71
Magazine Dijon

Été 2017

 N°71
 
Accueil > Les numéros > N°71 > 03 > Dijon se la coule douce
03

par GB et OM

Dijon se la coule douce

Cet été, on ne va quand même pas rester collés au fond du transat avec un bob vissé sur la tête et des pastis dans le cornet. Dijon bouillonne jusqu’à l’automne, et pas que sous la chaleur. Musique, théâtre, sport, cinéma, expos et lecture… chaussez vos tongs !


Le brunch des Halles de Dijon

Le Brunch des halles remet le couvert

Le dimanche, on peut faire son shopping dans les commerces ouverts (on vous en parle plus loin…), on profite des animations et on passe à table sous les Halles de Dijon en se demandant à quelle sauce on sera servi. Façon de parler : on se sert soi-même, et personne ne connaît à l’avance, théoriquement, le nom du chef et de l’équipe qui nous régalent. On muse, on s’amuse, on déguste, on sympathise avec son voisin de table, on va chercher du vin à la Cave du brunch, si on en a envie, du rab si on n’a pas assez.
Jusqu’au 24 septembre. Entrée : 25 € pour un adulte et 12 € pour un gourmet en culotte courte (inutile de venir déguisé en petit baigneur si vous avez passé l’âge)
Résa : www.destinationdijon.com -
www.bhd-otdijon.com

Dijon Plage

On se colle un coquillage sur l’oreille et ça y est, on est à Hossegor. Enfin presque, pour les surfeurs bien gaulés sur leurs planches, on repassera, mais du 17 juin au 3 septembre, le lac Kir accueille moult animations pour toute la famille, qui se baignera sous l’oeil vigilant des sauveteurs d’Alerte à Malibu. Ouvrez l’oeil, Vin Diesel et Pamela Anderson trainent dans les parages.
Ville de Dijon - Service des sports : 03 80 74 51 51
Location matériel : 1€ - www.dijon.fr

Grand feu d'artifice Dijon 2017

Un 14 juillet à l’écoute de chacun

Rendez-vous au lac Kir à 22h pour le traditionnel feu d’artifice. Bus toutes les 10 minutes, de 20h à 22h. Live stream possible sur votre smartphone. En clair, la bande son ne sera plus diffusée par les hauts parleurs (c’est beau l’évolution de la technique !). Une simple connexion sur le site www.dijon.fr et vous pourrez assister en privilégié au show pyrotechnique. Et si vous n’aimez pas la musique, vous apprécierez de ne plus entendre vos voisins qui seront occupés à jouer avec leur tablette ou leur smartphone. Retour en bus facilité jusqu’à 0h30. Accès Liane 3 - www.divia.fr

Dijon a dit OUI au WIFI gratuit

Plus la peine de traîner comme un malheureux en attendant qu’un serveur ou une serveuse, en terrasse, place de la Lib ou du théâtre, veuille bien vous confier le code maison. Parallèlement au raccordement à la fibre « très haut débit » par Orange, un réseau de bornes vient d’être déployé en centre-ville. Afin d’optimiser leur installation, ces bornes ont pris place sur les équipements qui supportent déjà les caméras de vidéo-protection. Souriez, quand vous téléphonez, certaines caméras fonctionnent vraiment.

Ouverture de la FNAC le dimanche matin

Près d’un an après le passage du centre-ville de Dijon en ZTI (Zone Touristique Internationale), deux ans après la reconnaissance par l’Unesco de son secteur sauvegardé comme partie des Climats du vignoble de Bourgogne inscrits au Patrimoine mondial, Dijon annonce les premières ouvertures qui feront la preuve qu’on est bien LA capitale du tourisme international. Les autres villes, hors Paris, qui bénéficient du classement ZTI sont des stations balnéaires, va falloir s’accrocher pour être à la hauteur.

Vous ne passerez plus sans nous voir…

Merci qui ? Merci Floch !

Et si vous avez choisi de passer l’été en Bourgogne plutôt que d’aller vous perdre dans la foule, sur les plages du Var ou du débarquement, vous ne pourrez plus dire que vous avez failli louper la sortie de l’autoroute. Les panneaux annonçant l’arrivée dans notre bonne ville sont signés par des auteurs de BD connus ou non du grand public. On a eu un coup de coeur pour celui portant la signature de Floch, un de nos dessinateurs préférés, même s’il a produit plus d’illustrations pour des marques célèbres que des albums. La trilogie anglaise, avec Rivière comme scénariste, fait partie des 100 albums qu’il faut avoir dans sa bibliothèque.
DIJON ENTRE DANS LA COUR DES GRANDS. De nouveaux panneaux d’information-animation touristique de Dijon sont enfin visibles le long des autoroutes APRR (A6 – A31 – A39) à l’approche de Dijon. Cette signalétique, élégante, moderne, a été réalisée par des illustrateurs et auteurs de bande dessinée. Huit panneaux de 20 m², disposés par couple, illustrent deux thématiques pour valoriser la destination touristique Dijon, capitale des ducs de Bourgogne et Cité internationale de la Gastronomie et du Vin.

