60
Magazine Dijon

Automne 2014

 N°60
 
Accueil > Les numéros > N°60 > 08 > Daniel Buren
08

Daniel Buren C dans l’Art

C’est du lourd, du beau et comme le reste du Mag, du pas tout jeune, que l’on vous propose d’aller voir cet automne, après ce petit historique. 1966, Olivier Mosset expose au musée d’art moderne de Paris des toiles représentant toutes la lettre A ; certains diront qu’il faut bien commencer quelque part. La même année, il s’associe avec Daniel Buren et d’autres pour fonder le collectif BMPT, formé de leurs initiales qui a pour objet de s’approcher du rien : pas d’émotion, pas de message. Les rayures de Buren, les cercles de Mosset, les bandes de Parmentier et les motifs réguliers de Toroni seront leurs messages perversifs de ces temps agités, en
4 manifestations de janvier à septembre 1967. 1968 voit arriver bien plus encore de débats et controverses sur en vrac, la mort de l’art et de l’artiste individualiste, la dénonciation de l’humanisme bourgeois, le refus du marché, etc.
À contrario, les Malassis, coopérative de peintres de Bagnolet, répondent à leur manière en détournant les images de la société de consommation pour révéler le malaise existentiel, social, sexuel, politique de la société de l’époque. Du figuratif, donc, en commençant par les fameuses affiches du mouvement de Mai. Leur apogée en mai 1972 sera à l’occasion de l’ouverture de la grande exposition « Pompidou » au Grand Palais, la sortie de leur fresque collective monumentale de soixante cinq mètres de long, « Le grand méchoui », encadrée par les CRS. Quatre ans après, le slogan est toujours d’actualité !
Aujourd’hui, les artistes ont vieilli et les temps ont changé. Plus libres que dans les années 60 mais bien moins qu’en 1970, ils exposent à nouveau leurs œuvres dans des institutions et c’est beaucoup moins subversif.


Daniel-Buren-bjrv

Daniel Buren

Rencontre avec un format

C’est une page blanche qui a inspiré à Daniel Buren ce BJRV
4 couleurs (bleu, jaune, rouge, vert), la page centrale du journal
hors d’œuvre. Ces quatre propositions géométriques, éditées d’abord une à une, le jeu des 4 couleurs, le renversement ou basculement du dessin original en fait une œuvre à part entière. Assemblées en respectant l’ordre alphabétique de haut en bas, ces éditions produisent au final 16 variantes d’accrochage que vous pourrez admirer cet automne.
Vous aurez peut-être aussi la chance de serrer la main de cet artiste mondialement connu pour ces fameuses rayures.

Daniel Buren - BJRV in situ

8 novembre 2014 - 17 janvier 2015
Vernissage en présence de l’artiste :
sam. 8 novembre à partir de 18h

INTERFACE appartement / galerie

12 rue Chancelier de l’Hospital à Dijon
www.interface-art.com


Répondre à cet article

 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.