58
Magazine Dijon

Pintemps 2014

 N°58
 
Accueil > Les numéros > N°58 > 05 > Épicé ou Piquant ?
05

Épicé ou Piquant ?

Après les restaurants chinois, vietnamiens, c’est la folie "thaï" qui gagne l’Europe, depuis quelques années. Plus de saveur, d’élégance, d’authenticité dans les goûts. Pas de produits en provenance directe d’une grosse usine à nems ou dim sum, quoique... A Dijon, ce sont deux vrais bons restaurants thaï qui se sont ouverts ce printemps, prenant tous deux la successions de classiques du terroir français. Un signe des temps ? Rien à voir côté design avec le nouveau resto Tran à la Toison d’Or (voir BB57). Alex Miles en a testé un, et on se garde le second au chaud pour le numéro très "love" qu’on vous prépare cet été. Regardez bien le décor, il vous rappellera peut-être l’ancien Théâtre des Sens, rue Chabot-Charny. Aujourd’hui, c’est un autre petit théâtre sensuel que propose : le Chaba Thaï.


Le Chaba thai, un nouveau resto thaï place du théâtre

Le Chaba thai, un nouveau resto thaï place du théâtre

Un tournant dans la restauration Dijonnaise : Rousseau se "thai" la part du lion !

Les restaurants dits "exotiques" de qualité étaient plutôt rares jusqu’à présent. J’ai été d’autant plus agréablement surpris par l’authenticité de Thaï & Dijon, 29 rue JJ Rousseau. La subtilité des parfums que mon nez a cueillis a écarté ma bouche dans un grand sourire. Yes ! C’est de la vraie cuisine thaï faite par des vrais Thaïlandais… Pas des asiatiques lambda qui imitent la cuisine étrangère en vogue, celle qui rapporte des sous.
Les panneaux qui annoncent : "Chinois, Vietnamien, Thaïlandais, Cambodgien" sont trompeurs. Toutes ces cuisines ont de grandes différences. Imaginez un restaurant en Asie qui se vanterait de faire de la cuisine européenne et afficherait : "Cuisine française, italienne, anglaise, suédoise"… Ceci est aussi absurde que le panneau asiatique hélas trop souvent vu.
Alors, félicitons Thaï & Dijon pour une cuisine sincère et "home made" ! Une cuisine familiale qui flatte les papilles et réveille l’esprit.
Faisons la différence entre épicé et piquant. L’un est un parfum, l’autre pique, simplement. Les deux sont agréables quand le tout est bien dosé. La cuisine thaï est parfumée et, parfois, piquante. Puisque tout est fait à la minute vous pouvez toujours demander moins piquant.

Galanga (cousin du gingembre), combava (cousin du citron vert) en feuilles, zeste et fruit, basilique thaï, lait de coco, citronnelle, coriandre frais, curry rouge et vert marquent cette cuisine expansive et généreuse.

Que vous conseiller ? De délicieuses soupes d’abord : Tom Kha Kai (poulet à la citronnelle et au lait de coco) ou Kheng Phed Kung (crevette curry rouge au lait de coco), l’une est douce et l’autre titille la langue. Sinon, un must : Yum Ped Yang, salade de canard parfumée à souhait avec une pointe de piment. Il y a pléthore de plats de poisson, viandes, volailles et bien sur le fameux Phat Thaï Kung qui est délicat, frais et le plus vrai que j’ai goûté depuis des années.
Un autre restaurant thaï a ouvert à quelques jours d’intervalle place du Théâtre. Voilà qui signale un élargissement de la palette culinaire des Dijonnais qui vont enfin pouvoir fréquenter des restaurants "exotiques" sur place et ne plus attendre leur prochain déplacement à Paris.

Alex Miles - Américain, cuisinier et gastronome

Thai & Dijon - 29, rue Jean-Jacques Rousseau.
09 84 33 31 39.
Fermé le dim. Ouv sinon jusqu’à 22 heures.


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.