D'jazz au jardin

D’jazz au jardin

Rendez-vous à l’heure de l’apéro sous les arbres du Square Darcy, avec Chuck Berry, BB King, Muddy Waters, John Lee Hooker et tous les autres. Des bands comme le Jazz Swing Quartet ou les Oracles du Phono vous font danser sur le jazz de la Nouvelle Orléans et de Kansas City.
Concerts gratuits du 10 au 14 juillet, 19h-20h30. Square Darcy, place Darcy.
Media Music Association
09 63 03 50 87
www.mediamusic-dijon.fr

D'jazz à la plage

D’jazz à la plage

On enfile son plus beau maillot de bain moule-burnes et on file à D’Jazz à la plage. Trois concerts qui promettent du hard pop des années 50-60, du groove de la mort et même « la moiteur poisseuse des clubs de la Prohibition ».
Les 4, 11 & 18 août, plage du lac Kir.
Media Music Association
09 63 03 50 87 - www.mediamusic-dijon.fr

Dijon la ville du chocolat

Beaucoup ont dû penser que Dijon était encore une ville au bord de la crise de nerfs, ayant donc besoin de chocolat pour s’apaiser, car on trouvera bientôt plus de chocolatiers que de bistrotiers dans le centre. Après Jonathan Pautet, rue Verrerie, et Dufoux, rue des Forges, cet été verra l’arrivée de Pralus (un de nos chocolatiers lyonnais préférés) rue de la Liberté.
Tandis que Franck Pourrier ouvre enfin, rue Musette, cette seconde boutique attendue par tous ceux qui s’étaient lassés d’aller en vélo jusqu’à la rue d’Auxonne faire le plein de douceurs.

Garçon la note Dijon

Garçon la note

Tout juillet et août, sur les terrasses des cafés et des restaurants, des groupes bien sympas, reconnus ou à connaître, jouent la sérénade sur leurs guitares et soufflent à coeur joie dans les trompettes. On prend l’apéro et on dîne sur des airs de blues, de rock, de soul ou de reggae…
info@ot-grand-dijon.com
www.destinationdijon.com

Music’Halles

Quoi de mieux que les halles du marché couvert de Dijon, entre chien et loup, pour écouter de la bonne musique populaire, mélancolique comme la bossa brésilienne de Thierry Caens et Daniel Fernandez, glamour avec l’accordéon des Soeurs Graziano, tendre et drôle avec Les Audacieuses Chloé Lahlou et Fanny Miroy, festive avec le Nicolas Fourgues Trio.
Halles du marché couvert, rue Bannelier.
Les 1er, 4, 8 & 11 août à 21h. 5€ & 10€
Réservations : Vivartis - 03 80 53 00 45
vivartis@thierrycaens.com

Jusqu’au 3 septembre, vous pouvez bronzer et plonger à la piscine du Carroussel.

Certains écraseront une petite larme. Le bassin extérieur va être entièrement rénové à partir du mois d’octobre et un bassin multi-activités construit sur la partie nord du site actuel, vous l’avez lu comme nous dans la Dijon-Mag de juillet-août, qui nous sert de bible, mécréants que nous sommes. Profitez de l’été pour faire un plouf, vous ne pourrez plus vous y tremper durant les deux étés qui vont suivre. Deux étés qui s’annoncent chauds pour les Dijonnais, avant que 2020 ne s’ouvre sur une ville nouvelle (musée, etc).

Le musée des Beaux-Arts joue les prolongations.

A partir du 1er juillet, le parcours renaissance du musée des Beaux-Arts et le musée Rude vous accueillent plus tard en soirée : une bonne nouvelle pour les visiteurs d’un autre monde qui pourront prolonger leur visite, jusqu’à 18h30 en semaine et jusqu’à 19h les week-ends et jours fériés. Et pour les Dijonnais, qui pourront aller se faire voir chez les Ducs à la fraîche, en été, avant de prendre l’apéro. À propos, savez-vous quel est le dernier endroit à la mode pour un petit cocktail entre amis ? La terrasse au dernier étage de la tour Philippe le Bon, so chic, en petits groupes. Faut juste demander l’autorisation et payer le droit d’accès (renseignements à l’Office de tourisme).

