : c’est à Chambolle-Musigny, et ça s’appelle le Millésime. Et ça vous fera du bien de sortir un peu de Dijon.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.