82
Magazine Dijon
 N°82
 
Accueil > Les numéros > N°82 > 07 > Comment tuer le temps cet été à Dijon ?
07

Comment tuer le temps cet été à Dijon ?


Finie la panique
et vive le pique-nique ►

Des terrasses qui débordent sur les trottoirs, des squares avec des bancs pour se poser, entre une visite au musée des Beaux-Arts ou un tour de marché. Pas de brunch dans les halles, cet été, on évite la banalisation avec le nouveau brunch à emporter, ce n’est pas plus mal. En attendant le retour des apéros des copains, le dimanche, une initiative sympathique que le Covid 19 a repoussée à l’automne, improvisez un pique-nique square des ducs ou aux allées du parc, à la sortie de la piscine.

Les Ducs Façon Manet par Didier Bontemps
Un déjeuner sur l’herbe signé Didier Bontemps, d’après Manet. Une œuvre encore inédite du musée des Beaux-Arts de Dijon

Chouette Enquête Qui a tué Alex Corton ?

Qui a tué Alex Corton
J’aime Dijon, j’adore chercher des indices et j’ai soif de découvertes. À partir de là, je me suis demandée ce que je pouvais faire de tout ça ! L’idée d’un jeu de piste à travers la ville a fait son petit bout de chemin et pour lui donner une touche d’originalité, je suis partie sur un scénario d’enquête, un concept encore inédit à Dijon. De janvier à mars, je me suis promenée dans le centre-ville de Dijon à la recherche de sculptures, inscriptions, gravures... présentes dans le patrimoine et, à chaque fois que j’apercevais un nouveau détail, je le prenais en photo. J’ai choisi comme support un livret d’enquête dans lequel toutes les indications sont données pour partir sur les traces du tueur du Jardin Darcy dont le parcours a été reconstitué grâce au visionnage des caméras de surveillance de la ville et à l’audition de plusieurs témoins. Au cours des 3 km de balade, 25 indices sont à dénicher et à inscrire dans le livret afin de dresser un portrait et trouver le bon suspect ! ■ Cécile Castelli

« Chouette Enquête - Qui a tué Alex Corton ? » est disponible dans les librairies du centre-ville de Dijon (Planète BD, Grangier, Gibert Joseph), à la boutique de l’Office de tourisme de Dijon métropole, en ligne sur le site de The Book Edition, au prix de 12€.
Fb : Chouette Enquête 21.
06 74 30 89 86

Les Visites du Jeune Téméraire

Depuis 2012, l’association, Les Visites du Jeune Téméraire, propose de nombreux parcours ludiques et pédagogiques à travers la Bourgogne-Franche-Comté. Cet été, nous proposons la Visite découverte de Dijon, la visite au musée des Beaux-arts, Dijon au moyen-âge et le rallye découverte de Beaune. Les enfants et jeunes de 5 à 18 ans parcourent et apprennent à voir les villes à l’aide d’un livret touristique adapté à leurs âges. D’autre part, cet été, un guide papier leur permettra de découvrir les monuments et anecdotes de la ville de Dijon de manière ludique grâce à des jeux et autres coloriages.

Claire Moreau, guide-conférencière.
06.78.41.46.30 - contact@lesvisitesdujeunetemeraire.fr

Balades archéologiques à Dijon

Passionné d’archéologie et plus spécialement de l’histoire de Dijon, j’ai souhaité partager mes propres observations acquises après huit années de recherches. Par l’écriture de trois guides spécialisés, j’ai choisi de faire ressurgir un passé oublié et de mettre l’histoire locale à la portée d’un large public. Depuis l’Antiquité gallo-romaine jusqu’à l’aube de la Révolution française, laissez-vous guider dans les rues du cœur de Dijon. Des ruines perdues, des caves méconnues ou encore des murs qui nous révèlent leur histoire sont autant de surprises que je propose lors de mes balades archéologiques.

Clément Lassus-Minvielle, guide-conférencier
Téléphone : 06.67.26.27.10
Site :www.dijonarcheo-tour.fr

Parcours street-art dans Dijon

Le Compteur du temps est l’occasion d’un parcours dans Dijon le nez en l’air, à la découverte des nombreuses œuvres d’art contemporaines placées ici ou là, à commencer par « l’arbre à visage » de la place François Rude, autre œuvre signée Gloria Friedmann. Une œuvre qui a su résister au temps, à la différence d’un certain arbre mort, rue de la Liberté, aujourd’hui remplacé par un vrai, avec des bancs autour.
Détour par le quartier Jean-Jacques pour découvrir le huitième des street artistes chargés au fil des mois de recouvrir le M.U.R., galerie d’art contemporain à ciel ouvert à l’angle des rues d’Assas et Jean-Jacques Rousseau. Place à Kalouf cet été, qui devrait redonner vie au quartier par son style coloré, à la fois réaliste, caricatural et fantastique. Partez ensuite à la découverte des œuvres cachées sur des bâtiments du centre-ville par le street grapher et mosaïste Invader lors de sa venue à Dijon l’été dernier… et poursuivez l’aventure en direction de la gare. Longez le rempart de la Miséricorde, véritable galerie à ciel ouvert qui longe les voies de chemin de fer. Passez devant la future cité de la gastronomie et ses murs en béton qui devraient inspirer les street-artistes et prenez la coulée verte en direction du lac : de nombreuses œuvres à dénicher sous les piliers des différents ponts, le long du canal, dont celles d’R’nest.

Tueurs d’opérette - livre
Tueurs d’opérette - publicité

Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.