76
Magazine Dijon

automne 2018

 N°76
 
Accueil > Les numéros > N°76 > 09 > Ça plane pour Vercingétorix !
09

Ça plane pour Vercingétorix !


Vercingétorix France Montgolfières

Fin d’été et fin de journée. Le moment idéal pour prendre le large... ou plutôt prendre de la hauteur en haute Côte-d’Or, plus précisément à Alise-Sainte-Reine, l’endroit, le seul, l’unique, où s’est tenu le siège d’Alésia. Et ce n’est pas Vercingétorix qui vous dira le contraire ! On parle bien évidemment des événements de 52 av. J.-C. Mais pour planer sur tout ça aujourd’hui, il faut être gonflé ! Non point d’orgueil, mais de 8 000 m3 d’air plus ou moins chaud, soit la taille de l’enveloppe d’une montgolfière capable de transporter une nacelle de 12 places. Et encore une fois, ce n’est pas Vercingétorix qui en prend le plus !
Malgré son air un peu renfrogné, il s’éclate le bougre ! Il prend son pied de s’envoyer en l’air au-dessus même du site historique qui a marqué sa chute et sa gloire ! S’il est vert, ce n’est pas de peur, il lui en faut plus pour être impressionné. On parle quand même du type qui a combattu Jules César himself ! Certes il a perdu à Alésia, mais pour rappel, il avait gagné quelques semaines auparavant à Gergovie. Qu’importe ! Place en cette fin de journée à la quiétude du vol en montgolfière, au silence surtout, uniquement interrompu régulièrement par le lâcher de gaz dans le ballon, mal nécessaire qui permet que toute cette histoire ne finisse pas comme une chute à la Icare !
Et soudain l’oppidum se déploie, rien de tel que de le voir d’en haut pour en prendre toute la mesure. Depuis la nacelle, même Vercingétorix en reste baba : il fallait bien ces 100 hectares de plateau pour rassembler l’ensemble de ses guerriers. Puis il éclate de rire, non pas pris par la folie des hauteurs (la montgolfière n’est montée qu’à 1 000 mètres), mais surpris de se voir en version géante à l’ouest de l’oppidum. C’est vrai qu’il trône ici en majesté depuis 1865, mais c’est la première fois qu’il se retrouve confronté à sa propre image en version XXL. Et comme il sait qu’il n’a jamais ressemblé de sa vie à cette représentation dix-neuvièmiste, cette mise en abyme aérienne l’amuse énormément !
Le vol se poursuit au gré du vent en passant sur la plaine où se trouve aujourd’hui le centre d’interprétation du MuséoParc Alésia. Vercingétorix confirme que la reconstitution des fortifications romaines est assez réaliste. Et bien que peu féru d’architecture contemporaine, il reconnaît que ce bâtiment circulaire s’intègre plutôt bien au paysage !
Mais après 50 minutes de vol, il faut penser à rejoindre le plancher des vaches dont on a vu quelques troupeaux gambader dans la campagne bourguignonne. Atterrissage tout en douceur, les pilotes de France Montgolfières sont des pros ! Vercingétorix prend le temps de se remettre de ses émotions pendant que les autres replient la toile de 300 kg. Il se dit que s’il avait pu commander ses troupes depuis les airs, les choses se seraient peut-être passées autrement… Mais avec des si on mettrait Lutèce en bouteille ! Et en parlant bouteille, il est l’heure d’arroser ce premier vol expérimental au-dessus d’Alésia... Santé ! ■ Michel Rouger

Vercingétorix, reviens !

Attention, un Vercingetorix peut en cacher un autre. Pour le premier voyage en montgolfière au dessus des fouilles archéologiques d’Alesia, Michel Rouger, le directeur du MuseoParc, avait emporté un Vercingetorix miniature en plastique d’un joli vert-Hulk que l’on a retrouvé sur tous les selfies envoyés depuis la nacelle.

Vercingétorix Photo gratuite à télécharger : sur ce site.


Répondre à cet article

 
 

 RSS 2.0 | Plan du site | SPIP PUBLICITÉ : 03 80 73 01 15 ou 06 86 86 48 28 - contact@bing-bang-mag.com
BingBang magazine Dijon - Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros - 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél : 03 80 73 01 15 - E-mail : 

Création sites internet Dijon : i-com - Photographic : Photographe publicitaire - Marielys Lorthios Photographe culinaire
Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés.