43
Magazine Dijon

Juillet Août Septembre 2010

 N°43
 
Accueil > Les numéros > N°43 > 07 > Dijon jour et nuit 
07

par Lydie Reversat

Dijon jour et nuit 


La Nuit au jardin : Objectif lune avec Les Faux-Fuyants

La nuit au jardin
Vous rêvez de décrocher la lune ? Cap sur La Nuit au jardin. En marge de l’exposition de Lune à l’autre, la Compagnie des Faux-Fuyants s’invite au Jardin des Sciences. La tête dans les étoiles et les deux pieds sur terre, loin des scènes théâtrales traditionnelles, découvrez une scénographie surprenante dans un jardin revisité. À la Petite Orangerie, revivez l’alunissage sur une télé revisitée dans L’appartement-témoin des premiers pas sur la lune. Une installation interactive où reportages d’époque, fiction, éléments anachroniques forment une fresque fantasque. Un retour vers le futur des années 60 au style très pop. Temps fort incontournable, La Nuit au jardin (du 03 au 04 juillet). A 21 heures, profitez du coucher du soleil et régalez vos papilles de recettes dédiées à la lune. Au menu ? Poissons lunes, herbes folles, cocktails colorés. Sous le ciel étoilé, jusqu’à 2 heures du matin, un univers étrange se dessine. Munis de talkies walkies, jouez à cache-cache avec des apparitions fantomatiques, écoutez des contes lunaires, découvrez des saynètes. Tout pour ravir nos âmes aventurières !
www.faux-fuyants.fr

Festival Dièse : Le festival pluridisciplinaire peu discipliné

Festival Dièse 5 Dijon
Coupe du monde oblige, le calendrier de la vie culturelle dijonnaise s’est vu chamboulé. Initialement prévu début juillet, le festival Dièse revient pour sa cinquième édition du 15 au 21 juillet. Décalé et toujours
aussi pluridisciplinaire, interdisciplinaire et peu discipliné. Des propositions artistiques atypiques, riches de nouvelles esthétiques éclectiques : théâtre, performances, installations sonores, vidéos, ciné, concerts, cirque... 7 jours au cœur de la ville pour une note estivale ultra conviviale.

Nouveauté cette année, une soirée d’inauguration ludique, la déambulation originale des Londoniens, Station House Opera et leurs Dominoes (le 15 juillet). Un jeu de dominos grandeur nature composé de milliers de blocs de béton, semés depuis l’église Notre-Dame jusqu’à l’Hôtel de Vogüé, en passant par les rues historiques de la ville. Des ciné-concerts avec un clin d’œil de circonstance, une coupe du monde de football mythique mise en musique. Des surprises à la pelle : les fameux remix audio/video des anglais Addictive TV, un Mur du son géant, Le Mode d’emploi de la femme parfaite ou encore de la haute voltige acrobatique avec Shoot The girl first...

Et puis, il y a toujours Du Monde autour, le rendez-vous quotidien à 19h à l’Hôtel de Vogüé, organisé par Guls productions. L’occasion de s’offrir une petite dégustation et de (re)découvrir en live des artistes (Projet Vertigo, Oslow...). Une première originale, Une Nuit à l’Hôtel pour groover dans un club éphémère et décalé : le Silent Disco. Casque sans fil sur les oreilles, laissez-vous embarquer par le rythme frénétique de musiques électroniques. Enflammer le dancefloor de la cour de Flore en écoutant des Djs en live. Dièse, c’est la note rafraîchissante de l’été !
www.festivaldiese.com

Tribu festival  : le monde en stéréo

Tribu festival
Pour finir l’été en beauté, un voyage musical autour du monde ? Pour sa onzième édition, le Tribu festival s’installe en biennale et à la rentrée (du 24 septembre au 03 octobre). Entre concerts, créations et déambulations, faites le plein de sons : jazz, musique du monde, funk, afrobeat... Un métissage des cultures pour un tour du monde en stéréo. Les rencontres internationales, on les préfère musicales !
Attention, programmation de haut vol et dépaysement garantis. Entre orient et occident, de l’électro-jazz avec le quintet du célèbre trompettiste Ibrahim Maalouf. Quatre-mains magique entre le violoncelliste Vincent Ségal et le maître incontesté de la kora, Ballaké Sissoko. Difficile de résister aux musiques africaines du crooner Jimi Tenor et du batteur Tony Allen. Vous pourrez même savourer du punk rock tropical avec la chanteuse Ebody Bones et découvrir, Radiation 10, figure phare innovante de la nouvelle génération de jazz français. Il y aura aussi du théâtre, une pièce inspirée de David Bowie et de son personnage Ziggy Stardust. Autre création audacieuse, A Riot called Nina. Jazz soul, rap, hip hop et beatbox célèbrent l’inégalable Nina Simone.
Destination, l’Éthiopie en suivant les déambulations de Zé Ethiopan Brass Band. Cinquante musiciens globe trotters sillonnent Dijon et l’agglomération. Et pour clôturer le festival en beauté, une nouvelle édition Dum Dum à la Vapeur. Un tour du monde en stéréo à explorer sans modération.
www.tribufestival.com


Répondre à cet article

1 Message

  • Nuit au Jardin - 18 septembre 8 septembre 2010 12:50, par Compagnie des Faux-Fuyants

    Chers lecteurs et rédacteurs,

    La nuit au jardin de l’Arquebuse, initialement prévue pour le 3 juillet et annulée en raison de la vigilance orange, a été reportée au 18 septembre. Toujours au parc de l’Arquebuse, mais de 20h à 24h. Entrée libre par la rue Jehan de Marville à partir de 20h.
    Si vous voulez prolonger tard dans la nuit le weekend du patrimoine, venez pour une promenade entre les arbres du parc de l’Arquebuse.
    Dépaysement assuré par la compagnie des Faux-Fuyants.

    repondre message

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.