65
Magazine Dijon

hiver 2015

 N°65
 
Accueil > Les numéros > N°65 > 02 > Good Morning BFC
02

■ Par Olivier Mouchiquel
Véronique Witkowski
Zoé Theurel

Good Morning BFC

Sous les pavés, la plage. Sous le sapin, des voyages, et des inconnus du cru qui vous offrent du rêve, parce qu’on en a tous besoin. Et pas qu’un peu.


Inuk, c’est quoi ce truc ?

Le dernier abat-jour d’Ikéa ? Non, non, Inuk, l’unik et nouveau centre de formation photo agréé en Côte d’Or, signifie humain en Inuit. Pourquoi humain ? Édouard, le fondateur, voulait zoomer sur le partage au sein de l’assos’, montrer que chez Inuk, on est bien, à la bonne franquette et pouët pouët ! Mais ça reste sérieux, hein... Après avoir passé le porche et sonné à l’impressionnante porte en bois, j’attaque l’escalier. Dernier étage sans ascenseur, mais je suis motivée ! Pas facile ? avec les marches inégales usées par les pas et il faut faire gaffe à ne pas se prendre la tête dans le plafond. Ça y est, j’y suis. Je frappe. « Entre ! » On se tutoie, c’est plutôt accueillant. Me voilà dans un grand appartement haussmannien. Le parquet craque, j’adore ! Je suis la bonne odeur de café, la musique sympa, l’endroit est agréable, chaleureux. Un mec retouche des photos derrière son écran. L’équipement m’impressionne. Une salle d’ordis Apple, quand je pense que je suis étudiante et que le mien est en train de me lâcher ! Édouard Barra me fait visiter. Un couloir aux murs couverts de photos mène à un studio de pro : parapluies, réflecteurs, appareils de toutes sortes. Une chambre noire est même dédiée à la pratique de l’argentique.
Ex-directeur de centre de formation, Édouard fonde en 2009 Inuk Photographies pour partager sa passion avec des photographes professionnels. En 2014, avec Sylvain François et Jérôme Pruniaux, deux amis photographes, il ouvre Inuk aux entreprises, particuliers, scolaires, de tout niveau, amateur ou confirmé. Les intervenants animent des activités ludiques : maîtriser son appareil, poser pour être beau sur les photos, retoucher avec Photoshop, Lightroom ou Darktable, trier nos images. La nuit, on sort jouer avec les lumières de la ville. On s’initie au lightpainting, à la macro, à la photo créative. On apprend vite, les ateliers sont limités à cinq élèves. « Mais je n’ai pas d’appareil ! » Pas de panique, on vous prête le matériel. Reflex, smartphones, vieux Polaroïd, tout ce que vous voulez ! « J’ai un dîner dans une semaine, sauvez-moi, je dois faire les photos ! » Aucun souci, l’équipe vous forme sur mesure et à la demande ! Au fait, c’est bientôt Noël, pourquoi ne pas offrir un bon-cadeau pour des ateliers individuels ou collectifs ? « Ça tombe bien, j’avais pas d’idée originale. Et après ma formation ? » Bah, on ne vous laisse pas tomber, les cours écrits sont fournis et on garde contact par mail.

Chaque mois, un photographe invité expose dans les locaux. Pour parfaire notre culture, Édouard donne des conférences à l’OPAD sur l’Histoire de la photographie.
Sur ce, j’y retourne, les gars m’attendent pour préparer l’atelier pose longue ! ■

INUK PHOTOGRAPHIES

45 rue de la Préfecture à Dijon
Du mardi au samedi, 10h-18h - contact@inuk.fr
inuk.fr - edouardbarra.fr - sylvain-francois.fr
jpruniaux.wix.com/galerie
Conférences :
3 rue Chaudronnerie, 5 € non-adhérents OPAD.

Sylvain-Edouard © DR


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.