46
Magazine Dijon

Printemps 2011

 N°46
 
Accueil > Les numéros > N°46 > 03 > (Des) goûts d’ici
03

Texte : BingBang
Photo : Focale.info - Thomas Hazebrouck

(Des) goûts d’ici envies d’ailleurs…

DZ’envies d’ailleurs ? David Zuddas ne nous en voudra pas de ce clin d’œil à son resto dijonnais, et pour cause. Il fut un des premiers à réconcilier dans l’assiette les envies de voyage qu’on pouvait avoir dans nos têtes (envie d’Asie, d’Océanie ou même d’Afrique) avec celles du retour à un terroir dépoussiéré, sans oublier les vins d’ailleurs, pour le coup. Une des plus belles communications qu’une région de France ait jamais réussie n’est pas celle de notre chère Bourgogne, qui fait les délices des Parisiens avec une campagne d’affichage qui n’a pas le but de nous ramener des touristes, heureusement (voir plus loin). Non, il s’agit de l’Alsace, qui avait réussi à intriguer les foules d’amateurs en proposant ses vins célèbres pour accompagner des plats sud-américains, japonais, chinois, arabes… Notre sélection de restaurants exotiques devrait vous permettre de réussir le même test avec les vins d’ici... ou d’ailleurs, car on n’est pas si chauvins que ça.


des gouts d-ici envies d'ailleurs

Le BIVB a surpris l’an passé ses visiteurs des Grands Jours de Bourgogne en leur offrant un petit carnet gourmand contenant des recettes de chefs bourguignons à la sauce mexicaine, marocaine, japonaise, etc… Il aurait fallu continuer dans ce sens, pour prouver notre ouverture au monde ! Mais quel éditeur osera le faire, sans le secours des pouvoirs en place ? Il faudra que nos édiles, qui font des efforts pour comprendre le monde (celui qui les entoure, et ne parle même pas bourguignon), essaient un jour de paraître moins ringards, lorsqu’ils veulent vendre la Bourgogne à table. Déjà, on nous épargne la vue des trognes réjouies à la sortie du salon de l’Agriculture et celles des traumatisés du ban bourguignon. C’est bien. Hélas, le petit escargot de Bourgogne, qui aurait pu devenir l’emblème de la région, s’il avait été détourné avec humour du droit chemin (un escargot en folie, en chocolat, en pain d’épice, en gingembre, etc) a été relégué au rang des symboles dépassés pour mettre en place une communication qui ne risque pas de bouleverser grand monde au sens strict.

Les Ducs, dit-on, furent les premiers VRP de la région, invitant ce même monde (celui des grands de l’époque, autres temps, autres frontières) à venir festoyer en Bourgogne dans les cuisines des châteaux. Difficile de prédire l’avenir touristique, mais la sécurité proverbiale de la région va peut-être inciter les visiteurs étrangers à prolonger leur séjour chez nous. Tant mieux. Faisons un effort pour mieux les accueillir, en allant déjà à la rencontre de leur cuisine, tout simplement. En ne prenant pas les Italiens pour des mangeurs de pizza qu’on livre en mobylette, les Chinois pour des avaleurs de nems gras, les Grecs pour des avaleurs de feuilles de vigne farcies. La vraie « cuisine qu’on nem », c’est pas celle-là (voir BingBang d’essai).
En attendant des jours meilleurs, on a eu envie, dans ce numéro, d’aller voir ce qui se faisait de mieux dans les cuisines dijonnaises… dites exotiques. Restos d’hier, restos d’aujourd’hui. On a été prudents, ravis, emballés, enthousiastes, rarement déçus. Si vous ne partez pas en voyage dans les jours qui viennent, ou si vous voulez faire plaisir à des amis étrangers de passage, voilà quelques adresses dépaysantes. Certaines sont joliment gastro, d’autres sont drôlement exotiques. Comme on n’est pas le guide Michelin, qui cette année s’est dégonflé en Bourgogne, chacun de nous y est allé de son coup de cœur ou de son coup de griffe. Jean-Maisonnave est même allé au Maroc, c’est un consciencieux (voir plus loin Bons baisers de Marrakech).


Gérard Bouchu


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.