49
Magazine Dijon

Début 2012

 N°49
 
Accueil > Les numéros > N°49 > 07 > Fornasetti
07

Design Beaune

Fornasetti Genèse d’une saga familiale du design

Galerie Éphémère Épokhé – 15 place de la Madeleine – 21200 Beaune - Jusqu’au 29 janvier 2012.


Fornasetti

Tout le monde connaît Fornasetti, ou en a déjà vu, admiré sans forcément savoir qui il était, qui ils étaient, ni même qu’ils étaient deux. Standard du design, Pietro et Barnaba, père et fils, s’étalent dans tous les magazines de déco et les vitrines de bonnes boutiques.
C’est justement de derrière une vitrine prestigieuse qu’est née l’idée d’un trio gagnant :
Art, design et vin de Bourgogne.

Début 2009, Marie-Christine Grandperret entre en contact avec Barnaba fornasetti. Deux ans plus tard en avril 2011, ce sera la première rencontre. Elle a deux heures et une bouteille de bon vin pour le convaincre d’abord de sa passion pour le design et lui présenter le projet d’une exposition. Une première en France Pietro et Barnaba Fornasetti comme une grande saga. La deuxième rencontre entre la maison Drouhin et Barnaba donne naissance à deux petits bijoux ; Un coffret en bois sérigraphié contenant deux bouteilles de Clos des Mouches, Ouvrée des Dames dont l’étiquette est dessinée par Barnaba et une gravure numérotée ; Un jéroboam (parmi cinq seulement) pour lequel un meuble fait écrin, pièce unique qui sera vendu chez Christies. Mais avant qu’il ne parte faire de très belles enchères vous pourrez le voir jusqu’au 29 janvier 2012.

De Pietro Fornasetti, le papa, vous pourrez admirer une cinquantaine de dessins sur le vin. De l’esquisse à l’objet usuel (plateau, assiette, vase) en passant par le dernier dessin, la plaque d’impression, vous comprendrez le graphisme et la technique. L’exposition comprend également des meubles en réédition, des meubles vintage, et quelques collectors mais aussi des huiles, travail de jeunesse assez peu connu.

Piero Fornasetti (1913-1988) était tout à la fois peintre, graphiste, sculpteur, décorateur d’intérieur et graveur. Il a réalisé plus de 11 000 décors et costumes, et travaillé sur tous les matériaux possibles : céramique, verre, bois, plastique. Il collabore longtemps avec le célèbre architecte Gio Ponti, l’un dessinant des meubles, l’autre les décorant. Sa muse Lina Cavalieri, chanteuse plus connue pour sa beauté que pour sa voix, lui inspire ses dessins les plus célèbres. Il dessinera plus de 500 versions de son visage. L’autre motif qui domine son univers est celui des perspectives invraisemblables, du trompe l’œil et de la ville imaginaire.
Barnaba Fornasetti s’oppose souvent à son père dans sa jeunesse, il préfère s’éloigner parce que leurs caractères sont trop différents. Après une école d’art, il travaille beaucoup à l’étranger. Quand son père le rappelle et réclame son aide, il se rend compte qu’il attendait ce moment avec impatience. Il admire son père et son œuvre et souhaite travailler avec lui, apprendre la technique d’impression qui fait la « touche » Fornasetti.
C’est une reconnaissance. Va suivre une collaboration père-fils productive.
Mais Barnaba vit avec son temps, il ne s’endort pas sur les lauriers paternels et « modernise »
le graphisme. Si son père avait son petit côté surréaliste, c’est plutôt dans l’humour et l’ironie que nous plonge Barnaba.

"Mon père a toujours pensé qu’un meuble ne devait jamais perdre sa fonction d’utilité, mais qu’il pouvait (et devait) être décoré, même à l’excès. Or je vous le demande :
qu’y a-t-il de plus actuel, dans un monde toujours plus gris et uniforme, que d’offrir au quotidien des images suggestives, un panorama, un jardin, une œuvre d’art ?”

Pour cette exposition évènement Il réalise spécialement trois prototypes. Vous y verrez aussi sa fameuse collection de cravates, un magnifique tapis d’une très belle facture sur lequel c’est le serpent qui croque la pomme, des chaises, des vases… Un tourbillon de visages et de regards.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.