Fête du vélo

Faites du vélo, le temps d’une balade qui zigzague en passant par la route des Grands Crus, du Port du Canal à Dijon, à la Maison de Marsannay. Le ravitaillement ne se fait pas à la gourde de Chambertin.
Dimanche 9 juillet, 11h-17h. Résa : Evad - 06 82 48 24 77
evad@fubicy.org - www.evad-dijon.fr

Sors ton gun !

Les seniors ne se sont jamais remis des années 80 et Tom Cruise. Alors faites leur plaiz et profitez avec eux : des pilotes, des vrais, vont s’envoyer en l’air sous vos yeux au Meeting de France, sur la site de la défunte base aérienne 102 de Longvic. 50 000 spectateurs vont mater des mecs avec de grosses turbines qui font vibrer les carlingues, un show aérien de dingue, autour d’une exposition d’avions militaires et d’appareils rares, notamment ceux du sympathique Aéroclub de la Côte d’Or, descendu de Darois, et ceux de la Breitling Jet Team. Clou du spectacle : les meilleurs pilotes de voltige du monde vont se battre en duel dans la Voltige Freestyle Cup FFA.
Meeting de France - Dimanche 9 juillet 2017
Aéroport Dijon Bourgogne - 9h-12h30 & 13h30-18h
Restauration & buvette, accès personnes à mobilité réduite, protections auditives fortement recommandées.
Billetterie & infos : www.meetingdefrance.fr
Office de Tourisme du Grand Dijon - 11 rue des Forges - Dijon Du lundi au samedi 9h30-18h30, le dimanche de 10h à 18h

Les 26000 remettent le couvert en septembre

Depuis que la Ville leur a offert 1000 mètres carrés de locaux dans les anciens bâtiments de la caserne Heudelet, à partager avec plasticiens et autres artistes dans le besoin (de création), on ne les voyait plus beaucoup à Dijon, nos as de la jonglerie verbale et du détournement scénique. Après des années dans la rue, et un passage remarqué au vieux théâtre de Dijon, et dans quelques belles salles parisiennes et z’autres, ils avaient peut-être peur de s’encroûter. La réponse, on l’aura en direct, et on la prendra en pleine poire, du 14 au 24 septembre, avec la reprise attendue de “Beaucoup de bruit pour rien”, de Shakespeare.
Résa obligatoire à l’ABC au 03-80-30-98-99.

Atelier massage pour les tout petits

Les grands n’ont pas de mal à trouver où se faire des papouilles en été. Cet atelier permet aux parents d’apprendre la technique du massage favorisant la détente et le bien-être du bébé. En petits groupes (4 à 5 bébés et autant de parents), on peut profiter des conseils d’une professionnelle (membre agréé du premier label qualité « Bien être et compagnie », mais si !) et on se laisse guider pendant presque 1 heure. Le prochain atelier massage bébé est programmé le samedi 22 juillet à 10h chez les Petites Graines, 3 rue Auguste Comte, à Dijon.
Atelier sur réservation au 03 80 29 49 73 - ou lespetitesgraines21@orange.fr - Plus d’infos sur www.lespetitesgraines.fr - Découvrez le planning des activités de la rentrée 2017

C’était comment, dis maman, le Faubourg Raines autrefois ?

En attendant l’ouverture de la future Cité de la Gastronomie, voici, pour les nostalgiques, l’occasion de revoir ce qu’était le quartier autrefois. L’histoire des Faubourgs Raines et d’Ouche est mise en valeur, cet été, aux archives de la ville, grâce à de nombreux documents et la vie quotidienne des habitants retracée à l’aide de gravures et photographies. Des fouilles archéologiques récentes ont permis de retrouver en effet les vestiges d’un quartier qui a connu une intense activité depuis le Moyen-âge : établissements de soins et de bienfaisance, auberges, tanneries, moulins, viviers à poisson, bateaux lavoirs…
Lun-ven 9h-12h, 13h30-17h, Archives de la Ville de Dijon, 91 rue de la Liberté - Entrée libre - Info au 03.80.74.53.82.
Redécouvrez les faubourgs Raines et l'Ouche

Tour Philippe le Bon Dijon © Rozenn Krebel


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.