71
Magazine Dijon

Été 2017

 N°71
 
Accueil > Les numéros > N°71 > 10 > Justice soit-elle
10

L’innocence sacrifiée

Justice soit-elle Le cri de colère de Marie Vindy

Souvenez-vous… Entre les années 1984 et 1997, douze jeunes femmes ou adolescentes ont été assassinées ou ont tout bonnement disparu dans un rayon de 200 kms, le long de l’autoroute A6, en Saône-et-Loire. Certaines de ces affaires ont été résolues, d’autres ont bénéficié de non-lieux, d’autres encore ont été classées, et des scellés ont été parfois égarés, ou tout bonnement détruits.


livre : Justice soit-elle, de Marie Vindy
À partir de ces faits terribles, Marie Vindy, dans son roman « Justice soit-elle », fait l’autopsie d’une faillite, celle de la justice donc, qui trop souvent baisse les bras, quand elle ne fait pas simplement preuve d’un laxisme coupable. Et c’est souvent la double peine pour les familles des victimes ; elles ont perdu un être cher, et elles voient le meurtrier de leur enfant, après qu’il a purgé une peine ridiculement courte eu égard à l’atrocité de son geste, se promener libre aux yeux de tous, alors que l’absence de la victime, quant à elle, est irrémédiable. Mais Marie Vindy n’a pas voulu se replonger dans sa documentation journalistique. Elle a choisi d’écrire un roman plutôt qu’une thèse. Les personnages qui alimentent l’intrigue sont donc fictifs, mais pèsent néanmoins d’un poids humain énorme, puisqu’ils sont les symboles – les fantômes ? - des vraies victimes.
En une suite de courts chapitres, les différents protagonistes mêlent ainsi leurs voix pour former un chant choral où l’effroi se mêle à l’indignation. Pour lier le tout, Marie Vindy a fait intervenir deux personnages, Laurine, une enfant qui voudrait savoir qui a assassiné sa mère, et Déborah Lange, avocate des familles, qui se bat comme une lionne pour que vérité advienne.

Un roman coup de poing, où la fiction rejoint et éclaire la réalité d’une manière troublante. Votre prochaine lecture…

Justice soit-elle, de Marie Vindy

Sang Neuf, 318 p, 16 €.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.