61
Magazine Dijon

Hiver 2014 2015

 N°61
 
Accueil > Les numéros > N°61 > 08 > Coach toujours, tu l’intéresses
08

Coach toujours, tu l’intéresses Le monde selon Garf

Coach toujours, tu l’intéresses. Qui aurait pensé qu’un jour notre Garf verrait un coach, n’étant ni championne ni politicienne de nature mais femme de tête (et de corps), et une des « influenceuses » les plus actives de la région ? Elle nous surprend encore une fois !


Jouer sérieusement pour apprendre à vivre

Le jeu l'Apprenticien

Nicole Ortis, c’est LA coach dont on se passe l’adresse en toute confiance, et qui a changé la vie en mieux de pas mal de monde en Bourgogne et ailleurs. Son domaine à elle, c’est « Apprendre à apprendre » et il faut reconnaître qu’elle y parvient bien. Adultes, enfants, chefs d’entreprise, personnalités diverses et anonymes ont tous droit à son attention bienveillante et son regard acéré et peuvent avancer sans trop se perdre en s’appuyant sur sa longue expérience. Avec ses acolytes, Anne Jahouvey, spécialisée dans les entreprises, et Aude Lefranc*, également fresquiste, elle a créé un « jeu sérieux » (serious game en anglais, très tendance) : ©l’Apprenticien il y a deux ans déjà. C’est un jeu de plateau, comme un Trivial Pursuit, avec son dé, des cartes qu’on tire au sort, un pion par joueur et un sablier. Au départ, accompagnés par un coach certifié, on définit un projet qui nous tient à cœur et au cours de la partie, on joue sur la réflexion, les émotions, le passage à l’action, la mobilisation des ressources et la gestion des aléas. A la fin, on est capable de résoudre son problème et de savoir comment faire pour y arriver. Bluffant.

Les parties se déroulent les mercredi après-midi et en soirée pour ©l’Apprenticien version enfants et sur rendez-vous pour les plus grands. Une école de formationn en coaching scolaire sera opérationnelle au printemps. * voir BB60

Nicole Ortis Consultant - Formation, Développement Personnel, Coaching
13 rue Buffon - 21240 TALANT - Tél : 03 80 53 72 87
n.ortis.consultant@wanadoo.fr - www.nicoleortis.fr - www.lapprenticien.com
Séance : 80 € adulte – 100 € couple – 20 € enfant

L’alcool ne te tuera pas au volant (enfin pas ce soir)

Personne n’avait encore pensé jusqu’ici que, pour éviter l’hécatombe de jeunes fêtards alcoolisés en voiture, il suffisait de mutualiser les « Sam », les capitaines de soirée qui se sacrifient à tour de rôle en ne buvant pas pour pouvoir ramener leurs amis en toute sécurité. Un étudiant de l’ESC Dijon, Lamine Thiam, a eu cette idée géniale : Shop ton Sam, pour mettre en relation les fameux Sams avec ceux qui veulent profiter de leur soirée en club ou ailleurs, en pouvant dépasser les 0,25 g d’alcoolémie. Le principe est simple et fûté : aller en soirée, avec la garantie d’un transport en toute sécurité pour les fêtards, en échange d’une rémunération pour les Sams qui profitent également de nombreux avantages avec les clubs partenaires. Tout le monde peut s’inscrire (même les vieux qui ont le même souci !). Les Sams ne sont pas des taxis, et font l’aller-retour pour un prix raisonnable. Tout le monde passe la soirée dans le même lieu et s’entend sur les horaires. On peut ainsi faire de nouvelles rencontres et élargir son cercle d’amis, tomber amoureux... ou pas. Sam et fêtards sont évalués. Et tout le monde est content.
Shop ton Sam est en ligne depuis octobre, c’est une start-up hébergée dans l’incubateur de l’ESC. Lamine suit le Parcours Entrepreneuriat de l’ESC et s’est associé depuis peu avec Johann Martel, un autre étudiant. Beaucoup d’atouts pour une innovation made in Dijon. Site : Shoptonsam.fr

Miss Bons Plans pour les filles pas girly

La page Dijon Filles, les filles du coin la connaissent depuis 2010. Celles qui aiment les soirées filles à l’Olympia et être au courant de tout ce qui peut améliorer ou enchanter la vie dans le coin. Cette page est tenue par la mystérieuse et positive Jess, surnommée « Miss Bon Plan » par ses copines… qui sont maintenant plus de 3 000 à en profiter. Mais attention, on n’est pas dans le girly : ce sont de vraies filles d’aujourd’hui, bien dans leur peau, intéressées aussi bien par les jeux que par les droits des femmes, le shopping et les restos, la santé et les bijoux, le développement durable, sans oublier la culture. Il y a quelques garçons aussi dans les fans, discrets mais curieux de ce qui plait ou pas aux filles. Il y a beaucoup d’interactions, toujours dans le respect et la bonne humeur (la « photo du vendredi » est assez marrante). Jess, qui ne fait rien comme tout le monde,a créé son blog seulement cet été. Il est à son image, simple et sans prétention, avec de bons articles de fond. Son dernier bon plan ? Carlier « le Dijonpolitain », un illustrateur parisien devenu Dijonnais, qui s’éclate à montrer les différences entre les deux villes avec beaucoup de sensibilité. Il a aussi tapé dans l’œil avisé de We Love Bourgogne, qui l’invite désormais chaque semaine sur son site.
Dijon Filles : dijonfilles.blogspot.com
Facebook : Dijon Filles
Le Dijonpolitain :
dijonpolitain.canalblog.com et tous les vendredis sur www.welovebourgogne.fr


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.