43
Magazine Dijon

Juillet Août Septembre 2010

 N°43
 
Accueil > Les numéros > N°43 > 02 > City break : la nouvelle tendance
02

GB

City break : la nouvelle tendance

Vous ne prenez pas de longues vacances ? vous n’êtes plus les seuls. Profitez des semaines à venir pour vous échapper, près de chez vous, en famille, entre amis… Le tourisme de proximité gagne d’autant plus de terrain que c’est désormais en ville que l’on va faire une pause.


Le nouveau concept « City Break » lancé par les Gîtes de France devrait faire des heureux. City Break : comprenez des pied-à-terre situés au cœur des villes pour des séjours « au cœur des choses ». Idéal pour se changer des campagnes désertes ou des plages surpeuplées. Après avoir essayé les chambres au milieu des vignes ou dans les arbres, testez… les chambres en ville. Partout en France, mais en Côte d’Or aussi, désormais.
Dijonnais, si vous ne savez pas quoi faire de vos visiteurs, ne savez pas où loger vos amis de passage, faites un test. Les valises à peine posées à l’Amiral Roussin à Dijon, vous pouvez démarrer avec eux le parcours de la Chouette sans attendre, comme si vous étiez des visiteurs d’un jour.
La formule, qui garantit un accueil chaleureux et personnalisé, existe aussi à Beaune et Nuits-Saint-Georges. Pour ses 10 ans, La Terre d’Or, à Beaune, a choisi d’aménager la grotte située en sous-sol, là où les Beaunois venaient se réfugier lorsqu’ils voyaient arriver les barbares (sont comme ça, les Beaunois !). Résultat bluffant et d’un confort maximum : les murs en pierres sèches et la dalle de pierre de plusieurs mètres d’épaisseur au plafond assurent une température idéale pour la conservation des vins de Bourgogne. Jean-Louis vous mènera d’ailleurs bien volontiers dans son antre pour vous les faire déguster. Et si vous suivez les caillebotis au cœur de la grotte, ils vous conduiront jusqu’à une nouvelle surprise : le SPA.
Pause urbaine à Dijon : des appartements chic et choc
Corinne Jacquin a été une des premières à se lancer, rue Rameau, dans la transformation d’appartements anciens en espaces de charmes loués aux touristes américains, japonais ou même français venant découvrir pendant une semaine Dijon et la côte. Du charme, du confort, la clim, les provisions pour le petit déj, l’accueil personnalisé, ça a marché. Très vite.
www.myhomeindijon.com
Françoise Perrichet, dont Carla Garfield vous présente ci-contre son dernier gîte, a continué dans une voie plus déco, plus révolution verte.
www.luxuryflatindijon.fr
Stéphanie Vacherot quant à elle propose désormais deux « appartements à part » 23 rue Jeannin dans un ancien hôtel particulier, longtemps fief des Compagnons de devoir. Un premier, plus classique, au rez-de-chaussée, avec cafetière expresso, grand écran, grand lit, grand confort, dans des tons reposants, le second, plus fou, en hommage à Eiffel et au mobilier industriel, sous les toits. On adore. En plus, Stéphanie loue à la nuitée (ses consoeurs exigent deux nuits minimum) et apporte les croissants encore chauds, le matin. So chic.

GB
A partir de 95 € la nuitée. Tél : 06-81-00-50-77
contact@appartements-a-part.com


 
 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.